Mon compte
Ma commande
0 item : 0,00$

Inscription à l’infolettre

Votre nom :
Votre adresse courriel :
Inscrivez-vous!
Mon compte
Ma commande
0 item : 0,00$
Des arbres de qualités pour reverdir le monde!
Nos arbres
Arbres à noix
Chênes
Arbres rares
Arbres indigènes
Noix, semences et autres produits
Arbres en liquidation
Arbres et arbustes fruitiers
Cette petite section est réservée à d’autres variétés de plantes ornementales à découvrir de même que des arbres et arbustes à fruits parfois très peu connus.
Passer à la caisse
Nous expédions aussi à l’extérieur du Canada
(Europe : commande minimale de 450 $CAD)

Inscription à l’infolettre

Votre nom :
Votre adresse courriel :
Inscrivez-vous!
Accueil / NOS ARBRES / Arbres et arbustes fruitiers
Arbres et arbustes fruitiers

Arbres et arbustes fruitiers

Dans cette section, nous vous proposons d’autres variétés de plantes ornementales à découvrir de même que des arbres et arbustes à fruits parfois très peu connus. Revenez souvent visiter les sections; à chaque année nous ajoutons de nouveaux produits.

Abricotier Goldrich (prunus armeniaca) Abricotier Goldrich (prunus armeniaca)
Abricotier Goldrich (prunus armeniaca)

Quantité limitée. Idéal pour la culture en pot ou couché durant l'hiver

Des fruits énormes, très parfumés, sucrés et juteux.
L'abricotier Goldrich est un arbre fruitier très productif qui donne d'énormes fruits pouvant peser jusqu'à 275g. Les abricots se récoltent à partir de mi-juillet, ils sont assez juteux et acidulés et sont très appréciés en cuisine et en pâtisserie.

Bien qu'il soit très rustique (jusqu'à - 25 °C voir presque -30°C à l'occasion), sa floraison précoce entre en avril et et expose cet abricotier au gel. Il faut donc être plus vigilant et p-e le couvrir en cas de gel vers la fin mai. Ses fleurs sont roses nuancées de pourpre et elles sont odorantes.

Il aime le soleil et il affectionne plutôt les sols légers et bien drainé car il ne supporte pas tremper dans l'eau.
Cette variété n'est pas autofertile, il faudra alors prévoir de planter un autre abricotier. Des fruits énormes, très parfumés, sucrés et juteux.
Ce petit arbre se montre très vigoureux. L'abricotier 'Goldrich' doit son originalité à ses très gros fruits. Il sont énormes(de la taille d'une belle pomme jusqu'à 275g ), et de bonne qualité gustative. La récolte débute en juillet et se montre régulière chaque année.

Quantité limitée. Idéal pour la culture en pot ou couché durant l'hiver

Des fruits énormes, très parfumés, sucrés et juteux.
L'abricotier Goldrich est un arbre fruitier très productif qui donne d'énormes fruits pouvant peser jusqu'à 275g. Les abricots se récoltent à partir de mi-juillet, ils sont assez juteux et acidulés et sont très appréciés en cuisine et en pâtisserie.

Bien qu'il soit très rustique (jusqu'à - 25 °C voir presque -30°C à l'occasion), sa floraison précoce entre en avril et et expose cet abricotier au gel. Il faut donc être plus vigilant et p-e le couvrir en cas de gel vers la fin mai. Ses fleurs sont roses nuancées de pourpre et elles sont odorantes.

Il aime le soleil et il affectionne plutôt les sols légers et bien drainé car il ne supporte pas tremper dans l'eau.
Cette variété n'est pas autofertile, il faudra alors prévoir de planter un autre abricotier. Des fruits énormes, très parfumés, sucrés et juteux.
Ce petit arbre se montre très vigoureux. L'abricotier 'Goldrich' doit son originalité à ses très gros fruits. Il sont énormes(de la taille d'une belle pomme jusqu'à 275g ), et de bonne qualité gustative. La récolte débute en juillet et se montre régulière chaque année.

Nos choix :
Abricotier harcot (prunus armeniaca) Abricotier harcot (prunus armeniaca)
Abricotier harcot (prunus armeniaca)

Quantité limitée. Idéal pour la culture en pot ou couché durant l'hiver

Fruit ferme, à la peau orange teintée de rouge. Maturité à la fin de juillet. Il est autofécond, c'est-à-dire qu'il produit des fruits même s'il est planté seul. Taille en période hivernale. Les branches endommagées ou mortes doivent être taillées pour prévenir la maladie. Arrosage régulier, surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. rusticicité minimale de 4b voir 5 car semsible aux hiver froid et au vent. Fleurs fragiles aux gelées tardives de mai.

Quantité limitée. Idéal pour la culture en pot ou couché durant l'hiver

Fruit ferme, à la peau orange teintée de rouge. Maturité à la fin de juillet. Il est autofécond, c'est-à-dire qu'il produit des fruits même s'il est planté seul. Taille en période hivernale. Les branches endommagées ou mortes doivent être taillées pour prévenir la maladie. Arrosage régulier, surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. rusticicité minimale de 4b voir 5 car semsible aux hiver froid et au vent. Fleurs fragiles aux gelées tardives de mai.

Nos choix :
Abricotier Point-du-Jour
Nos choix :
Abricotier Strathmore
Nos choix :
Amélanchier (alnifolia) Honeywood
Amélanchier (alnifolia) Honeywood

Disponible en pot et racines nues. Zone 2b

Buisson productif au port dressé à parfois légèrement étalé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit peu de drageons. Gros fruits en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 3200 à 11 200/Kg de fruit à L'hectare.

Disponible en pot et racines nues. Zone 2b

Buisson productif au port dressé à parfois légèrement étalé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit peu de drageons. Gros fruits en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 3200 à 11 200/Kg de fruit à L'hectare.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Amélanchier (alnifolia) Isaac
Amélanchier (alnifolia) Isaac

Disponible maintenant en pot et racines nues. Zone 2b

Disponible en pot et racines nues

Buisson productif au port dressé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit peu de drageons. Gros fruits en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 1600 à 7 600/kg de fruit à L'hectare.

Disponible maintenant en pot et racines nues. Zone 2b

Disponible en pot et racines nues

Buisson productif au port dressé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit peu de drageons. Gros fruits en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 1600 à 7 600/kg de fruit à L'hectare.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Amélanchier (alnifolia) Martin
Amélanchier (alnifolia) Martin

Disponible en pot et racines nues. Zone 2b

Variété dérivée du cultivar Thiessen avec qualité similaire mais meilleure uniformité des fruits

Buisson productif au port dressé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit peu de drageons. Gros fruits en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Disponible en pot et racines nues. Zone 2b

Variété dérivée du cultivar Thiessen avec qualité similaire mais meilleure uniformité des fruits

Buisson productif au port dressé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit peu de drageons. Gros fruits en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Amélanchier (alnifolia) Northline
Amélanchier (alnifolia) Northline

Disponible en pot et racines nues. Il donne des fruit un peu plus tôt que les autres cultivars et possède une bonne productivité. Zone 2b

Buisson productif au port plus étalé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit beaucoup de drageons. Gros fruits savoureux en grappes pouvant contenir jusqu'à 12 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 4 400 à 10 800/Kg de fruit à L'hectare.

Disponible en pot et racines nues. Il donne des fruit un peu plus tôt que les autres cultivars et possède une bonne productivité. Zone 2b

Buisson productif au port plus étalé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit beaucoup de drageons. Gros fruits savoureux en grappes pouvant contenir jusqu'à 12 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 4 400 à 10 800/Kg de fruit à L'hectare.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Amélanchier (alnifolia) Thiessen
Amélanchier (alnifolia) Thiessen

Disponible en pot et racines nues. Zone 2b

Buisson productif et plutôt compact au port dressé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit peu de drageons. Gros fruits en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 3200 à 11 200/Kg de fruit à L'hectare.

Disponible en pot et racines nues. Zone 2b

Buisson productif et plutôt compact au port dressé. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit peu de drageons. Gros fruits en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 3200 à 11 200/Kg de fruit à L'hectare.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Amélanchier (alnifolia) Trappiste
Amélanchier (alnifolia) Trappiste

Disponible en pot et racines nues. Très bon producteur. Zone 2b

Buisson très productif. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit beaucoup de drageons. Gros fruits savoureux en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 6 000 à 12 000/Kg de fruit à L'hectare.

Disponible en pot et racines nues. Très bon producteur. Zone 2b

Buisson très productif. Il produit de gros fruits, agréables au goût qui se présentent sous forme de grappes. La taille se fait après la floraison pour réduire l'expansion. Très intéressant pour sa fructification abondante et remarquable pour la production à domicile de fruits, pour la production à grande échelle et pour les jardins d'oiseaux. Floraison et mûrissement des fruits un peu peu plus tardif que le Smokey original. Il produit beaucoup de drageons. Gros fruits savoureux en grappes pouvant contenir jusqu'à 15 baies. Très bon en gelée et confiture et pour manger frais bien sûr.

Rendement de 6 000 à 12 000/Kg de fruit à L'hectare.

Nos choix :
Amélanchier alnifolia Smokey (semis) Amélanchier alnifolia Smokey (semis)
Amélanchier alnifolia Smokey (semis)

L'amélanchier de Saskatoon ‘Smokey’, Amélanchier à feuilles d'aulne ‘Smokey’, Amélanchier alnifolié ‘Smokey’
fait partie de la famille des Rosaceae. L'arbuste mesure de 2.5m à 3.5m de haut et 3.5m à 4m de large à son maximum de croissance. L'amelanchier alnifolia ‘Smokey’ préfère un sol plus ou moins riche à riche, léger à lourd, légèrement acide, mais tolère un sol acide à légèrement alcalin, humide à frais et bien drainé, mais tolère une certaine sécheresse une fois bien installée et le plein soleil à la mi-ombre. La seule exigence de cet arbuste est un sol bien drainé. Il est rustique en zone 3a.

Amelanchier alnifolia ‘Smokey’ est une plante hermaphrodite au feuillage caduc et au port arrondi, irrégulier. Le feuillage est rougeâtre et pubescent à l’ouverture, vert foncé en été prenant une teinte jaune orangé à l’automne. Les fleurs sont blanc crème, odorantes, présentes avant et pendant la feuillaison. Les fruits comestibles sont plus nombreux et plus gros que l’espèce et présents sous forme de baies rouge violet, puis bleu foncé presque noir et peuvent être consommés frais. Les fruits de cette plante sont un régal pour les oiseaux et les humains. L’écorce est grise à brune, parfois teintée de rouge et recouverte de petit point noir. Elle est lisse lorsqu’elle est jeune et devient plus rugueuse avec l’âge. Plante à croissance lente au début puis moyenne. Dans de bonnes conditions de croissance, cette arbuste peut vivre environ 60 ans. L'espèce abrite les grives et nourrit plusieurs espèces d’oiseaux et est visitée par plusieurs insectes pollinisateurs. Contrairement à l’espèce, cette plante drageonne peu. l'amelanchier Alnifolia est une plante originaire de l’Amérique du Nord et indigène au Québec.

Cette plante à peu de problèmes d’insectes ravageurs, par contre elle est sensible au blanc et la rouille qui ne mettent toutefois pas la vie de la plante en danger.

L'amélanchier de Saskatoon ‘Smokey’, Amélanchier à feuilles d'aulne ‘Smokey’, Amélanchier alnifolié ‘Smokey’
fait partie de la famille des Rosaceae. L'arbuste mesure de 2.5m à 3.5m de haut et 3.5m à 4m de large à son maximum de croissance. L'amelanchier alnifolia ‘Smokey’ préfère un sol plus ou moins riche à riche, léger à lourd, légèrement acide, mais tolère un sol acide à légèrement alcalin, humide à frais et bien drainé, mais tolère une certaine sécheresse une fois bien installée et le plein soleil à la mi-ombre. La seule exigence de cet arbuste est un sol bien drainé. Il est rustique en zone 3a.

Amelanchier alnifolia ‘Smokey’ est une plante hermaphrodite au feuillage caduc et au port arrondi, irrégulier. Le feuillage est rougeâtre et pubescent à l’ouverture, vert foncé en été prenant une teinte jaune orangé à l’automne. Les fleurs sont blanc crème, odorantes, présentes avant et pendant la feuillaison. Les fruits comestibles sont plus nombreux et plus gros que l’espèce et présents sous forme de baies rouge violet, puis bleu foncé presque noir et peuvent être consommés frais. Les fruits de cette plante sont un régal pour les oiseaux et les humains. L’écorce est grise à brune, parfois teintée de rouge et recouverte de petit point noir. Elle est lisse lorsqu’elle est jeune et devient plus rugueuse avec l’âge. Plante à croissance lente au début puis moyenne. Dans de bonnes conditions de croissance, cette arbuste peut vivre environ 60 ans. L'espèce abrite les grives et nourrit plusieurs espèces d’oiseaux et est visitée par plusieurs insectes pollinisateurs. Contrairement à l’espèce, cette plante drageonne peu. l'amelanchier Alnifolia est une plante originaire de l’Amérique du Nord et indigène au Québec.

Cette plante à peu de problèmes d’insectes ravageurs, par contre elle est sensible au blanc et la rouille qui ne mettent toutefois pas la vie de la plante en danger.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Amélanchier du Canada (amelanchier canadensis) Amélanchier du Canada (amelanchier canadensis)
Amélanchier du Canada (amelanchier canadensis)

Famille : Rosacées
Zone de rusticité : 3a voir p-e possible en 2b en situation protégée.
Indigène au Québec et dans les Maritimes.
Habitat typique : Milieux ouverts et humides, orées de forêts, abords de cours d’eau.
Exposition : Plein soleil ou ombre par tielle (minimum de 2 heures d’ensoleillement)
Aspect : Petit arbre ou grand arbuste à feuilles caduques au port ovoïde ou irrégulier. Plus souvent en multi-tige à l’état naturel, il se cultive aussi en tige unique. Il est le plus grand de toute les espèce d'amélanchier et peut atteindre facilement 5 mètres.
Sol et conditions de croissance : Sols variés, bonne tolérance aux sels de déglaçage, sensible à
la pollution et au compactage.

Feuilles: Alternes, elliptiques et oblongues, finement dentées, pubescentes au
débourrement, devenant vertes et glabres à maturité. Couleurs d’automne notables de jaune, orangé et rouge.

Floraison:  Blanches, à cinq pétales, regroupées en cymes ou en racèmes, peu ou pas par fumées. Floraison
spectaculaire et de courte durée, juste avant le déploiement des feuilles. Début à mi-mai. Les fleurs sont une bonne source de nectar et de pollen pour les insectes pollinisateurs hâtifs.

Ses baies sont comestibles mais ne sont pas les meilleures dans les variétés d'amélanchier; parfois quelque peu sèches et plus ou moins sucrées, rouge clair devenant pourpres et prêtes vers la mi-juin. Excellente source de nourriture pour les oiseaux nicheurs comme le Merle d’Amérique et le jaseur d’Amérique.

Famille : Rosacées
Zone de rusticité : 3a voir p-e possible en 2b en situation protégée.
Indigène au Québec et dans les Maritimes.
Habitat typique : Milieux ouverts et humides, orées de forêts, abords de cours d’eau.
Exposition : Plein soleil ou ombre par tielle (minimum de 2 heures d’ensoleillement)
Aspect : Petit arbre ou grand arbuste à feuilles caduques au port ovoïde ou irrégulier. Plus souvent en multi-tige à l’état naturel, il se cultive aussi en tige unique. Il est le plus grand de toute les espèce d'amélanchier et peut atteindre facilement 5 mètres.
Sol et conditions de croissance : Sols variés, bonne tolérance aux sels de déglaçage, sensible à
la pollution et au compactage.

Feuilles: Alternes, elliptiques et oblongues, finement dentées, pubescentes au
débourrement, devenant vertes et glabres à maturité. Couleurs d’automne notables de jaune, orangé et rouge.

Floraison:  Blanches, à cinq pétales, regroupées en cymes ou en racèmes, peu ou pas par fumées. Floraison
spectaculaire et de courte durée, juste avant le déploiement des feuilles. Début à mi-mai. Les fleurs sont une bonne source de nectar et de pollen pour les insectes pollinisateurs hâtifs.

Ses baies sont comestibles mais ne sont pas les meilleures dans les variétés d'amélanchier; parfois quelque peu sèches et plus ou moins sucrées, rouge clair devenant pourpres et prêtes vers la mi-juin. Excellente source de nourriture pour les oiseaux nicheurs comme le Merle d’Amérique et le jaseur d’Amérique.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Amélanchier glabre (amelanchier laevis) Amélanchier glabre (amelanchier laevis)
Amélanchier glabre (amelanchier laevis)

Aspect : Port rond à ovoïde.
Écorce : Grisâtre et lisse
Branches : Les branches érigées sont légèrement tordues.
Feuilles : Caduques, simples, obovales, sont rougeâtres au printemps, bleu grisâtre en été et rouge orangé à l'automne.
Fruits : Les fruits, sous forme de baies rouges, puis pourpre foncé, mûrissent dès le mois de juin.
Enracinement : Superficiel et la transplantation est facile.
Fleurs : De nombreuses petites fleurs regroupées en grappes érigées blanches, éclosent avant les feuilles.Zone climatique : 3b
Indigène : oui
Texture du sol : frais, meuble, pauvre ou riche
Humidité du sol : bien drainé
pH du sol : légèrement acide
Exposition : Plein soleil, Semi-ombre

Aspect : Port rond à ovoïde.
Écorce : Grisâtre et lisse
Branches : Les branches érigées sont légèrement tordues.
Feuilles : Caduques, simples, obovales, sont rougeâtres au printemps, bleu grisâtre en été et rouge orangé à l'automne.
Fruits : Les fruits, sous forme de baies rouges, puis pourpre foncé, mûrissent dès le mois de juin.
Enracinement : Superficiel et la transplantation est facile.
Fleurs : De nombreuses petites fleurs regroupées en grappes érigées blanches, éclosent avant les feuilles.Zone climatique : 3b
Indigène : oui
Texture du sol : frais, meuble, pauvre ou riche
Humidité du sol : bien drainé
pH du sol : légèrement acide
Exposition : Plein soleil, Semi-ombre

Amélanchier stolonifère (amelanchier stolonifera) Amélanchier stolonifère (amelanchier stolonifera)
Amélanchier stolonifère (amelanchier stolonifera)

L'amélanchier stolonifère est un grand arbrisseau à croissance lente mesurant jusqu'à 4 mètres de hauteur. L'écorce est grise à brune, parfois teintée de rouge. Elle est lisse lorsqu'elle est jeune et devient plus rugueuse avec l'âge. Les feuilles, caduques, ont une disposition alterne, sont simples et ressemblent à celle de l'aulne glutineux. Elles mesurent de 2 à 5 cm de longueur. Leur forme est ovale à ronde, avec une base arrondie ou un peu en forme de cœur. Ses fleurs blanches poussent en grappes courtes et denses au printemps, à l'extrémité de jeunes rameaux feuillés, et sont portées par un pédoncule finement velu. Elles apparaissent avant que les feuilles ne soient complètement formées et supportent bien les gelées. Les pétales blancs, au nombre de cinq comme chez toutes les Rosaceae, mesurent de 6 à 10 mm de long. La pollinisation est assurée par les insectes.

Les fruits ressemblent à des baies, de forme globuleuse et de couleur bleu foncé à noir à maturité. Ils sont comestibles, sucrés et juteux et ont un goût à mi-chemin entre le bleuet sauvage et la pomme. Ils sont mûrs en juin (d'où leur nom anglais de "juneberries") et mesurent alors environ un centimètre de diamètre. Cette espèce est originaire d'Amérique du Nord. Elle peut pousser aussi bien sur des zones exposées rocailleuses que le long de cours d’eau ou à l’orée d'une forêt. Elle a tendance à former des bosquets. Pas besoin d'un sol riche pour faire pousser des amélanchiers.

Les fruits étaient très appréciés des Indiens d'Amérique du Nord, qui les nommaient Saskatoon. Les fruits sont consommés frais, par exemple pour agrémenter une salade de fruits, garnir une patisserie, ou condimenter une sauce pour le gibier. Ils peuvent aussi être séchés, ou cuits en gelées et confiture, ou encore utilisés pour en faire une liqueur ou parfumer du vin ou de la bière.

L'amélanchier stolonifère est un grand arbrisseau à croissance lente mesurant jusqu'à 4 mètres de hauteur. L'écorce est grise à brune, parfois teintée de rouge. Elle est lisse lorsqu'elle est jeune et devient plus rugueuse avec l'âge. Les feuilles, caduques, ont une disposition alterne, sont simples et ressemblent à celle de l'aulne glutineux. Elles mesurent de 2 à 5 cm de longueur. Leur forme est ovale à ronde, avec une base arrondie ou un peu en forme de cœur. Ses fleurs blanches poussent en grappes courtes et denses au printemps, à l'extrémité de jeunes rameaux feuillés, et sont portées par un pédoncule finement velu. Elles apparaissent avant que les feuilles ne soient complètement formées et supportent bien les gelées. Les pétales blancs, au nombre de cinq comme chez toutes les Rosaceae, mesurent de 6 à 10 mm de long. La pollinisation est assurée par les insectes.

Les fruits ressemblent à des baies, de forme globuleuse et de couleur bleu foncé à noir à maturité. Ils sont comestibles, sucrés et juteux et ont un goût à mi-chemin entre le bleuet sauvage et la pomme. Ils sont mûrs en juin (d'où leur nom anglais de "juneberries") et mesurent alors environ un centimètre de diamètre. Cette espèce est originaire d'Amérique du Nord. Elle peut pousser aussi bien sur des zones exposées rocailleuses que le long de cours d’eau ou à l’orée d'une forêt. Elle a tendance à former des bosquets. Pas besoin d'un sol riche pour faire pousser des amélanchiers.

Les fruits étaient très appréciés des Indiens d'Amérique du Nord, qui les nommaient Saskatoon. Les fruits sont consommés frais, par exemple pour agrémenter une salade de fruits, garnir une patisserie, ou condimenter une sauce pour le gibier. Ils peuvent aussi être séchés, ou cuits en gelées et confiture, ou encore utilisés pour en faire une liqueur ou parfumer du vin ou de la bière.

Aronia melanocarpa Aronia melanocarpa
Aronia melanocarpa

l'Aronia est un genre d'arbustes caducs de la famille des Rosaceae, originaire d'Amérique du Nord. Les feuilles sont alternes, simples, et à bord denté ; en automne, elles deviennent rouge vif. Les fleurs à 5 pétales sont petites et s'étalent en corymbes de 10 à 25. l'arbuste est rustique jusqu'en zone 2b.

Le fruit est une petite baie, au goût amer et astringent ; il est mangé par les oiseaux qui en dispersent les graines. On peut les cuire et les sucrer pour en faire des jus ou des confitures, elles ont alors un goût proche du cassis. Ces baies peuvent aussi servir à accompagner des plats salés, à l'instar des canneberges, des airelles ou des groseilles à maquereaux. L'aronia noir (Aronia melanocarpa (Michx.) Elliott) est petit (de 1 à 3 m), et se propage facilement. Ses feuilles ne dépassent pas 6 cm de large. Ses fleurs blanches mesurent environ 1,5 cm de diamètre, et son fruit noir, 6 à 9 mm.

le fruit est riche en vitamines, en acide folique et en particulier en antioxydants. La baie régularise même la glycémie, ce qui permet aux diabétiques de la consommer. Rappelons que les antioxydants, selon la définition du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, aident à protéger les cellules du corps des déchets néfastes (radicaux libres) produits par l’organisme et causés par l’environnement (fumée de combustion, produits chimiques, poussière, etc.). Ils jouent un rôle pour prévenir et contrer les maladies de cellules dégénératives (cancers, neurodégénérescence, cardio-vasculaire, etc.). La croyance populaire veut que les baies contenant les plus hauts taux d’antioxydants soient la canneberge (9 584 micromoles TE/100 g) et le bleuet (6 552 μmol TE/100 g). Or, l’aronia en possède presque le double, soit 16 062 μmol TE/100 g. « En Europe, les médecins prescrivent aux patients qui suivent des traitements de radio et de chimiothérapie de manger de 10 à 15 baies matin et soir pour les aider à passer au travers du traitement.»

la production de cette baie se concentre principalement en Europe (Russie et Allemagne), où l’on commercialise déjà l’aronia sous forme de jus, confiture, gelée, fruits secs, sirop, pastilles (bonbons), etc. Sa production est en émergence aux États-Unis, mais presque nulle au Québec. Le fruit est un peu plus petit qu’un bleuet et sa couronne est bosselée comme celle de la pomme Red Delicious, d’où le nom de « baie pomme » que lui donnent les Allemands. La variété comestible, Aronia melanocarpa, est noire à l’extérieur et rouge à l’intérieur. Sa saveur, souvent comparée à celle du cassis, est astringente lorsque la baie est consommée fraîche. C'est pour cela qu'il est mieux de consommer ce petit fruit transformé.

l'Aronia est un genre d'arbustes caducs de la famille des Rosaceae, originaire d'Amérique du Nord. Les feuilles sont alternes, simples, et à bord denté ; en automne, elles deviennent rouge vif. Les fleurs à 5 pétales sont petites et s'étalent en corymbes de 10 à 25. l'arbuste est rustique jusqu'en zone 2b.

Le fruit est une petite baie, au goût amer et astringent ; il est mangé par les oiseaux qui en dispersent les graines. On peut les cuire et les sucrer pour en faire des jus ou des confitures, elles ont alors un goût proche du cassis. Ces baies peuvent aussi servir à accompagner des plats salés, à l'instar des canneberges, des airelles ou des groseilles à maquereaux. L'aronia noir (Aronia melanocarpa (Michx.) Elliott) est petit (de 1 à 3 m), et se propage facilement. Ses feuilles ne dépassent pas 6 cm de large. Ses fleurs blanches mesurent environ 1,5 cm de diamètre, et son fruit noir, 6 à 9 mm.

le fruit est riche en vitamines, en acide folique et en particulier en antioxydants. La baie régularise même la glycémie, ce qui permet aux diabétiques de la consommer. Rappelons que les antioxydants, selon la définition du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, aident à protéger les cellules du corps des déchets néfastes (radicaux libres) produits par l’organisme et causés par l’environnement (fumée de combustion, produits chimiques, poussière, etc.). Ils jouent un rôle pour prévenir et contrer les maladies de cellules dégénératives (cancers, neurodégénérescence, cardio-vasculaire, etc.). La croyance populaire veut que les baies contenant les plus hauts taux d’antioxydants soient la canneberge (9 584 micromoles TE/100 g) et le bleuet (6 552 μmol TE/100 g). Or, l’aronia en possède presque le double, soit 16 062 μmol TE/100 g. « En Europe, les médecins prescrivent aux patients qui suivent des traitements de radio et de chimiothérapie de manger de 10 à 15 baies matin et soir pour les aider à passer au travers du traitement.»

la production de cette baie se concentre principalement en Europe (Russie et Allemagne), où l’on commercialise déjà l’aronia sous forme de jus, confiture, gelée, fruits secs, sirop, pastilles (bonbons), etc. Sa production est en émergence aux États-Unis, mais presque nulle au Québec. Le fruit est un peu plus petit qu’un bleuet et sa couronne est bosselée comme celle de la pomme Red Delicious, d’où le nom de « baie pomme » que lui donnent les Allemands. La variété comestible, Aronia melanocarpa, est noire à l’extérieur et rouge à l’intérieur. Sa saveur, souvent comparée à celle du cassis, est astringente lorsque la baie est consommée fraîche. C'est pour cela qu'il est mieux de consommer ce petit fruit transformé.

Baies de Goji  (Lycium barbarum) Baies de Goji  (Lycium barbarum)
Baies de Goji (Lycium barbarum)

Port arbustif jusqu'à 2 m de haut et 1.5 m de large. Fruits oblongs rouge clair juteux et sucrés. bon frais, en conserves, séchés ou congelés. Auto-fertile. La floraison débute la deuxième année. Requiert un sol bien drainé. Il est rustique en zone 4a. Les lyciets poussent abondamment dans le Nord-Ouest de la Chine : Gansu, Ningxia, Qinghai (nord du Tibet) et Mongolie-Intérieure.

Valeur nutritive et médicinale

Depuis des millénaires, les baies de goji sont consommées en Asie et sont réputées pour leurs vertus médicinales. Elles sont censées stimuler le jing 精 et revigorer le qi 气 (énergie vitale).

Relativement riche en vitamines, en minéraux et en oligoéléments, la baie est souvent présentée comme un « superfruit ». C'est aussi une très importante source d'antioxydants avec une très importante proportion de caroténoïdes mais aussi avec quatre polysaccharides (sucres) considérés comme les composés actifs responsables des effets bénéfiques.

Les baies de goji contiennent :

18 sortes d'acides aminés, en quantités huit fois supérieures à celles trouvées dans le pollen. Elles contiennent les huit acides aminés essentiels, dont le tryptophane et l'isoleucine;
21 oligo-éléments, du zinc au fer en passant par le cuivre, le sélénium et le phosphore;
plus de bêta-carotène que les carottes : 8,4mg contre 6.6mg pour 100g
presque autant de calcium que le lait : 112,5mg contre 120mg pour 100g
plus de protéines que le blé : 12,10g contre 10,59g pour 100g [réf. à confirmer]
des vitamines, dont B1, B2, B6, C et E ;
des bêta sitostérols, aux propriétés anti-inflammatoires.

Le goji permettrait de renforcer les défenses immunitaires (propriétés anti-inflammatoires), de faire baisser la tension artérielle, le taux de cholestérol et de sucres dans le sang, d'améliorer l'assimilation du calcium, et de soulager le foie.

Le goji est présenté comme pouvant être utile dans les cas de fatigue, de faiblesse immunitaire, d'hypertension, d'infection urinaire, d'excès de cholestérol, de prévention des troubles oculaires. Certains chercheurs chinois supposent que cette baie fait partie des aliments qui pourraient retarder le vieillissement cellulaire.

source: wikipedia

Port arbustif jusqu'à 2 m de haut et 1.5 m de large. Fruits oblongs rouge clair juteux et sucrés. bon frais, en conserves, séchés ou congelés. Auto-fertile. La floraison débute la deuxième année. Requiert un sol bien drainé. Il est rustique en zone 4a. Les lyciets poussent abondamment dans le Nord-Ouest de la Chine : Gansu, Ningxia, Qinghai (nord du Tibet) et Mongolie-Intérieure.

Valeur nutritive et médicinale

Depuis des millénaires, les baies de goji sont consommées en Asie et sont réputées pour leurs vertus médicinales. Elles sont censées stimuler le jing 精 et revigorer le qi 气 (énergie vitale).

Relativement riche en vitamines, en minéraux et en oligoéléments, la baie est souvent présentée comme un « superfruit ». C'est aussi une très importante source d'antioxydants avec une très importante proportion de caroténoïdes mais aussi avec quatre polysaccharides (sucres) considérés comme les composés actifs responsables des effets bénéfiques.

Les baies de goji contiennent :

18 sortes d'acides aminés, en quantités huit fois supérieures à celles trouvées dans le pollen. Elles contiennent les huit acides aminés essentiels, dont le tryptophane et l'isoleucine;
21 oligo-éléments, du zinc au fer en passant par le cuivre, le sélénium et le phosphore;
plus de bêta-carotène que les carottes : 8,4mg contre 6.6mg pour 100g
presque autant de calcium que le lait : 112,5mg contre 120mg pour 100g
plus de protéines que le blé : 12,10g contre 10,59g pour 100g [réf. à confirmer]
des vitamines, dont B1, B2, B6, C et E ;
des bêta sitostérols, aux propriétés anti-inflammatoires.

Le goji permettrait de renforcer les défenses immunitaires (propriétés anti-inflammatoires), de faire baisser la tension artérielle, le taux de cholestérol et de sucres dans le sang, d'améliorer l'assimilation du calcium, et de soulager le foie.

Le goji est présenté comme pouvant être utile dans les cas de fatigue, de faiblesse immunitaire, d'hypertension, d'infection urinaire, d'excès de cholestérol, de prévention des troubles oculaires. Certains chercheurs chinois supposent que cette baie fait partie des aliments qui pourraient retarder le vieillissement cellulaire.

source: wikipedia

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuet Patriot
Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier 'Berkeley' 4 ans
Bleuetier 'Berkeley' 4 ans

Gros plants de bleuet de 4 ans déjà en production pour 2017. Idéal pour les gens pressés et désirant une récolte pour 2017! Variété Mi-saison, fruit grosseur moyenne à large. zoné 4b

Gros plants de bleuet de 4 ans déjà en production pour 2017. Idéal pour les gens pressés et désirant une récolte pour 2017! Variété Mi-saison, fruit grosseur moyenne à large. zoné 4b

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier 'Blueray' 4 ans
Bleuetier 'Blueray' 4 ans

Gros plants de bleuet de 4 ans déjà en production pour 2017. Idéal pour les gens pressés et désirant une récolte pour 2017! Variété hâtive, fruit grosseur moyenne à large. zoné 4b

Gros plants de bleuet de 4 ans déjà en production pour 2017. Idéal pour les gens pressés et désirant une récolte pour 2017! Variété hâtive, fruit grosseur moyenne à large. zoné 4b

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier 'Spartan' 4 ans
Bleuetier 'Spartan' 4 ans

Gros plants de bleuet de 4 ans déjà en production pour 2017. Idéal pour les gens pressés et désirant une récolte pour 2017! Variété hâtive, fruit grosseur moyenne à large. zoné 4b

Gros plants de bleuet de 4 ans déjà en production pour 2017. Idéal pour les gens pressés et désirant une récolte pour 2017! Variété hâtive, fruit grosseur moyenne à large. zoné 4b

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier Bluecrop Format 1 gallon
Bleuetier Bluecrop Format 1 gallon

Voir la description du produit photo en mortaise

Voir la description du produit photo en mortaise

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier Bluejay Format 1 gallon
Bleuetier Bluejay Format 1 gallon

Voir la description du produit sur la photo

Voir la description du produit sur la photo

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier Chandler Format 1 gallon Bleuetier Chandler Format 1 gallon
Bleuetier Chandler Format 1 gallon

Voir la description du produit photo en mortaise

Voir la description du produit photo en mortaise

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier Duke Format 1 gallon
Bleuetier Duke Format 1 gallon

Voir la description du produit photo en mortaise

Voir la description du produit photo en mortaise

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier Elizabeth Format 1 gallon
Bleuetier Elizabeth Format 1 gallon

Les fruits sont énormes avec une saveur douce-sucré et un très goût riche de nectar en font du cultuvar Elizabeth, un favori des jardiniers. Vous allez adorer aussi! les fruits mûrissent sur une longue saison, de mi-juillet à la fin de l'été en septembre. Le buisson mature atteint 6 pieds de haut avec une habitude dressée tout en s'étendant. Zones minimale 4b. sensible au hiver froid et au faible couvert de neige.

Les fruits sont énormes avec une saveur douce-sucré et un très goût riche de nectar en font du cultuvar Elizabeth, un favori des jardiniers. Vous allez adorer aussi! les fruits mûrissent sur une longue saison, de mi-juillet à la fin de l'été en septembre. Le buisson mature atteint 6 pieds de haut avec une habitude dressée tout en s'étendant. Zones minimale 4b. sensible au hiver froid et au faible couvert de neige.

Bleuetier Légacy Format 1 gallon
Bleuetier Légacy Format 1 gallon

Un des meilleurs bleuetier de dégustation, un favori en partant de la Californie jusqu'au nord-est du continent !

Legacy est une variété de bleuet très productif qui produit des fruits fermes, sucrés et aromatiques pendant une longue période à la fin de la mi-saison, soit mi-août. Le fruit est gros et se conserve bien; Les arbrisseaux sont vigoureux, droit et ont une bonne résistance aux maladies coonu chez ce genre d'espèce (Vaccinium). Legacy est l'un des nombreux bleuets remarquables du programme d'amélioration et d'hybridation de l'espèce de l'USDA.

Un des meilleurs bleuetier de dégustation, un favori en partant de la Californie jusqu'au nord-est du continent !

Legacy est une variété de bleuet très productif qui produit des fruits fermes, sucrés et aromatiques pendant une longue période à la fin de la mi-saison, soit mi-août. Le fruit est gros et se conserve bien; Les arbrisseaux sont vigoureux, droit et ont une bonne résistance aux maladies coonu chez ce genre d'espèce (Vaccinium). Legacy est l'un des nombreux bleuets remarquables du programme d'amélioration et d'hybridation de l'espèce de l'USDA.

Bleuetier Nelson Format 1 gallon
Bleuetier Nelson Format 1 gallon

Voir la description du produit sur la Photo

Voir la description du produit sur la Photo

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier Northland Format 1 gallon
Bleuetier Northland Format 1 gallon

Voir la description du produit photo en mortaise

Voir la description du produit photo en mortaise

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Bleuetier Toro Format 1 gallon
Bleuetier Toro Format 1 gallon

Saison: Mi-août

Grosseur: Fruit très gros. bleu pâle excellent fruits. très bon pour la transformation

Description du fruit: produit sur d'immenses grappes.

Voir la description photo en mortaise

Saison: Mi-août

Grosseur: Fruit très gros. bleu pâle excellent fruits. très bon pour la transformation

Description du fruit: produit sur d'immenses grappes.

Voir la description photo en mortaise

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Camerisier 'Aurora' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx) Camerisier 'Aurora' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)
Camerisier 'Aurora' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)

'Aurora' Variété qui match bien et pollinise les variétés Borealis, Tundra, et indigo.

Son fruit, environ 2 cm est bleu foncé de forme ovale, en forme de poire ou allongée. Taux de sucre d'environ 14 brix (comparable à la framboise). Les camérisiers ne sont pas autofertiles, donc 2 variétés sont nécessaires et 3 donneront de meilleurs résultats. Il est important d'avoir au minimum un pollinisateur (Berry Blue ) pour 10 plants.

Le camerisier (Haskap), nouvelle culture devenant très populaire dans les zone plus nordiques, est particulièrement bien adapté pour les zones de rusticité froides 2a à 3b. Les fruits à maturité, au goût unique, rapellent un savoureux mélange de bleuets, framboises et mûres. Ses fruits bleu poudre à bleu foncé, de forme allongée, poussent sur un arbustre de 4 à 5 pieds de hauteur à maturité. Les qualités qui en font une plante de choix pour la culture nordique font référence à sa grande résistance au froid pour l'arbuste (-47 degrés celsius) et pour ses fleurs (-7 degrés celsius) de même que sa capacité de demeurer en dormance lors d'un adoucissement de température en hiver. La mécanisation de la récolte des fruits de certains cultivars pour la vente en volume permet de réduire les coûts de main-d'oeuvre à la récolte. Le camerisier nécessite une pollinisation croisée pour obtenir un rendement optimum. C'est un arbuste exceptionnel à découvrir.

'Aurora' Variété qui match bien et pollinise les variétés Borealis, Tundra, et indigo.

Son fruit, environ 2 cm est bleu foncé de forme ovale, en forme de poire ou allongée. Taux de sucre d'environ 14 brix (comparable à la framboise). Les camérisiers ne sont pas autofertiles, donc 2 variétés sont nécessaires et 3 donneront de meilleurs résultats. Il est important d'avoir au minimum un pollinisateur (Berry Blue ) pour 10 plants.

Le camerisier (Haskap), nouvelle culture devenant très populaire dans les zone plus nordiques, est particulièrement bien adapté pour les zones de rusticité froides 2a à 3b. Les fruits à maturité, au goût unique, rapellent un savoureux mélange de bleuets, framboises et mûres. Ses fruits bleu poudre à bleu foncé, de forme allongée, poussent sur un arbustre de 4 à 5 pieds de hauteur à maturité. Les qualités qui en font une plante de choix pour la culture nordique font référence à sa grande résistance au froid pour l'arbuste (-47 degrés celsius) et pour ses fleurs (-7 degrés celsius) de même que sa capacité de demeurer en dormance lors d'un adoucissement de température en hiver. La mécanisation de la récolte des fruits de certains cultivars pour la vente en volume permet de réduire les coûts de main-d'oeuvre à la récolte. Le camerisier nécessite une pollinisation croisée pour obtenir un rendement optimum. C'est un arbuste exceptionnel à découvrir.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Camérisier 'Borealis' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx) Camérisier 'Borealis' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)
Camérisier 'Borealis' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)

Le plus gros des fruits (1.62 gramme). Il a un bon goût sucré-doux et est juteux. Il fait aussi de très bonnes tartes.
Le meilleur au goût. Besoin d'un pollinisateur (Berry Blue ou Honeybee) idéal à partir de la zone 2.

Le plus gros des fruits (1.62 gramme). Il a un bon goût sucré-doux et est juteux. Il fait aussi de très bonnes tartes.
Le meilleur au goût. Besoin d'un pollinisateur (Berry Blue ou Honeybee) idéal à partir de la zone 2.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Camerisier 'Honeybee' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx) Camerisier 'Honeybee' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)
Camerisier 'Honeybee' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)

Gros fruit bleu allongé. Bonne saveur. Sa principale qualité est de fleurir en même temps que le boréalis favorisant une bonne nouaison du fruit. Ses fruits sont cylindriques persistant longtemps sur le plant. C’est un fruit idéal pour la consommation fraiche et transformé. Zone de rusticité : 2a.  Hauteur: 2 mètres. Largeur: 1 mètre. Poids des fruits: 1,90 grammes. Utile dans les plats préparés de fruits, confitures, vin, et peut-être séchées. Un grand, pollinisateur résistant à la moisissure. Récolte début juillet.

Gros fruit bleu allongé. Bonne saveur. Sa principale qualité est de fleurir en même temps que le boréalis favorisant une bonne nouaison du fruit. Ses fruits sont cylindriques persistant longtemps sur le plant. C’est un fruit idéal pour la consommation fraiche et transformé. Zone de rusticité : 2a.  Hauteur: 2 mètres. Largeur: 1 mètre. Poids des fruits: 1,90 grammes. Utile dans les plats préparés de fruits, confitures, vin, et peut-être séchées. Un grand, pollinisateur résistant à la moisissure. Récolte début juillet.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Camerisier 'Tundra' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx) Camerisier 'Tundra' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)
Camerisier 'Tundra' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)

Tundra (Zone 2b)
Gros fruit ovale de 1.49 gramme. Bon goût sucré, piquant et fondant dans la bouche. Très bon pour la transformation ou pour le marché commercial car se récolte mécaniquement. Besoin d'un pollinisateur (Berry Blue ou Honeybee)

Taux de sucre d'environ 14 brix (comparable à la framboise). Les camérisiers ne sont pas autofertiles, donc 2 variétés sont nécessaires et 3 donneront de meilleurs résultats. Il est important d'avoir au minimum un pollinisateur (Berry Blue ) pour 10 plants.

Tundra (Zone 2b)
Gros fruit ovale de 1.49 gramme. Bon goût sucré, piquant et fondant dans la bouche. Très bon pour la transformation ou pour le marché commercial car se récolte mécaniquement. Besoin d'un pollinisateur (Berry Blue ou Honeybee)

Taux de sucre d'environ 14 brix (comparable à la framboise). Les camérisiers ne sont pas autofertiles, donc 2 variétés sont nécessaires et 3 donneront de meilleurs résultats. Il est important d'avoir au minimum un pollinisateur (Berry Blue ) pour 10 plants.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Camerisier male 'berry blue' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)
Camerisier male 'berry blue' (Lonicera caerulea var. emphyllocalyx)

Berry bleu est un plant qui polinise très bien d'autres variétés. Un mâle est nécessaire pour polliniser les variétés femelle comme borealis

Son fruit, environ 2 cm est bleu foncé de forme ovale, en forme de poire ou allongée. Taux de sucre d'environ 14 brix (comparable à la framboise). Les camérisiers ne sont pas autofertiles, donc 2 variétés sont nécessaires et 3 donneront de meilleurs résultats. Il est important d'avoir au minimum un pollinisateur (Berry Blue ) pour 10 plants.

Le camerisier (Haskap), nouvelle culture devenant très populaire dans les zone plus nordiques, est particulièrement bien adapté pour les zones de rusticité froides 2a à 3b. Les fruits à maturité, au goût unique, rapellent un savoureux mélange de bleuets, framboises et mûres. Ses fruits bleu poudre à bleu foncé, de forme allongée, poussent sur un arbustre de 4 à 5 pieds de hauteur à maturité. Les qualités qui en font une plante de choix pour la culture nordique font référence à sa grande résistance au froid pour l'arbuste (-47 degrés celsius) et pour ses fleurs (-7 degrés celsius) de même que sa capacité de demeurer en dormance lors d'un adoucissement de température en hiver. La mécanisation de la récolte des fruits de certains cultivars pour la vente en volume permet de réduire les coûts de main-d'oeuvre à la récolte. Le camerisier nécessite une pollinisation croisée pour obtenir un rendement optimum. C'est un arbuste exceptionnel à découvrir.

Berry bleu est un plant qui polinise très bien d'autres variétés. Un mâle est nécessaire pour polliniser les variétés femelle comme borealis

Son fruit, environ 2 cm est bleu foncé de forme ovale, en forme de poire ou allongée. Taux de sucre d'environ 14 brix (comparable à la framboise). Les camérisiers ne sont pas autofertiles, donc 2 variétés sont nécessaires et 3 donneront de meilleurs résultats. Il est important d'avoir au minimum un pollinisateur (Berry Blue ) pour 10 plants.

Le camerisier (Haskap), nouvelle culture devenant très populaire dans les zone plus nordiques, est particulièrement bien adapté pour les zones de rusticité froides 2a à 3b. Les fruits à maturité, au goût unique, rapellent un savoureux mélange de bleuets, framboises et mûres. Ses fruits bleu poudre à bleu foncé, de forme allongée, poussent sur un arbustre de 4 à 5 pieds de hauteur à maturité. Les qualités qui en font une plante de choix pour la culture nordique font référence à sa grande résistance au froid pour l'arbuste (-47 degrés celsius) et pour ses fleurs (-7 degrés celsius) de même que sa capacité de demeurer en dormance lors d'un adoucissement de température en hiver. La mécanisation de la récolte des fruits de certains cultivars pour la vente en volume permet de réduire les coûts de main-d'oeuvre à la récolte. Le camerisier nécessite une pollinisation croisée pour obtenir un rendement optimum. C'est un arbuste exceptionnel à découvrir.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cassis 'Tatiana' (ribes nigrum) Cassis 'Tatiana' (ribes nigrum)
Cassis 'Tatiana' (ribes nigrum)

Le cassissier Titania (Ribes nigrum) est une variété très productive, produisant une abondante récolte de grosses baies noires à la riche saveur parfumée, extra pour jus, tartes et confitures. Le Cassissier Titania offre une bonne résistance aux maladies et moins sensible au gel printanier.

Le cassissier pousse à l’état sauvage au bord des ruisseaux, dans les marécages. Il exige donc un sol toujours frais. Il tolère le calcaire qui accentue même l’expression des arômes des fruits.
Il convient d’enterrer le collet des cassissiers. Cette technique, outre qu’elle protège ses racines assez superficielles, favorise l’émission de nouvelles pousses chaque année. Lors de la plantation, adoptez au moins deux variétés différentes afin de favoriser la pollinisation. Espacez les cassissiers de 1,50 à 2 m.
Le cassissier a besoin de plus de froid hivernal que les arbres fruitiers classiques.

Le cassissier Titania (Ribes nigrum) est une variété très productive, produisant une abondante récolte de grosses baies noires à la riche saveur parfumée, extra pour jus, tartes et confitures. Le Cassissier Titania offre une bonne résistance aux maladies et moins sensible au gel printanier.

Le cassissier pousse à l’état sauvage au bord des ruisseaux, dans les marécages. Il exige donc un sol toujours frais. Il tolère le calcaire qui accentue même l’expression des arômes des fruits.
Il convient d’enterrer le collet des cassissiers. Cette technique, outre qu’elle protège ses racines assez superficielles, favorise l’émission de nouvelles pousses chaque année. Lors de la plantation, adoptez au moins deux variétés différentes afin de favoriser la pollinisation. Espacez les cassissiers de 1,50 à 2 m.
Le cassissier a besoin de plus de froid hivernal que les arbres fruitiers classiques.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cépage Brianna
Cépage Brianna

Très bon goût d'ananas particulièrement savoureux.

Un bon raisin de table et pour faire du jus.

Grosse grappe en moyenne 150g (100-250 gr).

Très gros grains verts ( 4 g ).

Résistant au mildiou. Rustique jusqu'à -35 degrés celsius.

Maturité mi-septembre.

 

Très bon goût d'ananas particulièrement savoureux.

Un bon raisin de table et pour faire du jus.

Grosse grappe en moyenne 150g (100-250 gr).

Très gros grains verts ( 4 g ).

Résistant au mildiou. Rustique jusqu'à -35 degrés celsius.

Maturité mi-septembre.

 

Cépage Kay Gray
Cépage Kay Gray

Raisins verts dorés de bonne grosseur sur petites grappes compactes. Vignes très résistantes au froid (-35 degrés Celsius) sans aucune protection. Doit être taillé long. Presque immunisé contre les maladies. Très facile à cultiver. Maturité mi-septembre en zone 5 et fin septembre en zone 4.

Raisins verts dorés de bonne grosseur sur petites grappes compactes. Vignes très résistantes au froid (-35 degrés Celsius) sans aucune protection. Doit être taillé long. Presque immunisé contre les maladies. Très facile à cultiver. Maturité mi-septembre en zone 5 et fin septembre en zone 4.

Cépage Somerset
Cépage Somerset

Nouveau Prix Réduit

Raisins rouges sans pépins.
Goût très sucré, fraise, épicé.
Mûrit très tôt (mi-août).
Se cultive en zone 3, 4 et 5.
Très résistant au froid hivernal sans aucune protection.
Excellente résistance aux maladies.
Excellent potentiel commercial.

Nouveau Prix Réduit

Raisins rouges sans pépins.
Goût très sucré, fraise, épicé.
Mûrit très tôt (mi-août).
Se cultive en zone 3, 4 et 5.
Très résistant au froid hivernal sans aucune protection.
Excellente résistance aux maladies.
Excellent potentiel commercial.

Cépage swenson white
Cépage swenson white

Raisins blancs dorés de bonne grosseur sur grosses grappes environ 152g. Goût floral très intense. Vignes très résistantes au froid (-35 degré Celsius) sans aucune protection. Maturité mi-septembre en zone 5 et fin septembre en zone 4.

Raisins blancs dorés de bonne grosseur sur grosses grappes environ 152g. Goût floral très intense. Vignes très résistantes au froid (-35 degré Celsius) sans aucune protection. Maturité mi-septembre en zone 5 et fin septembre en zone 4.

Cépage Trollhaugen
Cépage Trollhaugen

Nouveau Prix Réduit

Raisins bleus délicieux sans pépins très productif.

Moins maladif que le Montreal Blues.

Rustique jusqu'à -32 degrés celsius.

Maturité mi-août, fin-août

Nouveau Prix Réduit

Raisins bleus délicieux sans pépins très productif.

Moins maladif que le Montreal Blues.

Rustique jusqu'à -32 degrés celsius.

Maturité mi-août, fin-août

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cerisier (griottier) Big Late (Prunus cerasus x P. fruticosa) Cerisier (griottier) Big Late (Prunus cerasus x P. fruticosa)
Cerisier (griottier) Big Late (Prunus cerasus x P. fruticosa)

Zone 3a

Disponible maintenant en pot et racines nues

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 6.5 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 19. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans pour éviter que le plant ne produisent que sur les dernière tige haute. Parfois il faut penser le rabattre quelque peu en choisissant les bonnes tiges.

Récolte: Mi-août

Zone 3a

Disponible maintenant en pot et racines nues

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 6.5 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 19. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans pour éviter que le plant ne produisent que sur les dernière tige haute. Parfois il faut penser le rabattre quelque peu en choisissant les bonnes tiges.

Récolte: Mi-août

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cerisier (griottier) Carmine Jewel (Prunus cerasus x P. fruticosa)
Cerisier (griottier) Carmine Jewel (Prunus cerasus x P. fruticosa)

Zone 3a

Disponible maintenant en pot et racines nues

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 3.5 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 17. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans pour éviter que le plant ne produisent que sur les dernière tige haute. Parfois il faut penser le rabattre quelque peu en choisissant les bonnes tiges.

Récolte: Mi-août

Zone 3a

Disponible maintenant en pot et racines nues

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 3.5 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 17. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans pour éviter que le plant ne produisent que sur les dernière tige haute. Parfois il faut penser le rabattre quelque peu en choisissant les bonnes tiges.

Récolte: Mi-août

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cerisier (griottier) Crimson Passion (Prunus cerasus x P. fruticosa)
Cerisier (griottier) Crimson Passion (Prunus cerasus x P. fruticosa)

Zone 3a

Disponible maintenant en pot et racines nues

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 6 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 22. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans.

Récolte: Mi-août

Zone 3a

Disponible maintenant en pot et racines nues

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 6 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 22. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans.

Récolte: Mi-août

Nos choix :
Cerisier (griottier) Juliet (Prunus cerasus x P. fruticosa)
Cerisier (griottier) Juliet (Prunus cerasus x P. fruticosa)

Zone 3a.

Disponible maintenant en pot et racines nues

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 5 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 20. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans pour éviter que le plant ne produisent que sur les dernière tige haute. Parfois il faut penser le rabattre quelque peu en choisissant les bonnes tiges.

Récolte: Mi-août

Zone 3a.

Disponible maintenant en pot et racines nues

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 5 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 20. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans pour éviter que le plant ne produisent que sur les dernière tige haute. Parfois il faut penser le rabattre quelque peu en choisissant les bonnes tiges.

Récolte: Mi-août

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cerisier (griottier) Valentine (Prunus cerasus x P. fruticosa)
Cerisier (griottier) Valentine (Prunus cerasus x P. fruticosa)

Disponible maintenant en pot et racines nues. Zone 2b

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 4.5 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 15. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans pour éviter que le plant ne produisent que sur les dernière tige haute. Parfois il faut penser le rabattre quelque peu en choisissant les bonnes tiges.

Récolte: Mi-août

Disponible maintenant en pot et racines nues. Zone 2b

Description: Cultivar plus compacte que les autres cerisiers nains et de production moyenne. De belles grappes de fleurs blanches parfumées, suivies par de beaux fruits d'un rouge vif qui ont une forte teneur en sucre. Les feuilles jaunissent en automne. Développé par l'Université de la Saskatchewan après 50 années de travail de sélection. Produit des fruits de 4.5 grammes environ avec un taux de brix se situant autour de 15. Excellent fruits pour la transformation et pour manger frais. les fruit se conserve une semaine au frigo mais nous recommandons de les transformer le plus vite possible en confitures, tartes, gelés,etc. Les griottes font unre bien meilleure confiture que les cerise sucré de France. Cette confiture est sublime sur le pain grillé et elle peu être ajoutée à tout dessert.

Espacement: Garder 3,7-4,6 m (12-15') entre les plants.

Profondeur: Creusez un trou deux fois plus large que la motte ; ameublir le sol au fond du trou. Planter à la même profondeur que le cerisier était dans le pot.

Exigences: Plein soleil. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Sol humide, riche, bien drainé, pH 4,5 - 7,5. 

Ravageurs: Pucerons, chenilles, pourriture brune, chancre bactérien

Soin: tailler régulièrement au 2 ans pour éviter que le plant ne produisent que sur les dernière tige haute. Parfois il faut penser le rabattre quelque peu en choisissant les bonnes tiges.

Récolte: Mi-août

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cerisier sucré lapin, (prunus avium) Cerisier sucré lapin, (prunus avium)
Cerisier sucré lapin, (prunus avium)

Pour ceux en zone froide: Idéal pour la culture en pot ou couché durant l'hiver à la méthode italienne!

La plupart des amateurs de cerises sucrés et coroquant conviennent qu'il est difficile d'améliorer une bonne cerise «Bing» américaine, mais c'est exactement ce que les hybrideurs et chercheurs ont fait au Centre de recherche agroalimentaire du Pacifique à Summerland, en Colombie-Britannique. Les  hybrideurs ont croisés les cerises «Van» et «Stella» et sont arrivés avec un super résultat: la cerise «Lapins»,

Petit arbre fruitier autofertile qui semble bien s'adapter dans certaines régions du Québec en zone 5a ou 5b en milieu protégé de préférence. Une cour arrière urbaine en banlieu de Montréal ou de Ottawa ou toute autre ville assez grande (zone 5) est un bon endroit pour ce genre d'arbre qui a besoin de chaleur et n'aime pas trop les grands vents froids d'hiver. Idéalement le tailler bas pour éviter qu'il gèle. Il produit de gros fruits noirs, fermes et sucrés. La fructification prend 3 à 5 ans. Toutes les branches mortes doivent être taillées pour prévenir les maladies. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Idéal pour les petits jardins. Vous pouvez le cultiver en gros pot et le coucher au sol pour l'hiverner. De plus, une plantation dans un trou temporaire et ensuite à chaque automne en coupant un côté du système racinaire et forcant à coucher l'arbre vers le sol peuvent faire en sorte qu'il pourrait être cultivé en zone 3a! Un peu comme les Italiens font avec leurs figuiers à Montréal!

Pour ceux en zone froide: Idéal pour la culture en pot ou couché durant l'hiver à la méthode italienne!

La plupart des amateurs de cerises sucrés et coroquant conviennent qu'il est difficile d'améliorer une bonne cerise «Bing» américaine, mais c'est exactement ce que les hybrideurs et chercheurs ont fait au Centre de recherche agroalimentaire du Pacifique à Summerland, en Colombie-Britannique. Les  hybrideurs ont croisés les cerises «Van» et «Stella» et sont arrivés avec un super résultat: la cerise «Lapins»,

Petit arbre fruitier autofertile qui semble bien s'adapter dans certaines régions du Québec en zone 5a ou 5b en milieu protégé de préférence. Une cour arrière urbaine en banlieu de Montréal ou de Ottawa ou toute autre ville assez grande (zone 5) est un bon endroit pour ce genre d'arbre qui a besoin de chaleur et n'aime pas trop les grands vents froids d'hiver. Idéalement le tailler bas pour éviter qu'il gèle. Il produit de gros fruits noirs, fermes et sucrés. La fructification prend 3 à 5 ans. Toutes les branches mortes doivent être taillées pour prévenir les maladies. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Idéal pour les petits jardins. Vous pouvez le cultiver en gros pot et le coucher au sol pour l'hiverner. De plus, une plantation dans un trou temporaire et ensuite à chaque automne en coupant un côté du système racinaire et forcant à coucher l'arbre vers le sol peuvent faire en sorte qu'il pourrait être cultivé en zone 3a! Un peu comme les Italiens font avec leurs figuiers à Montréal!

Nos choix :
Cerisier sucré Mazzard, (prunus avium) Cerisier sucré Mazzard, (prunus avium)
Cerisier sucré Mazzard, (prunus avium)

«Mazzard» est en réalité un cultivar autofertile choisi à partir de semences de cerisiers dit (de France) et qui est utilisé comme porte-greffe pour plusieurs autres cultivars sélectionnés pour leurs fruits. Le Mazzard est plus résistant que les vrais cultivars issus de greffes et est probablement rustique jusqu'à à la zone 4b. Il produira des cerises de taille moyenne à grande qui sont probablement douces, croquantes et sucrés. Parce qu'il est un semis, il est incertain de quel type de cerises vous aurez. Si vous souhaitez produire des cerises douces dans une zone froide du Canada, vous devez sélectionner celle-ci parce que les véritables cultivars ne se portent pas bien dans la zone 4b. Il résistent difficilement aux températures sous les -30°C et aux vents froids en hiver.

«Mazzard» est en réalité un cultivar autofertile choisi à partir de semences de cerisiers dit (de France) et qui est utilisé comme porte-greffe pour plusieurs autres cultivars sélectionnés pour leurs fruits. Le Mazzard est plus résistant que les vrais cultivars issus de greffes et est probablement rustique jusqu'à à la zone 4b. Il produira des cerises de taille moyenne à grande qui sont probablement douces, croquantes et sucrés. Parce qu'il est un semis, il est incertain de quel type de cerises vous aurez. Si vous souhaitez produire des cerises douces dans une zone froide du Canada, vous devez sélectionner celle-ci parce que les véritables cultivars ne se portent pas bien dans la zone 4b. Il résistent difficilement aux températures sous les -30°C et aux vents froids en hiver.

Nos choix :
Cerisier sucré Stella, (prunus avium) Cerisier sucré Stella, (prunus avium)
Cerisier sucré Stella, (prunus avium)

Pour ceux en zone froide: Idéal pour la culture en pot ou couché durant l'hiver dans son pot ou avec ses racines en terre (méthode italienne)

Petit arbre fruitier autofertile qui semble bien s'adapter dans certaines régions du Québec en zone 5a ou 5b en milieu protégé. Idéalement le tailler assez bas pour éviter qu'il gèle. Une cour arrière urbaine en banlieu de Montréal ou de Ottawa ou toute autre ville assez grande (zone 5) est un bon endroit pour ce genre d'arbre qui a besoin de chaleur et n'aime pas trop les grands vents froids d'hiver. Il produit de gros fruits noirs, fermes et sucrés. La fructification prend 3 à 5 ans. Toutes les branches mortes doivent être taillées pour prévenir les maladies. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Idéal pour les petits jardins. Vous pouvez le cultiver en gros pot et le coucher au sol pour l'hiverner. De plus, une plantation dans un trou temporaire et ensuite à chaque automne en coupant un côté du système racinaire et forcant à coucher l'arbre vers le sol peuvent faire en sorte qu'il pourrait être cultivé en zone 3a! Un peu comme les Italiens font avec leurs figuiers à Montréal!

Pour ceux en zone froide: Idéal pour la culture en pot ou couché durant l'hiver dans son pot ou avec ses racines en terre (méthode italienne)

Petit arbre fruitier autofertile qui semble bien s'adapter dans certaines régions du Québec en zone 5a ou 5b en milieu protégé. Idéalement le tailler assez bas pour éviter qu'il gèle. Une cour arrière urbaine en banlieu de Montréal ou de Ottawa ou toute autre ville assez grande (zone 5) est un bon endroit pour ce genre d'arbre qui a besoin de chaleur et n'aime pas trop les grands vents froids d'hiver. Il produit de gros fruits noirs, fermes et sucrés. La fructification prend 3 à 5 ans. Toutes les branches mortes doivent être taillées pour prévenir les maladies. Un arrosage régulier est essentiel surtout pour les jeunes plants en période de sécheresse. Idéal pour les petits jardins. Vous pouvez le cultiver en gros pot et le coucher au sol pour l'hiverner. De plus, une plantation dans un trou temporaire et ensuite à chaque automne en coupant un côté du système racinaire et forcant à coucher l'arbre vers le sol peuvent faire en sorte qu'il pourrait être cultivé en zone 3a! Un peu comme les Italiens font avec leurs figuiers à Montréal!

Nos choix :
Églantier, (Rosa rubiginosa) Églantier, (Rosa rubiginosa)
Églantier, (Rosa rubiginosa)

Prix réduit

L’Églantier couleur de rouille, Rosier à odeur de pomme ou Rosier rouillé (Rosa rubiginosa) est une espèce de rosiers appartenant à la section des Caninæ, originaire d'Europe et d'Asie occidentale, depuis la France et les Îles Britanniques jusqu'à la Scandinavie méridionale, la Turquie et l'ouest de la Russie. Il est parfois appelé Rosier rubigineux. Rustique en zone 3a.

C'est un arbrisseau formant un buisson dense, à feuilles caduques, de deux à trois mètres de haut et de large, dont les tiges sont munies de nombreux aiguillons en crochet. Le feuillage exhale une forte odeur de pomme. Les feuilles imparipennées, de 5 à 9 cm de long, comptent de 5 à 9 folioles ovales ou arrondies au bord serré, et sont couvertes de nombreux poils glandulaires. Les fleurs, de 1,8 à 3 cm de diamètre, ont cinq pétales roses, blancs à la base, et de nombreuses étamines jaunes; elles sont groupées en corymbes de 2 à 7 fleurs et apparaissent de la fin du printemps au milieu de l'été. Les fruits sont des cynorrhodons globuleux à oblongs de 1,2 cm de diamètre, rouges à maturité. Outre ses fleurs roses, cette espèce est appréciée pour son parfum et pour ses fruits qui se forment après les fleurs et persistent durant tout l'hiver.

C'est une espèce qui tolère des sols d'alcalinité élevée et qui ne requiert ni un sol fertile, ni un bon drainage. Elle est tolérante à la sècheresse et résiste bien aux maladies. Les fruits de ce rosier sont comestibles et se préparent en conserves ou confitures. Les fruits sont plus sucrés lorsqu'ils ont subis des gelées. On en fait également des infusions. Ils sont légèrement astringents et acides et contiennent des caroténoïdes, des flavonoïdes et une huile essentielle odorante.

Prix réduit

L’Églantier couleur de rouille, Rosier à odeur de pomme ou Rosier rouillé (Rosa rubiginosa) est une espèce de rosiers appartenant à la section des Caninæ, originaire d'Europe et d'Asie occidentale, depuis la France et les Îles Britanniques jusqu'à la Scandinavie méridionale, la Turquie et l'ouest de la Russie. Il est parfois appelé Rosier rubigineux. Rustique en zone 3a.

C'est un arbrisseau formant un buisson dense, à feuilles caduques, de deux à trois mètres de haut et de large, dont les tiges sont munies de nombreux aiguillons en crochet. Le feuillage exhale une forte odeur de pomme. Les feuilles imparipennées, de 5 à 9 cm de long, comptent de 5 à 9 folioles ovales ou arrondies au bord serré, et sont couvertes de nombreux poils glandulaires. Les fleurs, de 1,8 à 3 cm de diamètre, ont cinq pétales roses, blancs à la base, et de nombreuses étamines jaunes; elles sont groupées en corymbes de 2 à 7 fleurs et apparaissent de la fin du printemps au milieu de l'été. Les fruits sont des cynorrhodons globuleux à oblongs de 1,2 cm de diamètre, rouges à maturité. Outre ses fleurs roses, cette espèce est appréciée pour son parfum et pour ses fruits qui se forment après les fleurs et persistent durant tout l'hiver.

C'est une espèce qui tolère des sols d'alcalinité élevée et qui ne requiert ni un sol fertile, ni un bon drainage. Elle est tolérante à la sècheresse et résiste bien aux maladies. Les fruits de ce rosier sont comestibles et se préparent en conserves ou confitures. Les fruits sont plus sucrés lorsqu'ils ont subis des gelées. On en fait également des infusions. Ils sont légèrement astringents et acides et contiennent des caroténoïdes, des flavonoïdes et une huile essentielle odorante.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Figuiers pour la culture en pot (Fig trees for pot culture) Figuiers pour la culture en pot (Fig trees for pot culture)
Figuiers pour la culture en pot (Fig trees for pot culture)

Nous produisons maintenant quelques variétés de figuiers. Idéal pour la culture en pot et à rentrer au chaud durant l'hiver.

Nous avons 4 espèces de disponibles en bouture de 1 an. DISPONIBLE seulement à l'été 2017 sur place.

Variétés:

Natalina

Ficanzzana

Biffara

Laturella

White barrol

 

Nous produisons maintenant quelques variétés de figuiers. Idéal pour la culture en pot et à rentrer au chaud durant l'hiver.

Nous avons 4 espèces de disponibles en bouture de 1 an. DISPONIBLE seulement à l'été 2017 sur place.

Variétés:

Natalina

Ficanzzana

Biffara

Laturella

White barrol

 

Fraisier 'Fort Laramie'
Fraisier 'Fort Laramie'

Très rustique. Chair rose à rouge écarlate, ferme, aromatique et sucrée. Produit des fruits continuelllement si la température est entre 2 degréC et 30degréC.
Rusticité : 2
Sous-type : Plantes vivaces
Étiquettes : [Ensoleillé] [Mi-ombre] [Oiseaux]
Couleur fleur : Blanche
Couleur du feuillage : Vert
Arrosage : Modéré
Famille : Rosacées
Exposition : Soleil/mi-ombre
Emplacement : Endroit enneigé
Floraison : Printemps
Type de sol : Aime un sol fertile, enrichie de compost et bien drainé
Récolte : Juin-aux premiers gels/selon température

Très rustique. Chair rose à rouge écarlate, ferme, aromatique et sucrée. Produit des fruits continuelllement si la température est entre 2 degréC et 30degréC.
Rusticité : 2
Sous-type : Plantes vivaces
Étiquettes : [Ensoleillé] [Mi-ombre] [Oiseaux]
Couleur fleur : Blanche
Couleur du feuillage : Vert
Arrosage : Modéré
Famille : Rosacées
Exposition : Soleil/mi-ombre
Emplacement : Endroit enneigé
Floraison : Printemps
Type de sol : Aime un sol fertile, enrichie de compost et bien drainé
Récolte : Juin-aux premiers gels/selon température

Fraisier 'Kent'
Fraisier 'Kent'

Variété mi-saison de très bonne rusticité et de moyenne productivité. Fraise d'excellent calibre, de très bonne fermeté, de couleur rouge clair et de bonne saveur. Variété à gros fruits attrayants pour le marché frais.
Très populaire pour le marché frais

Variété mi-saison de très bonne rusticité et de moyenne productivité. Fraise d'excellent calibre, de très bonne fermeté, de couleur rouge clair et de bonne saveur. Variété à gros fruits attrayants pour le marché frais.
Très populaire pour le marché frais

Fraisier 'Seascape'
Fraisier 'Seascape'

Variété de bonne rusticité et très bonne productivité. Fraise de très bon calibre, de très bonne fermeté, de couleur rouge brillant et de bonne saveur. Très sensible au blanc et à la tétranyque à deux points.
Variété à production continue la plus populaire au Québec

Variété de bonne rusticité et très bonne productivité. Fraise de très bon calibre, de très bonne fermeté, de couleur rouge brillant et de bonne saveur. Très sensible au blanc et à la tétranyque à deux points.
Variété à production continue la plus populaire au Québec

Fraisier 'Tristar'
Fraisier 'Tristar'

Les cultivars Tribute et Tristar bénéficient d'une cote de popularité forte puisqu'elles fleurissent à profusion et produisent peu de stolons pendant l'été. Des fleurs se forment également sur les stolons. Les plants, habituellement petits, comptent un nombre restreint de collets qui produisent de petites feuilles.

Les cultivars Tribute et Tristar bénéficient d'une cote de popularité forte puisqu'elles fleurissent à profusion et produisent peu de stolons pendant l'été. Des fleurs se forment également sur les stolons. Les plants, habituellement petits, comptent un nombre restreint de collets qui produisent de petites feuilles.

framboisier en pot ( variété Prelude) framboisier en pot ( variété Prelude)
framboisier en pot ( variété Prelude)
Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Framboisier noir 'jewel' (Rubus occidentalis) Framboisier noir 'jewel' (Rubus occidentalis)
Framboisier noir 'jewel' (Rubus occidentalis)

Excellente framboise au goût rafiné et fruits de bonne taille

Variété de framboisier avec des tiges mesurant plus de 1,30 m de hauteur. Tiges épineuses, violet gris. Produit en abondance, de début à fin juillet, des framboises pourpres noires de bon calibre. Notre favorite. Excellente saveur.

Excellente framboise au goût rafiné et fruits de bonne taille

Variété de framboisier avec des tiges mesurant plus de 1,30 m de hauteur. Tiges épineuses, violet gris. Produit en abondance, de début à fin juillet, des framboises pourpres noires de bon calibre. Notre favorite. Excellente saveur.

Nos choix :
Gadelier 'Resista' (Ribes rubrum )
Gadelier 'Resista' (Ribes rubrum )

Arbuste au port dressé. Fruits noirs parfumés, de bonne grosseur. Mûrit tardivement. Très productif. Résistant à la rouille.

Arbuste au port dressé. Fruits noirs parfumés, de bonne grosseur. Mûrit tardivement. Très productif. Résistant à la rouille.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Gadelier Red Lake (Ribes rubrum ) Gadelier Red Lake (Ribes rubrum )
Gadelier Red Lake (Ribes rubrum )

Arbuste décoratif et très vigoureux produisant des bouquets de gros fruits rouge clair sur le bois de 2-3 ans. Tardif et très productif. Excellent pour gelée ou confiture. Le plus productif des gadelliers rouges et facile à cueillir Il est autofécond. Meilleure production si vous avez deux plants côte à côte. Sa teneur en pectine est élevée. Son goût acide et légèrement parfumé se marie bien à d’autres fruits pour la confection de gelées, de confitures et de sirop.

Arbuste décoratif et très vigoureux produisant des bouquets de gros fruits rouge clair sur le bois de 2-3 ans. Tardif et très productif. Excellent pour gelée ou confiture. Le plus productif des gadelliers rouges et facile à cueillir Il est autofécond. Meilleure production si vous avez deux plants côte à côte. Sa teneur en pectine est élevée. Son goût acide et légèrement parfumé se marie bien à d’autres fruits pour la confection de gelées, de confitures et de sirop.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Groseiller 'pixwell' (Ribes grossularia) Groseiller 'pixwell' (Ribes grossularia)
Groseiller 'pixwell' (Ribes grossularia)

Variété aux fruits plutôt vert devanant rouge clair à maturité à chair savoureuse, très aromatique. Il est très productif et bien résistant à l'oïdium.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -30°C. Zone 3a
Feuillage caduc. Port Buissonnant. Intérêt estival. Excellent pour les jardins de fruits et la permaculture.

Donnez lui du soleil et une terre fraîche, meuble et fertile pour qu'il fructifie abondamment. Attention aux épines minuscules pendant la cueillette, ça pique ! Communs dans nos jardins, les groseillers qu'ils soient plantés pour leur floraison décorative ou pour leurs fruits délicieux, sont des arbustes de taille moyenne, faciles à vivre.
Ils apprécient les bonnes terres de jardin, et un endroit ensoleillé mais pas trop chaud

Variété aux fruits plutôt vert devanant rouge clair à maturité à chair savoureuse, très aromatique. Il est très productif et bien résistant à l'oïdium.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -30°C. Zone 3a
Feuillage caduc. Port Buissonnant. Intérêt estival. Excellent pour les jardins de fruits et la permaculture.

Donnez lui du soleil et une terre fraîche, meuble et fertile pour qu'il fructifie abondamment. Attention aux épines minuscules pendant la cueillette, ça pique ! Communs dans nos jardins, les groseillers qu'ils soient plantés pour leur floraison décorative ou pour leurs fruits délicieux, sont des arbustes de taille moyenne, faciles à vivre.
Ils apprécient les bonnes terres de jardin, et un endroit ensoleillé mais pas trop chaud

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Groseiller Black Velvet (Ribes grossularia) Groseiller Black Velvet (Ribes grossularia)
Groseiller Black Velvet (Ribes grossularia)

Le groseillier Black Velvet à des fruits mauves, très foncés mûre en mi-saison. Le fruit à très bon goût et ne présente pas trop un goûr sure lorsque mûre. Excellent pour manger frais, en confiture, en gelé ou tout autre dessert. Ce groseiller à une hauteur de 1 mètre ainsi qu’une largeur de 1 mètre Le plant possède de petites épines à faire attention lors de la cueillette.

Le groseillier Black Velvet à des fruits mauves, très foncés mûre en mi-saison. Le fruit à très bon goût et ne présente pas trop un goûr sure lorsque mûre. Excellent pour manger frais, en confiture, en gelé ou tout autre dessert. Ce groseiller à une hauteur de 1 mètre ainsi qu’une largeur de 1 mètre Le plant possède de petites épines à faire attention lors de la cueillette.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Groseiller Invicta (Ribes grossularia) Groseiller Invicta (Ribes grossularia)
Groseiller Invicta (Ribes grossularia)

Variété aux fruits verts clair à légèrement jaune, à chair savoureuse, très aromatique. Il est très productif et bien résistant à l'oïdium.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -30°C.
Feuillage caduc. Port Buissonnant. Intérêt estival.

Donnez lui du soleil et une terre fraîche, meuble et fertile pour qu'il fructifie abondamment. Attention aux épines minuscules pendant la cueillette, ça pique ! Communs dans nos jardins, les groseillers qu'ils soient plantés pour leur floraison décorative ou pour leurs fruits délicieux, sont des arbustes de taille moyenne, faciles à vivre.
Ils apprécient les bonnes terres de jardin, et un endroit ensoleillé mais pas trop chaud

Variété aux fruits verts clair à légèrement jaune, à chair savoureuse, très aromatique. Il est très productif et bien résistant à l'oïdium.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -30°C.
Feuillage caduc. Port Buissonnant. Intérêt estival.

Donnez lui du soleil et une terre fraîche, meuble et fertile pour qu'il fructifie abondamment. Attention aux épines minuscules pendant la cueillette, ça pique ! Communs dans nos jardins, les groseillers qu'ils soient plantés pour leur floraison décorative ou pour leurs fruits délicieux, sont des arbustes de taille moyenne, faciles à vivre.
Ils apprécient les bonnes terres de jardin, et un endroit ensoleillé mais pas trop chaud

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Groseiller Poorman  (Ribes grossularia)
Groseiller Poorman (Ribes grossularia)

Variété aux fruits rouges assez foncés, à chair savoureuse, très aromatique. Il est très productif et bien résistant à l'oïdium.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -30°C. Zone 3a
Feuillage caduc. Port buissonnant. Intérêt estival. Excellent pour les jardins de fruits et la permaculture.

Donnez lui du soleil et une terre fraîche, meuble et fertile pour qu'il fructifie abondamment. Attention aux épines minuscules pendant la cueillette, ça pique ! Communs dans nos jardins, les groseillers qu'ils soient plantés pour leur floraison décorative ou pour leurs fruits délicieux, sont des arbustes de taille moyenne, faciles à vivre.
Ils apprécient les bonnes terres de jardin, et un endroit ensoleillé mais pas trop chaud

Variété aux fruits rouges assez foncés, à chair savoureuse, très aromatique. Il est très productif et bien résistant à l'oïdium.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -30°C. Zone 3a
Feuillage caduc. Port buissonnant. Intérêt estival. Excellent pour les jardins de fruits et la permaculture.

Donnez lui du soleil et une terre fraîche, meuble et fertile pour qu'il fructifie abondamment. Attention aux épines minuscules pendant la cueillette, ça pique ! Communs dans nos jardins, les groseillers qu'ils soient plantés pour leur floraison décorative ou pour leurs fruits délicieux, sont des arbustes de taille moyenne, faciles à vivre.
Ils apprécient les bonnes terres de jardin, et un endroit ensoleillé mais pas trop chaud

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Kiwi Arctique plant mâle Actinidia kolomikta ''Artic beauty''
Kiwi Arctique plant mâle Actinidia kolomikta ''Artic beauty''

Disponible en pot et racines nues

Cultivar Mâle essentiel pour polliniser la variété 'September Sun' . un autre A.Kolomikta mais femelle. Le genre Kolomikta est très rustique à nos hivers canadiens. Il est zoné 3a. Il préfère un sol bien drainé et une exposition plein soleil ou mi-ombre. Très résistant au hivers froids mais a tendence à débourré très tôt au premières chaleurs de mai ce qui le place en zone risquée pour les gels tardifs de fin mai.

Souvent, une année sur 3, dans le sud du Québec, nous connaissons un gel léger vers la fin mai alors que les plants de kiwi sont en pleine feuilles. Si un tel gel survient, il aura pour conséquences de geler les nouvelles feuilles tendres et les nouvelles pousses et il n'y aura pas de floraison durant le mois de juin donc aucun fruit. Pensez à protéger tous vos plants de Kiwi lorsqu'on annonce en bas de 0°C vers la fin du mois de Mai.

Disponible en pot et racines nues

Cultivar Mâle essentiel pour polliniser la variété 'September Sun' . un autre A.Kolomikta mais femelle. Le genre Kolomikta est très rustique à nos hivers canadiens. Il est zoné 3a. Il préfère un sol bien drainé et une exposition plein soleil ou mi-ombre. Très résistant au hivers froids mais a tendence à débourré très tôt au premières chaleurs de mai ce qui le place en zone risquée pour les gels tardifs de fin mai.

Souvent, une année sur 3, dans le sud du Québec, nous connaissons un gel léger vers la fin mai alors que les plants de kiwi sont en pleine feuilles. Si un tel gel survient, il aura pour conséquences de geler les nouvelles feuilles tendres et les nouvelles pousses et il n'y aura pas de floraison durant le mois de juin donc aucun fruit. Pensez à protéger tous vos plants de Kiwi lorsqu'on annonce en bas de 0°C vers la fin du mois de Mai.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Kiwi Arctique, (Actinidia kolomikta) femelle Kiwi Arctique, (Actinidia kolomikta) femelle
Kiwi Arctique, (Actinidia kolomikta) femelle

Le kiwi arctique (Actinidia kolomikta) est une espèce de lianes du genre Actinidia, famille des Actinidiaceae. Comme la majorité des autres espèces du genre, elle est dioïque.

IMPORTANT: nécessitant des pieds mâles et femelles pour obtenir des fruits.

Très robustes et vigoureux, les mâles et certaines des femelles produisent des fleurs blanches ou roses, ce qui montre une certaine diversité. Le fruit est plus petit que chez le kiwaï (Actinidia arguta) mais les plants commencent à produire dès 2 ou 3 ans. Les plants femelles produisent des fruits ovoïdes de la taille d'un gros « grain » de raisin.

La plante pousse naturellement en Chine au Japon (Hokkaido, Honshu), en Corée, en Russie dans la région de l'Amour, les îles de Sakhaline, Itouroup et Chikotan.

Actinidia kolomikta peut pousser jusqu'à une hauteur de 14 mètres ou plus.

Une caractéristique ornementale intéressante de l'espèce est son changement de couleur des feuilles. En début de croissance, elles sont bronze, puis verte ; avant la floraison, la plupart des feuilles sont blanc lumineux et après la floraison, elles deviennent rose, puis rouge cramoisi. En automne, les feuilles deviennent roses, jaunes, ou rouge violet.

La plante est mature à partir de l'âge de 9 ans. Les fleurs apparaissent à la mi-juin pour une durée d'une vingtaine de jours. Elles sont actinomorphes, blanches ou légèrement rosé à l'extérieur avec une odeur agréable. Le Périanthe est mince, double à cinq sépales et pétales. Les ovaires sont supères et glabres. Les fruits sont vert sombre avec une douzaine de rayures longitudinales plus sombres. Ils sont oblongs, elliptiques, rarement arrondis. À maturité, ils sont sucrés et parfumés, long de 3 cm sur 1,5 cm de large. Les fruits comestibles mûrissent à la mi-Septembre. Il demande une durée végétative de 150 jours avec une croissance rapide les trois premières années. Il se reproduit bien par voie végétative. Dans des conditions favorables, il peut vivre une centaine d'années. Les fruits de Actinidia kolomikta récoltés mûrs sont traités principalement sous forme de frais. Moins fréquemment, ils sont séchés à 60 °C. Les fruits sont riches en acide ascorbique (jusqu'à 1430 mg%), contiennent aussi du sucre, du tanin et de la pectine, des pigments, des oligo-éléments.

 

Le kiwi arctique (Actinidia kolomikta) est une espèce de lianes du genre Actinidia, famille des Actinidiaceae. Comme la majorité des autres espèces du genre, elle est dioïque.

IMPORTANT: nécessitant des pieds mâles et femelles pour obtenir des fruits.

Très robustes et vigoureux, les mâles et certaines des femelles produisent des fleurs blanches ou roses, ce qui montre une certaine diversité. Le fruit est plus petit que chez le kiwaï (Actinidia arguta) mais les plants commencent à produire dès 2 ou 3 ans. Les plants femelles produisent des fruits ovoïdes de la taille d'un gros « grain » de raisin.

La plante pousse naturellement en Chine au Japon (Hokkaido, Honshu), en Corée, en Russie dans la région de l'Amour, les îles de Sakhaline, Itouroup et Chikotan.

Actinidia kolomikta peut pousser jusqu'à une hauteur de 14 mètres ou plus.

Une caractéristique ornementale intéressante de l'espèce est son changement de couleur des feuilles. En début de croissance, elles sont bronze, puis verte ; avant la floraison, la plupart des feuilles sont blanc lumineux et après la floraison, elles deviennent rose, puis rouge cramoisi. En automne, les feuilles deviennent roses, jaunes, ou rouge violet.

La plante est mature à partir de l'âge de 9 ans. Les fleurs apparaissent à la mi-juin pour une durée d'une vingtaine de jours. Elles sont actinomorphes, blanches ou légèrement rosé à l'extérieur avec une odeur agréable. Le Périanthe est mince, double à cinq sépales et pétales. Les ovaires sont supères et glabres. Les fruits sont vert sombre avec une douzaine de rayures longitudinales plus sombres. Ils sont oblongs, elliptiques, rarement arrondis. À maturité, ils sont sucrés et parfumés, long de 3 cm sur 1,5 cm de large. Les fruits comestibles mûrissent à la mi-Septembre. Il demande une durée végétative de 150 jours avec une croissance rapide les trois premières années. Il se reproduit bien par voie végétative. Dans des conditions favorables, il peut vivre une centaine d'années. Les fruits de Actinidia kolomikta récoltés mûrs sont traités principalement sous forme de frais. Moins fréquemment, ils sont séchés à 60 °C. Les fruits sont riches en acide ascorbique (jusqu'à 1430 mg%), contiennent aussi du sucre, du tanin et de la pectine, des pigments, des oligo-éléments.

 

Nos choix :
Kiwi Chung Bai (A.Arguta)
Kiwi Chung Bai (A.Arguta)

Un nouvelle variété femelle de Kiwi de type Arguta sélectionné depuis la Corée. Le plant de type vigne a une vigueur incroyable et a une bonne productivité. Les fruits fermes on une dimension d'un 25 cennes et sont de forme circulaire à légèrment en forme de coeur. La saveur du fruit est assez agréable et sucrée avec un peu d'acidité. Le mâle polinisateur est 'Meader'

Un nouvelle variété femelle de Kiwi de type Arguta sélectionné depuis la Corée. Le plant de type vigne a une vigueur incroyable et a une bonne productivité. Les fruits fermes on une dimension d'un 25 cennes et sont de forme circulaire à légèrment en forme de coeur. La saveur du fruit est assez agréable et sucrée avec un peu d'acidité. Le mâle polinisateur est 'Meader'

Nos choix :
Kiwi Femelle Anna (A.Arguta) Kiwi Femelle Anna (A.Arguta)
Kiwi Femelle Anna (A.Arguta)

Disponible en pot et racines nues

Cultivar femelle, il est un hybride A. Aguta X A.Kolomikta. une variété de Kiwi moins rustique à nos hivers canadiens que le Kolomikta. Il est plutôt zoné 5b je dirais de par sa faible résistance aux -25°C à -30°C. Souvent lorsque le couvert de neige est faible, les tiges au dessus de la ligne de neige crèvent facilement et au printemps le plant ne repart que du sol ou un peu plus haut. Le cultivar 'Anna' produit des fruits de taille supérieure à la moyenne. La floraison se présente sous forme de grappe. l'intérieur du fruit est d'un vert clair et le goût de la chair rappel un peu celui de l'ananas. Il n'a pas besoin d'un mâle pour produire mais par contre avec un polinisateur mâle, la production sera plus grande.

Souvent, une année sur 3, dans le sud du Québec, nous connaissons un gel léger vers la fin mai alors que les plants de kiwi sont en pleine feuilles. Si un tel gel survient, il aura pour conséquences de geler les nouvelles feuilles tendres et les nouvelles pousses et il n'y aura pas de floraison durant le mois de juin donc aucun fruit. Pensez à protéger tous vos plants de Kiwi lorsqu'on annonce en bas de 0°C vers la fin du mois de Mai.

Disponible en pot et racines nues

Cultivar femelle, il est un hybride A. Aguta X A.Kolomikta. une variété de Kiwi moins rustique à nos hivers canadiens que le Kolomikta. Il est plutôt zoné 5b je dirais de par sa faible résistance aux -25°C à -30°C. Souvent lorsque le couvert de neige est faible, les tiges au dessus de la ligne de neige crèvent facilement et au printemps le plant ne repart que du sol ou un peu plus haut. Le cultivar 'Anna' produit des fruits de taille supérieure à la moyenne. La floraison se présente sous forme de grappe. l'intérieur du fruit est d'un vert clair et le goût de la chair rappel un peu celui de l'ananas. Il n'a pas besoin d'un mâle pour produire mais par contre avec un polinisateur mâle, la production sera plus grande.

Souvent, une année sur 3, dans le sud du Québec, nous connaissons un gel léger vers la fin mai alors que les plants de kiwi sont en pleine feuilles. Si un tel gel survient, il aura pour conséquences de geler les nouvelles feuilles tendres et les nouvelles pousses et il n'y aura pas de floraison durant le mois de juin donc aucun fruit. Pensez à protéger tous vos plants de Kiwi lorsqu'on annonce en bas de 0°C vers la fin du mois de Mai.

Nos choix :
Kiwi Femelle Issai (A. Arguta)
Kiwi Femelle Issai (A. Arguta)

Disponible en pot et racines nues

Cultivar femelle de A. Arguta autofertile, une variété de Kiwi moins rustique à nos hivers canadiens que le Kolomikta. Il est plutôt zoné 5b de part sa faible résistance aux -25°C à -30°C. Souvent lorsque le couvert de neige est faible, les tiges au dessus de la ligne de neige crèvent facilement et au printemps le plant ne repart que du sol ou d'un peu plus haut. Le cultivar Issai produit un fruit d'un diamètre de 3 cm presque. Il n'a pas besoin d'un mâle pour produire mais par contre, avec un polinisateur mâle, la production sera plus grande.

Souvent, une année sur 3, dans le sud du Québec, nous connaissons un gel léger vers la fin mai alors que les plants de kiwi sont en pleine feuilles. Si un tel gel survient, il aura pour conséquences de geler les nouvelles feuilles tendres et les nouvelles pousses et il n'y aura pas de floraison durant le mois de juin donc aucun fruit. Pensez à protéger tous vos plants de Kiwi lorsqu'on annonce en bas de 0°C vers la fin du mois de Mai.

Disponible en pot et racines nues

Cultivar femelle de A. Arguta autofertile, une variété de Kiwi moins rustique à nos hivers canadiens que le Kolomikta. Il est plutôt zoné 5b de part sa faible résistance aux -25°C à -30°C. Souvent lorsque le couvert de neige est faible, les tiges au dessus de la ligne de neige crèvent facilement et au printemps le plant ne repart que du sol ou d'un peu plus haut. Le cultivar Issai produit un fruit d'un diamètre de 3 cm presque. Il n'a pas besoin d'un mâle pour produire mais par contre, avec un polinisateur mâle, la production sera plus grande.

Souvent, une année sur 3, dans le sud du Québec, nous connaissons un gel léger vers la fin mai alors que les plants de kiwi sont en pleine feuilles. Si un tel gel survient, il aura pour conséquences de geler les nouvelles feuilles tendres et les nouvelles pousses et il n'y aura pas de floraison durant le mois de juin donc aucun fruit. Pensez à protéger tous vos plants de Kiwi lorsqu'on annonce en bas de 0°C vers la fin du mois de Mai.

Nos choix :
Kiwi Femelle Michigan State (A. Arguta)
Kiwi Femelle Michigan State (A. Arguta)

Disponible en format pot ou racines nues. Besoin d'un mâle 'Arguta' pour une polinisation

Fruits vert lime et très savoureux et d'un bon arôme. Le fruit chez cette espèce est souvent plus gros que les autres variétés. La récolte se fait plutôt en octobre après plusieurs semaines de mûrissement. variété très productive, le fruit à la forme du pouce. Il n'a pas de ravageur qui s'attaquent aux Kiwis. Recommandé pour la zone 3b

Disponible en format pot ou racines nues. Besoin d'un mâle 'Arguta' pour une polinisation

Fruits vert lime et très savoureux et d'un bon arôme. Le fruit chez cette espèce est souvent plus gros que les autres variétés. La récolte se fait plutôt en octobre après plusieurs semaines de mûrissement. variété très productive, le fruit à la forme du pouce. Il n'a pas de ravageur qui s'attaquent aux Kiwis. Recommandé pour la zone 3b

Nos choix :
Kiwi Femelle September Sun (A. Kolomikta) Kiwi Femelle September Sun (A. Kolomikta)
Kiwi Femelle September Sun (A. Kolomikta)

Produit un gros vert pâle et délicieux.

Disponible en format pot ou racines nues. Besoin d'un mâle Kolomikta pour une polinisation

La récolte se fait plutôt en octobre après plusieurs semaines de mûrissement. variété très productive, le fruit à la forme du pouce. Il n'a pas de ravageur qui s'attaquent aux Kiwis. Recommandé pour la zone 3b. Nous recommandons de surveiller les gels tardifs vers la fin mai pour ne pas qu'il y ait perte de production.

Produit un gros vert pâle et délicieux.

Disponible en format pot ou racines nues. Besoin d'un mâle Kolomikta pour une polinisation

La récolte se fait plutôt en octobre après plusieurs semaines de mûrissement. variété très productive, le fruit à la forme du pouce. Il n'a pas de ravageur qui s'attaquent aux Kiwis. Recommandé pour la zone 3b. Nous recommandons de surveiller les gels tardifs vers la fin mai pour ne pas qu'il y ait perte de production.

Nos choix :
Kiwi Mâle Meader (a. Arguta)
Kiwi Mâle Meader (a. Arguta)

Variété mâle de Actinidia Arguta qui va polliniser facilement tout plant femelle de Actinidia arguta que ce soit le Issaï, le Michigan state ou encore September sun

Variété mâle de Actinidia Arguta qui va polliniser facilement tout plant femelle de Actinidia arguta que ce soit le Issaï, le Michigan state ou encore September sun

Nos choix :
Kiwi mâle Pasha (A.Kolomikta)
Kiwi mâle Pasha (A.Kolomikta)

Sélection mâle décorative par ces fleurs abondantes qui pollinisera toute les variétés de Kiwi de type Kolomikta

Sélection mâle décorative par ces fleurs abondantes qui pollinisera toute les variétés de Kiwi de type Kolomikta

Nectarier hardired (prunus persica nucipersica) Nectarier hardired (prunus persica nucipersica)
Nectarier hardired (prunus persica nucipersica)

Floraison rose spectaculaire. Plantation en pot ou en terre avec méthode italienne. 5b minimum en pleine terre.

Caractériestiques spécifiques semblables au pêcher 'reliance' : c'est à dire qu'il est fragile aux hivers froids comme ceux de 2014 et 2015. Résiste très mal aux températures sous les -30°C et aux grands vents secs d'hiver. Nous en avons souvent perdu au dessus de la ligne de neige... c'est pour cela qu'il faut le planter dans une situation où il sera protégé (ville, quartier etc...micro climat.

Il commencera à produire des fruits délicieux, sucrés et juteux à souhait vers 2 à 4 ans après la plantation. Nos expériences de culture en pot de pêchers et nectariniers nous ont donné des récoltes de plus de 80 pêches et nectarines par arbre pour de jeune plants. L'arbre est à sa limite de rusticité en zone 5b. Nous ne le recommandons pas pour la zone 4 mis à part pour la culture en gros pot ou comme font les italiens avec les figuiers à Montréal...c'est à dire, en le couchant à chaque hiver avec différentes méthodes de protection. Vous pouvez tentez vos expériences avec différentes façons de le protéger. Je suis sûr que cela va fonctionner.

Floraison rose spectaculaire. Plantation en pot ou en terre avec méthode italienne. 5b minimum en pleine terre.

Caractériestiques spécifiques semblables au pêcher 'reliance' : c'est à dire qu'il est fragile aux hivers froids comme ceux de 2014 et 2015. Résiste très mal aux températures sous les -30°C et aux grands vents secs d'hiver. Nous en avons souvent perdu au dessus de la ligne de neige... c'est pour cela qu'il faut le planter dans une situation où il sera protégé (ville, quartier etc...micro climat.

Il commencera à produire des fruits délicieux, sucrés et juteux à souhait vers 2 à 4 ans après la plantation. Nos expériences de culture en pot de pêchers et nectariniers nous ont donné des récoltes de plus de 80 pêches et nectarines par arbre pour de jeune plants. L'arbre est à sa limite de rusticité en zone 5b. Nous ne le recommandons pas pour la zone 4 mis à part pour la culture en gros pot ou comme font les italiens avec les figuiers à Montréal...c'est à dire, en le couchant à chaque hiver avec différentes méthodes de protection. Vous pouvez tentez vos expériences avec différentes façons de le protéger. Je suis sûr que cela va fonctionner.

Nos choix :
Pêcher Reliance (prunus persica) Pêcher Reliance (prunus persica)
Pêcher Reliance (prunus persica)

En quantité limitée.

Floraison rose spectaculaire. Plantation en pot ou en terre avec méthode italienne. 5b minimum en pleine terre.

Il semble que ce soit le cultivar de pêcher le plus rustique quoique d'autres cultivars plus rustiques feront leur apparition prochainement, j'en suis sûr. Fruit rouge-rosé de taille moyenne, à chair jaune clair, tendre et juteuse, au noyau non adhérent. Récolte à la fin août. Il commencera à produire des fruits 2 à 4 ans après la plantation. rustique en zone 5a voir 5b au minimum.

Il commencera à produire des fruits délicieux, sucrés et juteux à souhait vers 2 à 4 ans après la plantation. Nos expériences de culture en pot de pêchers et nectariniers nous ont donnés des récoltes de plus de 80 pêches et nectarines par arbre en bas âge. On ne parle par d'arbres de bonne dimension dans des pots plus gros. L'arbre est à sa limite de rusticité en zone 5b. Nous ne le recommandons pas pour la zone 4 mis à part pour la culture en gros pot ou comme font les italiens avec les figuiers à Montréal... en le couchant à chaque hiver avec différentes méthodes de protection. Vous pouvez tentez vos expériences avec différentes façons de le protéger. Il y a plusieurs façons de les protéger.

On retrouve souvent leurs fruits dans les paniers de pêches en provenance d'Ontario.

En quantité limitée.

Floraison rose spectaculaire. Plantation en pot ou en terre avec méthode italienne. 5b minimum en pleine terre.

Il semble que ce soit le cultivar de pêcher le plus rustique quoique d'autres cultivars plus rustiques feront leur apparition prochainement, j'en suis sûr. Fruit rouge-rosé de taille moyenne, à chair jaune clair, tendre et juteuse, au noyau non adhérent. Récolte à la fin août. Il commencera à produire des fruits 2 à 4 ans après la plantation. rustique en zone 5a voir 5b au minimum.

Il commencera à produire des fruits délicieux, sucrés et juteux à souhait vers 2 à 4 ans après la plantation. Nos expériences de culture en pot de pêchers et nectariniers nous ont donnés des récoltes de plus de 80 pêches et nectarines par arbre en bas âge. On ne parle par d'arbres de bonne dimension dans des pots plus gros. L'arbre est à sa limite de rusticité en zone 5b. Nous ne le recommandons pas pour la zone 4 mis à part pour la culture en gros pot ou comme font les italiens avec les figuiers à Montréal... en le couchant à chaque hiver avec différentes méthodes de protection. Vous pouvez tentez vos expériences avec différentes façons de le protéger. Il y a plusieurs façons de les protéger.

On retrouve souvent leurs fruits dans les paniers de pêches en provenance d'Ontario.

Nos choix :
Poirier bartlett (Pyrus Bartlett) Poirier bartlett (Pyrus Bartlett)
Poirier bartlett (Pyrus Bartlett)

Quantité limitée

L'arbres est en bonne partie autofertile mais profitera grandement avec d'autres variétés de poiriers plantées tout près. Fruit jaune verdâtre à chair blanche non granuleuse et très aromatique. La poire la plus populaire. Récolte en septembre. Se mange frais et se conserve bien. Tailler en période de dormance (fin mars, début avril). L'arbres est rustique en zone 5a. Des essais ont été tenté en zone 4b mais il est susceptible de geler (descente de cime) après un hiver plus froid comme les hivers 2014 et 2015 qui ont été très froid. Mieux vaut le panter en situation protégée en zone 5a ou mieux encore en 5b. Comme la plupart des poiriers matures, il atteint une hauteur de 4.5 m par 4.5 m de large. Cueillir les fruits lorsque dures et encore verts pour les laisser mûrir dans des sacs de papiers pendant 10 jours au moins. Il deviendront excellent.

Quantité limitée

L'arbres est en bonne partie autofertile mais profitera grandement avec d'autres variétés de poiriers plantées tout près. Fruit jaune verdâtre à chair blanche non granuleuse et très aromatique. La poire la plus populaire. Récolte en septembre. Se mange frais et se conserve bien. Tailler en période de dormance (fin mars, début avril). L'arbres est rustique en zone 5a. Des essais ont été tenté en zone 4b mais il est susceptible de geler (descente de cime) après un hiver plus froid comme les hivers 2014 et 2015 qui ont été très froid. Mieux vaut le panter en situation protégée en zone 5a ou mieux encore en 5b. Comme la plupart des poiriers matures, il atteint une hauteur de 4.5 m par 4.5 m de large. Cueillir les fruits lorsque dures et encore verts pour les laisser mûrir dans des sacs de papiers pendant 10 jours au moins. Il deviendront excellent.

Nos choix :
Poirier Clapps Favourite (Pyrus Clapps favourite) Poirier Clapps Favourite (Pyrus Clapps favourite)
Poirier Clapps Favourite (Pyrus Clapps favourite)

Quantité limitée

Poirier vigoureux à floraison tardive produisant des fruits de gros calibre, jaune-vert avec une tache orange à rouge clair côté soleil. Sa chair est juteuse, fondante, peu parfumée. Cueillette début août lorsque vert pour un mûrissement intérieur lent, à consommer rapidement. Ne Jamais attendre que les fruits mûrissent sur l'arbre car il deviendront rapidement farineux et pâteux.
Bonne production assez tardive.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, sans trop de sable, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -23°C zone 4b minimale en situation protégée. sensible aux température sous -25°C et aux vents froids et secs d'hiver. Très suceptible de descente de cime importante avec des hivers froids comme en 2014 ou 2015.Feuillage caduc. Port Etalé.
Le poirier après les pruniers et pommiers est un des fruitiers le mieux adapté au condition sud-québécoise.
Pour une bonne fructification, installez-le au soleil, dans une terre saine, assez lourde (argile), riche et profonde, sans trop de sable ou d'humidité.
La présence d'autres variétés de poirier à proximité favorisera la pollinisation, donc la fructification

il commencera à produire des fruits 2 à 4 ans après la plantation. La taille se fait en mars, à la fin de l'hiver. À l'automne, installer une spirale sur le tronc pour le protéger contre les brulures du soleil et contre les rongeurs, pour les premières années.

Quantité limitée

Poirier vigoureux à floraison tardive produisant des fruits de gros calibre, jaune-vert avec une tache orange à rouge clair côté soleil. Sa chair est juteuse, fondante, peu parfumée. Cueillette début août lorsque vert pour un mûrissement intérieur lent, à consommer rapidement. Ne Jamais attendre que les fruits mûrissent sur l'arbre car il deviendront rapidement farineux et pâteux.
Bonne production assez tardive.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, sans trop de sable, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -23°C zone 4b minimale en situation protégée. sensible aux température sous -25°C et aux vents froids et secs d'hiver. Très suceptible de descente de cime importante avec des hivers froids comme en 2014 ou 2015.Feuillage caduc. Port Etalé.
Le poirier après les pruniers et pommiers est un des fruitiers le mieux adapté au condition sud-québécoise.
Pour une bonne fructification, installez-le au soleil, dans une terre saine, assez lourde (argile), riche et profonde, sans trop de sable ou d'humidité.
La présence d'autres variétés de poirier à proximité favorisera la pollinisation, donc la fructification

il commencera à produire des fruits 2 à 4 ans après la plantation. La taille se fait en mars, à la fin de l'hiver. À l'automne, installer une spirale sur le tronc pour le protéger contre les brulures du soleil et contre les rongeurs, pour les premières années.

Nos choix :
Poirier Golden spice (pyrus golden spice) Poirier Golden spice (pyrus golden spice)
Poirier Golden spice (pyrus golden spice)

Poirier Rustique pour zone 3

Poirier très rustique produisant de nombreux fruits jaunes de petite à moyenne grosseur aux nuances rougeâtres, à chair jaune, peu sucrée mais juteux par contre. Bon pour les conserve en y ajoutant d'autres fruits et du sucre. Quoique pas le meilleur proirier pour les fruits frais, l'arbre est cependant idéal pour l'ornement avec ses fleurs et ses fruits et est un des meilleur pollinisateur.

Selon un internaute qui a essayé l'espèce: «On m’avait avisé que celle-là était tout juste bonne pour le jus et je suis tout à fait en accord. Très peu de sucre et effectivement un goût qu’on pourrait qualifier de « spicy », ressemblant un peu à du gingembre.»

Pollinisation croisée requise: demande d'être accompagné d'un autre poirier pour produire ses fruits.

Poirier Rustique pour zone 3

Poirier très rustique produisant de nombreux fruits jaunes de petite à moyenne grosseur aux nuances rougeâtres, à chair jaune, peu sucrée mais juteux par contre. Bon pour les conserve en y ajoutant d'autres fruits et du sucre. Quoique pas le meilleur proirier pour les fruits frais, l'arbre est cependant idéal pour l'ornement avec ses fleurs et ses fruits et est un des meilleur pollinisateur.

Selon un internaute qui a essayé l'espèce: «On m’avait avisé que celle-là était tout juste bonne pour le jus et je suis tout à fait en accord. Très peu de sucre et effectivement un goût qu’on pourrait qualifier de « spicy », ressemblant un peu à du gingembre.»

Pollinisation croisée requise: demande d'être accompagné d'un autre poirier pour produire ses fruits.

Nos choix :
Poirier Larinskaya

description à venir

description à venir

Nos choix :
Poirier Lorraine (Pyrus Spp)
Poirier Lorraine (Pyrus Spp)

Le poirier Lorraine produit un fruit jaune-verdâtre avec une tache rougeâtre lorsqu’exposé directement au soleil.  Les poires sont plus grosses quand les fruits sont éclaircis.  La chair est jaunâtre, juteuse, aromatique et semble fondre sous la dent lorsque les fruits sont bien mûrs. Excellente à manger fraîche. Cueillette début septembre et étonnamment, tous les fruits mûrissent en même temps et tombent en l’espace de quelques jours.  Résistante à la tavelure, à la brûlure bactérienne ainsi qu’à la plupart des insectes. (Zoné 4a-4b). Autofertile mais gagne en production avec des petits amis poiriers autour!

Le poirier Lorraine produit un fruit jaune-verdâtre avec une tache rougeâtre lorsqu’exposé directement au soleil.  Les poires sont plus grosses quand les fruits sont éclaircis.  La chair est jaunâtre, juteuse, aromatique et semble fondre sous la dent lorsque les fruits sont bien mûrs. Excellente à manger fraîche. Cueillette début septembre et étonnamment, tous les fruits mûrissent en même temps et tombent en l’espace de quelques jours.  Résistante à la tavelure, à la brûlure bactérienne ainsi qu’à la plupart des insectes. (Zoné 4a-4b). Autofertile mais gagne en production avec des petits amis poiriers autour!

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Poirier Luscious, (pyrus Spp) Poirier Luscious, (pyrus Spp)
Poirier Luscious, (pyrus Spp)

Poire juteuse et sucrée, de grosseur moyenne. ferme mais fondante. Mûrit durant l'entreprosage. Est prête à manger 7 jours après la récolte. Se conserve 2 semaines. Récolte mi à fin septembre. Zone 3b-4a. Sera pollinisé par Patten. Résistante à la brûlure bactérienne.

Poire juteuse et sucrée, de grosseur moyenne. ferme mais fondante. Mûrit durant l'entreprosage. Est prête à manger 7 jours après la récolte. Se conserve 2 semaines. Récolte mi à fin septembre. Zone 3b-4a. Sera pollinisé par Patten. Résistante à la brûlure bactérienne.

Nos choix :
Poirier Patten (Pyrus Spp)
Poirier Patten (Pyrus Spp)

Très gros fruits qui doivent être cueillis une semaine avant leur maturité. Les laisser murir. Bonnes à manger fraîches, passables pour les conserves. Prêt à récolter fin septembre. Zone 3.

Très gros fruits qui doivent être cueillis une semaine avant leur maturité. Les laisser murir. Bonnes à manger fraîches, passables pour les conserves. Prêt à récolter fin septembre. Zone 3.

Nos choix :
Poirier Phileson

description à venir

description à venir

Nos choix :
Poirier Poirier Northbrite( Pyrus Spp) Poirier Poirier Northbrite( Pyrus Spp)
Poirier Poirier Northbrite( Pyrus Spp)

Le poirier Northbrite est une de nos poire préféré. Elle a un attrait pour les yeux (peau rouge) et une saveur exceptionnelle. La chair douce sucrée reste ferme pendant des mois et la cueillette peut se faire pendant de nombreuses semaines ... tout à fait différente de la plupart des poires européennes comme Bartlett qui doivent être cueillies exactement au bon jour ou les fruits ramollissent sur l'arbre. Northbrite a un excellent potentiel commercial en raison de sa haute qualité et de ses longues capacités de stockage. Les Northbrite sont très robustes (zone 3) et restent plus petits en raison du port précoce et de la productivité élevée (grandes cultures). Partiellement auto-fertile, a besoin d'un pollinisateur de poires à proximité. les fruits se récoltent chaque semaine du début du début du début octobre. Les fruits sont plus sucrés sur l'arbre sans perdre leur qualité mais mieux vaut les récoltés un peu d'avance quand même.

Le poirier Northbrite est une de nos poire préféré. Elle a un attrait pour les yeux (peau rouge) et une saveur exceptionnelle. La chair douce sucrée reste ferme pendant des mois et la cueillette peut se faire pendant de nombreuses semaines ... tout à fait différente de la plupart des poires européennes comme Bartlett qui doivent être cueillies exactement au bon jour ou les fruits ramollissent sur l'arbre. Northbrite a un excellent potentiel commercial en raison de sa haute qualité et de ses longues capacités de stockage. Les Northbrite sont très robustes (zone 3) et restent plus petits en raison du port précoce et de la productivité élevée (grandes cultures). Partiellement auto-fertile, a besoin d'un pollinisateur de poires à proximité. les fruits se récoltent chaque semaine du début du début du début octobre. Les fruits sont plus sucrés sur l'arbre sans perdre leur qualité mais mieux vaut les récoltés un peu d'avance quand même.

Poirier ronde verte
Nos choix :
Poirier So Sweet (Pyrus Spp)
Poirier So Sweet (Pyrus Spp)

Zone 3b. Fruit de bonne taille , savoureux et sucré.  Peut-être mangé dès qu’il est cueilli.  Très rustique et résistant au maladie.  L’arbre est originaire de la Rive du St-Laurent.

Zone 3b. Fruit de bonne taille , savoureux et sucré.  Peut-être mangé dès qu’il est cueilli.  Très rustique et résistant au maladie.  L’arbre est originaire de la Rive du St-Laurent.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pommetier 'Dolgo' (malus) Pommetier 'Dolgo' (malus)
Pommetier 'Dolgo' (malus)

Le pommettier (Malus x ‘Dolgo’) est un arbre à croissance rapide et très rustique (zone 2). Arborant un port large et arrondi, ce pommetier porté sur un tronc court et verdâtre charme par sa floraison abondante et ses fruits savoureux.

Dès la fin du mois de mai, ses branches légèrement ascendantes se couvrent de boutons floraux blanc rosé qui, une fois réchauffés par les rayons du soleil printanier, dévoilent de belles fleurs blanches au parfum sucré. Cette abondante production florale survient généralement dès la première année et, par la suite, une année sur deux.

Ce cultivar est partiellement autofertile, ce qui signifie qu’il n’a pas besoin d’un congénère ou d’insectes butineurs comme les abeilles pour féconder ses fleurs et produire des fruits. En août, des pommettes comestibles rouge vif succèdent à sa prolifique floraison. Elles peuvent être consommées fraîches ou, étant donné leur haute teneur en pectine, servir à la confection de gelée.

Comme la plupart de ses semblables, le pommetier ‘Dolgo’ préfère le plein soleil et les sols frais, riches, meubles et bien drainés. En sol compact et argileux, il est recommandé d’utiliser un briseur d’argile au moment de la plantation.

Considéré comme un arbre à croissance rapide et très rustique (zone 2), il atteint 6 m de hauteur sur un étalement de 5 m à maturité. Au printemps, l’élimination des gourmands et rejets (les tiges et feuilles qui se développent sur le tronc) favorise sa production et permet de conserver son aspect ornemental.

Le pommettier (Malus x ‘Dolgo’) est un arbre à croissance rapide et très rustique (zone 2). Arborant un port large et arrondi, ce pommetier porté sur un tronc court et verdâtre charme par sa floraison abondante et ses fruits savoureux.

Dès la fin du mois de mai, ses branches légèrement ascendantes se couvrent de boutons floraux blanc rosé qui, une fois réchauffés par les rayons du soleil printanier, dévoilent de belles fleurs blanches au parfum sucré. Cette abondante production florale survient généralement dès la première année et, par la suite, une année sur deux.

Ce cultivar est partiellement autofertile, ce qui signifie qu’il n’a pas besoin d’un congénère ou d’insectes butineurs comme les abeilles pour féconder ses fleurs et produire des fruits. En août, des pommettes comestibles rouge vif succèdent à sa prolifique floraison. Elles peuvent être consommées fraîches ou, étant donné leur haute teneur en pectine, servir à la confection de gelée.

Comme la plupart de ses semblables, le pommetier ‘Dolgo’ préfère le plein soleil et les sols frais, riches, meubles et bien drainés. En sol compact et argileux, il est recommandé d’utiliser un briseur d’argile au moment de la plantation.

Considéré comme un arbre à croissance rapide et très rustique (zone 2), il atteint 6 m de hauteur sur un étalement de 5 m à maturité. Au printemps, l’élimination des gourmands et rejets (les tiges et feuilles qui se développent sur le tronc) favorise sa production et permet de conserver son aspect ornemental.

Nos choix :
Pommier Alexandre
Pommier Alexandre

La pomme 'Alexandre' est littéralement géante! Il est possible de faire une tarte en entier en n’utilisant qu’une seule pomme. Ce n’est pas une pomme de longue conservation, elle se gardera tout au plus deux mois. Le problème est que sa chair devient rapidement farineuse. Alexandre est une pomme de mi-saison qui est très appropriée pour la maison, car sa récolte s’étend sur une période d’un mois; tous les fruits ne prennent pas le même temps pour mûrir. La pomme Alexandre (Malus sp. 'Alexandre) est rouge du côté exposé au soleil et verte du côté ombragé. Le fruit est sucré et a un doux arôme fruité, il est mieux pour la cuisson, mais il est tout de même correct pour manger frais. Il fait des compotes délicieuses.

Bien que la pomme Alexandre ne soit pas la meilleure au niveau du goût et de la texture pour manger fraîche, elle reste tout de même sur le haut de la liste des variétés favorites pour consommer fraîche. C’est une vedette sur les tables des restaurants haut de gamme et elle se vend comme des petits pains chauds au marché.

Caractéristiques de l'arbre

Le pommier Alexandre est résistant à la tavelure. C’est souvent le cas avec les variétés ancestrales, car il n’était pas si facile de se procurer des fongicides au dix-huitième siècle! Ils devaient sélectionner une variété résistante aux maladies, et ils ont souvent si bien fait la sélection que nous propageons encore ces arbres deux cents ans plus tard. Il a cependant une sensibilité à la brûlure bactérienne.Comme tous les autres pommiers que nous vendons, 'Alexandre' (Malus sp. 'Alexandre') est greffé sur un porte-greffe standard, cela implique que le pommier deviendra très gros. Il atteindra une hauteur moyenne de sept mètres (23 pieds) de haut s’il n’est pas taillé. Alexandre, contrairement à la plupart des pommiers, est autostérile. Pour produire des fruits, il doit y avoir à proximité un pommier d’une variété différente. Il est zoné pour 4b

Son origine

L’histoire du pommier Alexandre (Malus sp. 'Alexandre') est un peu dispersée, mais la plupart en conviennent pour dire que l’arbre original est né en Ukraine dans les années 1700. C’est un pépiniériste nommé M. Lee et originaire de Hammersmith au Royaume-Uni qui aurait amené la variété en Angleterre en 1817 pour pouvoir en exposer l’un de ses fruits à la Société d’horticulture de London. La pomme qu’il a choisi d’exposer avait un diamètre de 14 cm et pesait 538 grammes.

Originalement, en Ukraine, la variété portait le nom de 'Aporta', mais M. Lee la renomma 'Alexandre 1er' en honneur de l’empereur russe. Le nom a ensuite été modifié de plusieurs façons pour se faire appeler, entre autres: 'Grand Alexandre', 'Empereur Alexandre', 'Kaiser Alexandre' et 'Aubertin'. Aujourd’hui, la plupart des gens l’appellent simplement 'Alexandre'.

M. Andre Leroy (1801-1875),un pépiniériste renommé d’Angers, affirme avoir vu une pomme Alexandre de 37 cm de circonférence

La pomme 'Alexandre' est littéralement géante! Il est possible de faire une tarte en entier en n’utilisant qu’une seule pomme. Ce n’est pas une pomme de longue conservation, elle se gardera tout au plus deux mois. Le problème est que sa chair devient rapidement farineuse. Alexandre est une pomme de mi-saison qui est très appropriée pour la maison, car sa récolte s’étend sur une période d’un mois; tous les fruits ne prennent pas le même temps pour mûrir. La pomme Alexandre (Malus sp. 'Alexandre) est rouge du côté exposé au soleil et verte du côté ombragé. Le fruit est sucré et a un doux arôme fruité, il est mieux pour la cuisson, mais il est tout de même correct pour manger frais. Il fait des compotes délicieuses.

Bien que la pomme Alexandre ne soit pas la meilleure au niveau du goût et de la texture pour manger fraîche, elle reste tout de même sur le haut de la liste des variétés favorites pour consommer fraîche. C’est une vedette sur les tables des restaurants haut de gamme et elle se vend comme des petits pains chauds au marché.

Caractéristiques de l'arbre

Le pommier Alexandre est résistant à la tavelure. C’est souvent le cas avec les variétés ancestrales, car il n’était pas si facile de se procurer des fongicides au dix-huitième siècle! Ils devaient sélectionner une variété résistante aux maladies, et ils ont souvent si bien fait la sélection que nous propageons encore ces arbres deux cents ans plus tard. Il a cependant une sensibilité à la brûlure bactérienne.Comme tous les autres pommiers que nous vendons, 'Alexandre' (Malus sp. 'Alexandre') est greffé sur un porte-greffe standard, cela implique que le pommier deviendra très gros. Il atteindra une hauteur moyenne de sept mètres (23 pieds) de haut s’il n’est pas taillé. Alexandre, contrairement à la plupart des pommiers, est autostérile. Pour produire des fruits, il doit y avoir à proximité un pommier d’une variété différente. Il est zoné pour 4b

Son origine

L’histoire du pommier Alexandre (Malus sp. 'Alexandre') est un peu dispersée, mais la plupart en conviennent pour dire que l’arbre original est né en Ukraine dans les années 1700. C’est un pépiniériste nommé M. Lee et originaire de Hammersmith au Royaume-Uni qui aurait amené la variété en Angleterre en 1817 pour pouvoir en exposer l’un de ses fruits à la Société d’horticulture de London. La pomme qu’il a choisi d’exposer avait un diamètre de 14 cm et pesait 538 grammes.

Originalement, en Ukraine, la variété portait le nom de 'Aporta', mais M. Lee la renomma 'Alexandre 1er' en honneur de l’empereur russe. Le nom a ensuite été modifié de plusieurs façons pour se faire appeler, entre autres: 'Grand Alexandre', 'Empereur Alexandre', 'Kaiser Alexandre' et 'Aubertin'. Aujourd’hui, la plupart des gens l’appellent simplement 'Alexandre'.

M. Andre Leroy (1801-1875),un pépiniériste renommé d’Angers, affirme avoir vu une pomme Alexandre de 37 cm de circonférence

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pommier Cortland (malus cortland) Pommier Cortland (malus cortland)
Pommier Cortland (malus cortland)

Gros fruit rayé de rouge, à chair ferme de couleur blanche. Saveur sucrée, extra juteuse et acide. Excellente pomme pour les desserts, la cuisson et la fabrication de cidre. Cette variété, nous la connaissons bien pour la retrouver dans les 4-5 variétés vendu Pommes du Québec que les consommateurs voient au supermarché. Très rustique (zone 4a) et productif. Il doit être planté avec une autre variété de pommiers pour la fructification; il commencera à produire des fruits 3 à 5 ans après la plantation. La taille se fait vers la fin mars comme tous les autres pommiers et arbres fruitiers d'ailleurs. À l'automne, installer une spirale sur le tronc pour le protéger contre les brulures du soleil et contre les rongeurs (mulots), pour les premières années. Un tuteur peu aussi être nécessaire. Bonne rusticité en zone 4a.

Origine

Cette variété de pomme a été développée à la New York State Agricultural Experiment Station de Geneva, États-Unis en 1898. Elle porte le nom du compté 'Cortland' où est la station de recherche. Croissement de  'McIntosh' × 'Ben Davis'

Gros fruit rayé de rouge, à chair ferme de couleur blanche. Saveur sucrée, extra juteuse et acide. Excellente pomme pour les desserts, la cuisson et la fabrication de cidre. Cette variété, nous la connaissons bien pour la retrouver dans les 4-5 variétés vendu Pommes du Québec que les consommateurs voient au supermarché. Très rustique (zone 4a) et productif. Il doit être planté avec une autre variété de pommiers pour la fructification; il commencera à produire des fruits 3 à 5 ans après la plantation. La taille se fait vers la fin mars comme tous les autres pommiers et arbres fruitiers d'ailleurs. À l'automne, installer une spirale sur le tronc pour le protéger contre les brulures du soleil et contre les rongeurs (mulots), pour les premières années. Un tuteur peu aussi être nécessaire. Bonne rusticité en zone 4a.

Origine

Cette variété de pomme a été développée à la New York State Agricultural Experiment Station de Geneva, États-Unis en 1898. Elle porte le nom du compté 'Cortland' où est la station de recherche. Croissement de  'McIntosh' × 'Ben Davis'

Nos choix :
Pommier Délice d'automne
Pommier Délice d'automne

Petite pomme (6 cm diamètre), croquante et juteuse. Récolte à la mi-septembre. Résistante au mildiou. zoné pour 3a

Petite pomme (6 cm diamètre), croquante et juteuse. Récolte à la mi-septembre. Résistante au mildiou. zoné pour 3a

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pommier empire (malus empire) Pommier empire (malus empire)
Pommier empire (malus empire)

Le cultivar Empire est un pommier McIntosh de semis, obtenu d'un croissement par hasard avec la Red delicious en Iowa. Il a été sélectionné par la suite à Geneva (État de New York) et dénommé en 1966. Depuis sa mise au commerce, il a reçu un assez bon accueil sur les marchés et est désormais planté dans la plupart des vergers. C’est un pommier de type McIntosh débarrassé de certains des inconvénients propres aux arbres de cette famille. Quoique moins facile à élever que ces derniers, c’est un cultivar très précoce capable de produire avec régularité tous les ans. Ses pommes sont plus fermes et plus rouges que les McIntosh et elles se conservent bien. Parvenu au stade adulte, l’arbre n’est pas sujet à une forte croissance végétative. En outre, sa croissance globale se ralentit dès qu’il entre en production. Les pommes Empire ont naturellement une belle coloration lorsqu’elles poussent sur un arbre à ramure aérée; le problème de la chute prématurée ne se pose pas et les fruits récoltés avec soin au juste stade de maturité ont une bonne aptitude à la conservation. Bonne rusticité en zone 4b

Le cultivar Empire est un pommier McIntosh de semis, obtenu d'un croissement par hasard avec la Red delicious en Iowa. Il a été sélectionné par la suite à Geneva (État de New York) et dénommé en 1966. Depuis sa mise au commerce, il a reçu un assez bon accueil sur les marchés et est désormais planté dans la plupart des vergers. C’est un pommier de type McIntosh débarrassé de certains des inconvénients propres aux arbres de cette famille. Quoique moins facile à élever que ces derniers, c’est un cultivar très précoce capable de produire avec régularité tous les ans. Ses pommes sont plus fermes et plus rouges que les McIntosh et elles se conservent bien. Parvenu au stade adulte, l’arbre n’est pas sujet à une forte croissance végétative. En outre, sa croissance globale se ralentit dès qu’il entre en production. Les pommes Empire ont naturellement une belle coloration lorsqu’elles poussent sur un arbre à ramure aérée; le problème de la chute prématurée ne se pose pas et les fruits récoltés avec soin au juste stade de maturité ont une bonne aptitude à la conservation. Bonne rusticité en zone 4b

Nos choix :
Pommier Goodland Pommier Goodland
Pommier Goodland

Goodland est une pomme semi-sucrée à la peau couleur vert-crème avec un petit blush rouge. C’est une pomme de bonne grosseur, entre 6 et 8 cm en moyenne. Sa chair blanche est tendre et juteuse, à une texture fine et se mange très bien fraîche, mais est aussi une merveille pour les compotes, car elle est agréablement parfumée. Goodland se conserve longtemps en chambre froide, jusqu’à 20 semaines après la récolte. C’est une pomme hâtive qui peut commencer à être récoltée de la mi à la fin-août. Pour apprendre comment faire vos conserves de compote de pommes de façon sécuritaire et efficace, visitez Vincent le Canneux.

Caractéristiques de l’arbre

Le pommier Goodland est rustique en zone 3, il pourrait aussi être cultivé en zone 2, mais lors des hivers plus froids, certaines branches seront endommagées et devront être taillées. C’est un pommier productif qui donne une bonne récolte chaque année. Le pommier Goodland est précoce et a une certaine résistance à la brûlure bactérienne.

L’origine

Le pommier Goodland a été développé par la station de recherche d’Agriculture Canada à Morden, au Manitoba. Il est né d’un semis du pommier Patten Greening. Avant d’être nommé Goodland, son identification était Morden 354. Il a été sélectionné en 1925, puis introduit sur le marché en 1955.

Goodland est une pomme semi-sucrée à la peau couleur vert-crème avec un petit blush rouge. C’est une pomme de bonne grosseur, entre 6 et 8 cm en moyenne. Sa chair blanche est tendre et juteuse, à une texture fine et se mange très bien fraîche, mais est aussi une merveille pour les compotes, car elle est agréablement parfumée. Goodland se conserve longtemps en chambre froide, jusqu’à 20 semaines après la récolte. C’est une pomme hâtive qui peut commencer à être récoltée de la mi à la fin-août. Pour apprendre comment faire vos conserves de compote de pommes de façon sécuritaire et efficace, visitez Vincent le Canneux.

Caractéristiques de l’arbre

Le pommier Goodland est rustique en zone 3, il pourrait aussi être cultivé en zone 2, mais lors des hivers plus froids, certaines branches seront endommagées et devront être taillées. C’est un pommier productif qui donne une bonne récolte chaque année. Le pommier Goodland est précoce et a une certaine résistance à la brûlure bactérienne.

L’origine

Le pommier Goodland a été développé par la station de recherche d’Agriculture Canada à Morden, au Manitoba. Il est né d’un semis du pommier Patten Greening. Avant d’être nommé Goodland, son identification était Morden 354. Il a été sélectionné en 1925, puis introduit sur le marché en 1955.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pommier Honeycrisp Pommier Honeycrisp
Pommier Honeycrisp

La Honeycrisp est une variété très prisée par les consommateurs, car elle est exceptionnellement croquante et juteuse. Elle doit son nom au fin goût de miel qui la caractérise. Sa chair est de belle couleur crème et peu sensible à l’oxydation. Les fruits sont habituellement de gros calibre. C’est la pomme à couteau idéale, à manger en quartiers en toute occasion.

Introduite dans les vergers en 1991 par l’Université du Minnesota, il s’agit d’une nouvelle variété et sa présence continuera d’augmenter dans les prochaines années.

La Honeycrisp est une variété très prisée par les consommateurs, car elle est exceptionnellement croquante et juteuse. Elle doit son nom au fin goût de miel qui la caractérise. Sa chair est de belle couleur crème et peu sensible à l’oxydation. Les fruits sont habituellement de gros calibre. C’est la pomme à couteau idéale, à manger en quartiers en toute occasion.

Introduite dans les vergers en 1991 par l’Université du Minnesota, il s’agit d’une nouvelle variété et sa présence continuera d’augmenter dans les prochaines années.

Nos choix :
Pommier melba (Malus melba)
Pommier melba (Malus melba)

Cette pomme bien connu rouge-verdâtre a une forme un peu aplatie, une chair tendre, molle et fondante. Elle est très parfumée, sucrée mais aussi avec une pointe d'acidité bien présente. Il est préférable de la cuisiner que de la manger telle quelle. Elle est prête à cueillir vers la fin du mois d´août donc très hâtive. Elle est une des pomme les plus hâtive parmis nos variétés au Canada mais ne se conserve pas très longtemps. L'arbre est rustique en zone 3a.

Mela est un Hybride de McIntosh x Liveland Raspberry

Cette pomme bien connu rouge-verdâtre a une forme un peu aplatie, une chair tendre, molle et fondante. Elle est très parfumée, sucrée mais aussi avec une pointe d'acidité bien présente. Il est préférable de la cuisiner que de la manger telle quelle. Elle est prête à cueillir vers la fin du mois d´août donc très hâtive. Elle est une des pomme les plus hâtive parmis nos variétés au Canada mais ne se conserve pas très longtemps. L'arbre est rustique en zone 3a.

Mela est un Hybride de McIntosh x Liveland Raspberry

Nos choix :
Pommier Nova Easygro
Nos choix :
Pommier Red Haralson Pommier Red Haralson
Pommier Red Haralson

Pomme croquante et juteuse. Rustique en zone 3. Récolte fin-septembre. Se conserve 6 mois. Continue son murissement à l'entreposage et devient à son meilleur vers la fin décembre. Précoce: donne des fruits la 3e année.

Pomme croquante et juteuse. Rustique en zone 3. Récolte fin-septembre. Se conserve 6 mois. Continue son murissement à l'entreposage et devient à son meilleur vers la fin décembre. Précoce: donne des fruits la 3e année.

Pommier Rouville Pommier Rouville
Pommier Rouville

Fruit rouge oblong prêt à partir du 10 août. Croquante, juteuse sucrée, excellente à manger fraîche. Se conserve 1 mois. Zone 3. Résistant à la tavelure

Charactéristique
Hauteur à  maturité 7 mètres (23 pieds)
Espacement:  9 mètres (30 pieds)
Zone de rusticité: 3
Sol: Bien drainé
Ensoleillement: Plein soleil
Floraison: Mi-mai
Récolte: Mi-août
Poids moyen du fruit: inconnue
Couleur du fruit: rouge clair
Années pour fructification: 3 ans
Pollinisation: besoin d'un autre pommier d'une autre variété
Nom latin: Malus sp. Rouville

Fruit rouge oblong prêt à partir du 10 août. Croquante, juteuse sucrée, excellente à manger fraîche. Se conserve 1 mois. Zone 3. Résistant à la tavelure

Charactéristique
Hauteur à  maturité 7 mètres (23 pieds)
Espacement:  9 mètres (30 pieds)
Zone de rusticité: 3
Sol: Bien drainé
Ensoleillement: Plein soleil
Floraison: Mi-mai
Récolte: Mi-août
Poids moyen du fruit: inconnue
Couleur du fruit: rouge clair
Années pour fructification: 3 ans
Pollinisation: besoin d'un autre pommier d'une autre variété
Nom latin: Malus sp. Rouville

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pommier Royal Gala Pommier Royal Gala
Pommier Royal Gala

NOUVEAUTÉ EN MAI 2016.

Créée en Nouvelle-Zélande, la Royal Gala est un croisement entre la Cox’s Orange Pippin, la Délicieuse rouge et la Golden. Elle se distingue par une mince pelure jaune crème, rayée de rose ainsi qu'une chair juteuse, croquante, sucrée et très parfumée. Les histoires sur la consommation de la pomme datent de l'âge de la pierre. La pomme aurait été cultivée en Autriche et en Suisse. Dans la Grèce antique, lancer une pomme à une femme signifiait la demander en mariage. Si cette dernière l'attrapait, c'est qu'elle acceptait la demande. La pomme Royal Gala est disponible dès le mois d'août en provenance de Washington.


Très bonne à croquer, elle s'utilise aussi très bien dans les salades ou pour les sauces. La Royal Gala est bonne pour la cuisson. Les pommes se conservent quelques semaines au réfrigérateur. Les placer dans le bac à fruits ou dans un sac perforé. Pour conserver des pommes plus longtemps, les mettre dans un endroit obscur, très frais (0 à 4 °C) et très humide (85 à 90%). Les pommes se congèlent très bien en purée, sucrée ou non sucrée; la congélation leur réussit moins bien si elles sont crues. Les peler, les parer, les trancher et les arroser de jus de citron ou d’acide ascorbique, substances qui empêchent le brunissement.

NOUVEAUTÉ EN MAI 2016.

Créée en Nouvelle-Zélande, la Royal Gala est un croisement entre la Cox’s Orange Pippin, la Délicieuse rouge et la Golden. Elle se distingue par une mince pelure jaune crème, rayée de rose ainsi qu'une chair juteuse, croquante, sucrée et très parfumée. Les histoires sur la consommation de la pomme datent de l'âge de la pierre. La pomme aurait été cultivée en Autriche et en Suisse. Dans la Grèce antique, lancer une pomme à une femme signifiait la demander en mariage. Si cette dernière l'attrapait, c'est qu'elle acceptait la demande. La pomme Royal Gala est disponible dès le mois d'août en provenance de Washington.


Très bonne à croquer, elle s'utilise aussi très bien dans les salades ou pour les sauces. La Royal Gala est bonne pour la cuisson. Les pommes se conservent quelques semaines au réfrigérateur. Les placer dans le bac à fruits ou dans un sac perforé. Pour conserver des pommes plus longtemps, les mettre dans un endroit obscur, très frais (0 à 4 °C) et très humide (85 à 90%). Les pommes se congèlent très bien en purée, sucrée ou non sucrée; la congélation leur réussit moins bien si elles sont crues. Les peler, les parer, les trancher et les arroser de jus de citron ou d’acide ascorbique, substances qui empêchent le brunissement.

Nos choix :
Pommier Spencer Pommier Spencer
Pommier Spencer

Excellente pomme très sucrée, croquante et juteuse, un croisement de McIntosh et Golden Delicious. Origine de Colombie-Britannique. Récolte début-octobre. zoné pour 4a

Excellente pomme très sucrée, croquante et juteuse, un croisement de McIntosh et Golden Delicious. Origine de Colombie-Britannique. Récolte début-octobre. zoné pour 4a

Pommier Sweet Sixteen
Pommier Sweet Sixteen

La pomme Sweet Sixteen est croquante et très juteuse, elle a une chair à gros grains de couleur jaune. Sweet Sixteen est une pomme très sucrée (certains la trouvent même trop sucrée!), avec une note acide équilibrée. Elle est rafraîchissante lorsque mangée fraîche, mais qui donne aussi de bons résultats en cuisson. Elle se garde entre un et deux mois en chambre froide. Les fruits mûrissent sur une période de trois semaines.

Sweet Sixteen est une pomme de grosseur moyenne, au goût inhabituel. Tout un chacun est impressionné par sa saveur et s’entend sur goût unique. Cependant, les descriptions sont diverses; plusieurs lui trouvent un goût de cidre et de canne à sucre, un peu épicé. D’autres lui décrivent un goût d’anis. Certains dénotent un goût de cerise, et associé au sucré de la pomme, la disent tel un bonbon aux cerises. D’autres insisteront sur une saveur vanille bourbon, ou alors sur des arômes des tropiques associés à un goût de noix. Chose certaine, sa saveur ne laisse personne indifférent. La saveur du fruit est plus fine lorsque l’été n’a pas été trop chaud.

Le pommier Sweet Sixteen a une certaine résistance à la plupart des maladies. C’est un arbre rustique en zone 3b et vigoureux.

Son origine

Tout a débuté en 1936 à l’Université du Minnesota à Minneapolis. C’est Dr. William H. Alderman qui y a croisé les variétés Minnesota 447 (maintenant aussi connu sous le nom de Frostbite) et Northern Spy et a ainsi obtenu un pommier qui a été nommé MN.1593. Une série de tests sur la variété a débuté en 1947 et s’est continuée pour trente-et-un ans avant que Sweet Sixteen ait été introduite aux pépinières en 1978. Voici une photo de William Alderman, qui était aussi un fervent promoteur des porte-greffes standards en région plus froide.

La pomme Sweet Sixteen est croquante et très juteuse, elle a une chair à gros grains de couleur jaune. Sweet Sixteen est une pomme très sucrée (certains la trouvent même trop sucrée!), avec une note acide équilibrée. Elle est rafraîchissante lorsque mangée fraîche, mais qui donne aussi de bons résultats en cuisson. Elle se garde entre un et deux mois en chambre froide. Les fruits mûrissent sur une période de trois semaines.

Sweet Sixteen est une pomme de grosseur moyenne, au goût inhabituel. Tout un chacun est impressionné par sa saveur et s’entend sur goût unique. Cependant, les descriptions sont diverses; plusieurs lui trouvent un goût de cidre et de canne à sucre, un peu épicé. D’autres lui décrivent un goût d’anis. Certains dénotent un goût de cerise, et associé au sucré de la pomme, la disent tel un bonbon aux cerises. D’autres insisteront sur une saveur vanille bourbon, ou alors sur des arômes des tropiques associés à un goût de noix. Chose certaine, sa saveur ne laisse personne indifférent. La saveur du fruit est plus fine lorsque l’été n’a pas été trop chaud.

Le pommier Sweet Sixteen a une certaine résistance à la plupart des maladies. C’est un arbre rustique en zone 3b et vigoureux.

Son origine

Tout a débuté en 1936 à l’Université du Minnesota à Minneapolis. C’est Dr. William H. Alderman qui y a croisé les variétés Minnesota 447 (maintenant aussi connu sous le nom de Frostbite) et Northern Spy et a ainsi obtenu un pommier qui a été nommé MN.1593. Une série de tests sur la variété a débuté en 1947 et s’est continuée pour trente-et-un ans avant que Sweet Sixteen ait été introduite aux pépinières en 1978. Voici une photo de William Alderman, qui était aussi un fervent promoteur des porte-greffes standards en région plus froide.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pommier Trent
Pommier Trent

Trent est une pomme rouge qui se garde six mois. Le pommier commence sa production en jeune âge et est très résistant à la tavelure et à la brûlure bactérienne.Trent est né en Ontario d'un pépin de pomme McIntosh. La pomme Trent est de taille moyenne à grosse et sa forme est ronde à légèrement conique. C’est une pomme complètement rouge et sa chair est crème avec une touche de vert pâle. La chair de la pomme Trent est croquante et ferme, sa texture est grossière. C’est une pomme de qualité avec une saveur modérément surette. On la mange fraîche ou on la transforme. Elle peut aussi être utilisée pour faire du jus comme deuxième usage, mais ce n’est pas la meilleure des variétés à jus, car elle la pomme n’est pas si juteuse. Trent est une pomme de très longue conservation, elle se garde pour six mois. Elle est prête à récolter vers la mi-octobre. Rustique en zone 4

Caractéristiques de l’arbre

Le pommier Trent est vigoureux, productif et précoce (commence à produire la troisième année). Trent est très apprécié pour sa résistance à la tavelure et au feu bactérien.

Son origine

Le pommier Trent original est né d’un croisement entre McIntosh et RT18T40 [Jonathan x (Rome Beauty x M. floribunda 821 sib)] fait par la station de recherche d’Agriculture à Ottawa. La variété a été introduite en Ontario en 1979 et était précédemment connue sous le nom de Ottawa-531

Trent est une pomme rouge qui se garde six mois. Le pommier commence sa production en jeune âge et est très résistant à la tavelure et à la brûlure bactérienne.Trent est né en Ontario d'un pépin de pomme McIntosh. La pomme Trent est de taille moyenne à grosse et sa forme est ronde à légèrement conique. C’est une pomme complètement rouge et sa chair est crème avec une touche de vert pâle. La chair de la pomme Trent est croquante et ferme, sa texture est grossière. C’est une pomme de qualité avec une saveur modérément surette. On la mange fraîche ou on la transforme. Elle peut aussi être utilisée pour faire du jus comme deuxième usage, mais ce n’est pas la meilleure des variétés à jus, car elle la pomme n’est pas si juteuse. Trent est une pomme de très longue conservation, elle se garde pour six mois. Elle est prête à récolter vers la mi-octobre. Rustique en zone 4

Caractéristiques de l’arbre

Le pommier Trent est vigoureux, productif et précoce (commence à produire la troisième année). Trent est très apprécié pour sa résistance à la tavelure et au feu bactérien.

Son origine

Le pommier Trent original est né d’un croisement entre McIntosh et RT18T40 [Jonathan x (Rome Beauty x M. floribunda 821 sib)] fait par la station de recherche d’Agriculture à Ottawa. La variété a été introduite en Ontario en 1979 et était précédemment connue sous le nom de Ottawa-531

Pommier Winter banana (malus winter banana)
Pommier Winter banana (malus winter banana)

Winter Banana est une ancienne variété populaire de pomme d'origine américaine (Flory Farm, Cass County, Indiana, 1876). Il en existe de nombreuses variantes.

Cette variété populaire dans les années 1960 a, peu à peu, disparu car elle est quelque peu sensible aux chocs. Elle se conserve au réfrigérateur seulement un mois environ mais elle a un arôme incroyabel de pêche-banane et est unique pour cela.

Le fruit à la peau cireuse jaune pâle parsemé de rouge à l'insolation est moyen à gros. Une sorte de couture en relief, caractéristique de la variété, traversant souvent le fruit de haut en bas. La chair, moyennement juteuse est jaune crème avec quelques zones verdâtres. Elle est ferme, très sucrée, tendre et très fine, acidulée, relevée, comme son nom l'indique, d'un parfum musqué rappelant celui de la banane. Par contre, elle a une bonne susceptibilités aux maladies que sont la tavelure, mildiou, raouille et feu bactérien. À faire attention pour ceux en production bio.

L'arbre est très fertile mais sans grande vigueur. Il a besoin d'être éclaicie et bien taillé. La récolte se fait dans la seconde quinzaine d’octobre et jusqu’à novembre. Les fruits pourront se consommer jusqu’en janvier. Cette variété dispose d'une grande compatibilité de greffage avec de nombreuses variétés de pommiers. Elle est donc souvent utilisée lorsqu'il y a nécessité de surgreffer

Winter Banana est une ancienne variété populaire de pomme d'origine américaine (Flory Farm, Cass County, Indiana, 1876). Il en existe de nombreuses variantes.

Cette variété populaire dans les années 1960 a, peu à peu, disparu car elle est quelque peu sensible aux chocs. Elle se conserve au réfrigérateur seulement un mois environ mais elle a un arôme incroyabel de pêche-banane et est unique pour cela.

Le fruit à la peau cireuse jaune pâle parsemé de rouge à l'insolation est moyen à gros. Une sorte de couture en relief, caractéristique de la variété, traversant souvent le fruit de haut en bas. La chair, moyennement juteuse est jaune crème avec quelques zones verdâtres. Elle est ferme, très sucrée, tendre et très fine, acidulée, relevée, comme son nom l'indique, d'un parfum musqué rappelant celui de la banane. Par contre, elle a une bonne susceptibilités aux maladies que sont la tavelure, mildiou, raouille et feu bactérien. À faire attention pour ceux en production bio.

L'arbre est très fertile mais sans grande vigueur. Il a besoin d'être éclaicie et bien taillé. La récolte se fait dans la seconde quinzaine d’octobre et jusqu’à novembre. Les fruits pourront se consommer jusqu’en janvier. Cette variété dispose d'une grande compatibilité de greffage avec de nombreuses variétés de pommiers. Elle est donc souvent utilisée lorsqu'il y a nécessité de surgreffer

Prunier Américain  (prunus americana) Prunier Américain  (prunus americana)
Prunier Américain (prunus americana)

Pollinisateur produisant de petites prunes. Floraison magnifique en mai. L'arbre n'est pas greffé donc les fruits peuvent être de qualité variable. Toujours excellents en confiture et pour cuisiner. Souvent bons à manger frais aussi. Extrêmement productif. Résistant au nodule noir attanquant les pruniers d'orgine européenne.

http://ici.radio-canada.ca/emissions/cest_bien_meilleur_le_matin/2008-2009/chronique.asp?idChronique=306979

Pollinisateur produisant de petites prunes. Floraison magnifique en mai. L'arbre n'est pas greffé donc les fruits peuvent être de qualité variable. Toujours excellents en confiture et pour cuisiner. Souvent bons à manger frais aussi. Extrêmement productif. Résistant au nodule noir attanquant les pruniers d'orgine européenne.

http://ici.radio-canada.ca/emissions/cest_bien_meilleur_le_matin/2008-2009/chronique.asp?idChronique=306979

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Prunier Brookred, (prunus spp) Prunier Brookred, (prunus spp)
Prunier Brookred, (prunus spp)

Prunier vigoureux et productif. Prunes rouges, sucrées, de bonne qualité. Récolte à la fin Août. Zone 3. Doit être pollinisé par un autre prunier pour faire des fruits. Prunier américain ou prunier noir sont les pollinisateurs idéaux.

Prunier vigoureux et productif. Prunes rouges, sucrées, de bonne qualité. Récolte à la fin Août. Zone 3. Doit être pollinisé par un autre prunier pour faire des fruits. Prunier américain ou prunier noir sont les pollinisateurs idéaux.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Prunier Damas Bleu
Nos choix :
Prunier German (prunus Spp) Prunier German (prunus Spp)
Prunier German (prunus Spp)

Prune mauve et sucrée pour Zone 4 de type Européen autofertile semblable à la Mont-royal.
 

Prune mauve et sucrée pour Zone 4 de type Européen autofertile semblable à la Mont-royal.
 

Nos choix :
Prunier La Crescent (Prunus Spp) Prunier La Crescent (Prunus Spp)
Prunier La Crescent (Prunus Spp)

Le prunier 'La Crescent' produit un fruit sucré et juteux, dont la saveur s'apparente à l'abricot. Son apparence aussi se rapproche de l'abricot avec sa peau jaune à orangée et sa chair jaune. La prune est fondante et n'est pas fibreuse. 'La Cresent' est ''freestone'', son noyau est non-adhérant (il se détache facilement de la chair), ce qui facilite grandement sa préparation en cuisine. 'La Crescent' est une prune à manger fraîche, en dessert ou à utiliser en confiture.

'La Crescent' est un prunier hybride qui doit être pollinisé par un prunier noir pur (Prunus nigra) ou un prunier américain pur (Prunus americana) pour produire de bonnes récoltes de fruits.

'La Crescent' est résistant au froid jusqu'en zone 4. Nous le considérons plutôt comme un prunier de ''curiosité'' car il ne produit généralement pas de récoltes abondantes et qu'il ne donne pas de production annuellement. Il est de plus sensible à la criblure, une maladie d'origine fongique (Wilsonomyces carpophilus).

'La Crescent' est aussi connue sous le nom de 'Crescent', 'Golden La Crescent' et 'Golden Minnesota'. Elle est un croisement entre le prunier 'Shiro'  (Prunus simonii x Prunus salicina x Prunus cerasifera x Prunus munsoniana) et le prunier 'Howard Yellow' (Prunus americana). La variété a été introduite en 1923 par la ''Fruit Breeding Farm'' de l'université du Minnesota.

Le prunier 'La Crescent' produit un fruit sucré et juteux, dont la saveur s'apparente à l'abricot. Son apparence aussi se rapproche de l'abricot avec sa peau jaune à orangée et sa chair jaune. La prune est fondante et n'est pas fibreuse. 'La Cresent' est ''freestone'', son noyau est non-adhérant (il se détache facilement de la chair), ce qui facilite grandement sa préparation en cuisine. 'La Crescent' est une prune à manger fraîche, en dessert ou à utiliser en confiture.

'La Crescent' est un prunier hybride qui doit être pollinisé par un prunier noir pur (Prunus nigra) ou un prunier américain pur (Prunus americana) pour produire de bonnes récoltes de fruits.

'La Crescent' est résistant au froid jusqu'en zone 4. Nous le considérons plutôt comme un prunier de ''curiosité'' car il ne produit généralement pas de récoltes abondantes et qu'il ne donne pas de production annuellement. Il est de plus sensible à la criblure, une maladie d'origine fongique (Wilsonomyces carpophilus).

'La Crescent' est aussi connue sous le nom de 'Crescent', 'Golden La Crescent' et 'Golden Minnesota'. Elle est un croisement entre le prunier 'Shiro'  (Prunus simonii x Prunus salicina x Prunus cerasifera x Prunus munsoniana) et le prunier 'Howard Yellow' (Prunus americana). La variété a été introduite en 1923 par la ''Fruit Breeding Farm'' de l'université du Minnesota.

Nos choix :
Prunier Mont-Royal (prunus Spp) Prunier Mont-Royal (prunus Spp)
Prunier Mont-Royal (prunus Spp)

Prune bleu ou mauve à chair jaune très sucré fondante et aromatique de 5 cm de largeur. Une des préférées. Zoné 3, qui est auto-fertile. Les fruits mûrissent vers la mi-septembre et cette variété est de type Européenne ce qui signifie qu'un autre prunier européen peut être pollinisé par cette espèce.

Par contre, très susceptible au champignon microscopique (nodule noir) qui provoque les affreuses tumeurs noires et tue l'arbre et quelques années. Des traitement préventif peuvent être appliqués.

Prune bleu ou mauve à chair jaune très sucré fondante et aromatique de 5 cm de largeur. Une des préférées. Zoné 3, qui est auto-fertile. Les fruits mûrissent vers la mi-septembre et cette variété est de type Européenne ce qui signifie qu'un autre prunier européen peut être pollinisé par cette espèce.

Par contre, très susceptible au champignon microscopique (nodule noir) qui provoque les affreuses tumeurs noires et tue l'arbre et quelques années. Des traitement préventif peuvent être appliqués.

Nos choix :
Prunier pembina
Nos choix :
Prunier Underwood (Prunus Spp) Prunier Underwood (Prunus Spp)
Prunier Underwood (Prunus Spp)

Gros fruit rond conique rouge pâle à peau satinée. Chair jaune dorée juteuse, fondante et tendre, à peine acide. Bonne qualité. Ces pruniers produisent annuellement des fruits dès la fin de juillet, en bonne quantité. Zoné 3.

Le temps de la récolte est long. Le fruit se conserve bien en chambre froide. Très productif. Doit être combiné avec un prunier sauvage (prunus nigra) pour assurer une bonne pollinisation.

Note: Le prunier Underwood provient du programme de croissement et recherche de l'Université du Minnesota où il a été testé à l'origine comme Minn 91 et a été introduit en 1921, ce qui en fait l'un des cultivars les plus anciens commercialement disponibles de ce programme. C'est un croisement entre Shiro (P. angustifolia x P.cerasifera x P. salicina x P. simonii) et Wyant (P. Americana).

 

Gros fruit rond conique rouge pâle à peau satinée. Chair jaune dorée juteuse, fondante et tendre, à peine acide. Bonne qualité. Ces pruniers produisent annuellement des fruits dès la fin de juillet, en bonne quantité. Zoné 3.

Le temps de la récolte est long. Le fruit se conserve bien en chambre froide. Très productif. Doit être combiné avec un prunier sauvage (prunus nigra) pour assurer une bonne pollinisation.

Note: Le prunier Underwood provient du programme de croissement et recherche de l'Université du Minnesota où il a été testé à l'origine comme Minn 91 et a été introduit en 1921, ce qui en fait l'un des cultivars les plus anciens commercialement disponibles de ce programme. C'est un croisement entre Shiro (P. angustifolia x P.cerasifera x P. salicina x P. simonii) et Wyant (P. Americana).

 

Nos choix :
Prunier Valton (prunus spp)
Prunier Valton (prunus spp)

Prunier très vigoureux et très productif. (Zoné 3b) et surement résistant au hivers en zone 3a. La pelure de la prune est rouge et la chair est jaune et très sucrée et le noyeau est adhérant. Ceci est une sélection du père Valton, décédé aujourd'hui, du domaine Valton-Osiris, l'un des pionniers de l'agriculture biologique au Québec. La récolte s'étend sur plusieurs semaines, du début septembre à la mi-septembre. Autofertile mais gagne en production avec des petits amis pruniers autour!

Prunier très vigoureux et très productif. (Zoné 3b) et surement résistant au hivers en zone 3a. La pelure de la prune est rouge et la chair est jaune et très sucrée et le noyeau est adhérant. Ceci est une sélection du père Valton, décédé aujourd'hui, du domaine Valton-Osiris, l'un des pionniers de l'agriculture biologique au Québec. La récolte s'étend sur plusieurs semaines, du début septembre à la mi-septembre. Autofertile mais gagne en production avec des petits amis pruniers autour!

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Prunier Vaneta
Nos choix :
semis d'Argousier (Hippophae) semis d'Argousier (Hippophae)
semis d'Argousier (Hippophae)

L'Argousier (Hippophae rhamnoides L.) est une espèce d'arbrisseau dioïque, épineux, originaire des zones tempérées d'Europe et d'Asie (présent dans une vingtaine de pays). Il est bien représenté également dans les régions subtropicales d'Asie, en altitude.

Ses fruits, des baies orangées qui s'installent en masses compactes sur les branches, comptent parmi les plus nutritifs et vitaminés de tout le règne végétal. Ils sont consommés depuis des siècles en Europe et en Asie d'où l'arbuste provient.

Les fruits, de même que les feuilles et les graines, sont très riches en vitamines C, E, A, B1, B2, F, K et P, en protéines (principalement globuline et albumine), en acides gras saturés (acides palmitique et palmitoléique) et insaturés (acides linolénique et linoléique), en acides aminés, en sucres et en hydrates de carbone. Son activité antioxydante est très élevée.

L'argousier porte ses premiers fruits vers l'âge de quatre ans. Un verger produit environ 10 tonnes de fruits, 165 kg de graines et 1,5 tonne de feuilles à l'hectare.

On le retrouve un peu partout au Québec: comme arbuste ornemental, dans les haies brise-vent ou en bordure des routes. Il est cultivé pour ses fruits en Saskatchewan et en Colombie-Britannique. Il  peut  tolérer  des températures  de -43°C à + 40°C et il est considéré comme résistant à la sécheresse. Il développe rapidement un système racinaire extensif, ce qui en fait une plante idéale pour freiner l'érosion du sol. Il est utilisé fréquemment dans les terrains dégradés pour sa capacité à fixer l'azote atmosphérique et à conserver les autres éléments nutritifs essentiels.

Actuellement, l'argousier attire l'attention de nombreux chercheurs à travers le monde, incluant ceux de l'Amérique du Nord, principalement pour ses valeurs nutritives et médicinales. La concentration en vitamine C de ses fruits est largement supérieure à celle de l'orange, 25 fois celle de la fraise et 5 fois celle du kiwi. Leur teneur en vitamine E excède celle du blé, du maïs et de la fève de soja. En Europe et en Asie, on utilise des préparations d'huile d'argousier dans les hôpitaux pour le traitement des brûlures, des plaies de lit et autres complications cutanées. Une dizaine de médicaments ont été conçus à partir des huiles et sont disponibles sous différentes formes (liquide, pastilles, liniments, suppositoires, aérosols, etc.). En usage interne, l'argousier est employé pour le traitement et la prévention des ulcères d'estomac et du duodénum, de l'hyperlipémie du sang, des maux d'yeux, de la gingivite et des maladies cardio-vasculaires comme l'hypertension artérielle et les maladies coronariennes.

En Europe, on trouve des jus, des gelées, des liqueurs, des bonbons, des tablettes de vitamine C et de la crème glacée à l'argousier. En Chine et en Russie, on retrouve aussi des huiles, des breuvages alcoolisées, du thé, des confitures, des colorants alimentaires ainsi que des shampooings anti-pellicules et contre la perte des cheveux. L'industrie des cosmétiques considère d'ailleurs que les huiles de l'argousier ont des propriétés uniques pour ralentir le vieillissement de la peau. Plusieurs crèmes faciales fabriquées en Europe et en Asie en contiennent. Le potentiel pour les applications cutanées telles que les masques, les lotions pour le corps, les crèmes solaires et les shampooings est considérable. L'industrie des nutraceutiques considère également avec un grand intérêt l'argousier. Le jus de l'argousier peut servir de supplément vitaminé dans les breuvages pour sportifs, les feuilles peuvent être transformées pour en faire des tisanes revigorantes et nutritives, les huiles peuvent entrer dans la composition d'aliments qui aident à prévenir les maladies cardio-vasculaires, etc.

source: http://www.argousier.qc.ca/fra/la-culture-de-largousier/largousier.asp

L'Argousier (Hippophae rhamnoides L.) est une espèce d'arbrisseau dioïque, épineux, originaire des zones tempérées d'Europe et d'Asie (présent dans une vingtaine de pays). Il est bien représenté également dans les régions subtropicales d'Asie, en altitude.

Ses fruits, des baies orangées qui s'installent en masses compactes sur les branches, comptent parmi les plus nutritifs et vitaminés de tout le règne végétal. Ils sont consommés depuis des siècles en Europe et en Asie d'où l'arbuste provient.

Les fruits, de même que les feuilles et les graines, sont très riches en vitamines C, E, A, B1, B2, F, K et P, en protéines (principalement globuline et albumine), en acides gras saturés (acides palmitique et palmitoléique) et insaturés (acides linolénique et linoléique), en acides aminés, en sucres et en hydrates de carbone. Son activité antioxydante est très élevée.

L'argousier porte ses premiers fruits vers l'âge de quatre ans. Un verger produit environ 10 tonnes de fruits, 165 kg de graines et 1,5 tonne de feuilles à l'hectare.

On le retrouve un peu partout au Québec: comme arbuste ornemental, dans les haies brise-vent ou en bordure des routes. Il est cultivé pour ses fruits en Saskatchewan et en Colombie-Britannique. Il  peut  tolérer  des températures  de -43°C à + 40°C et il est considéré comme résistant à la sécheresse. Il développe rapidement un système racinaire extensif, ce qui en fait une plante idéale pour freiner l'érosion du sol. Il est utilisé fréquemment dans les terrains dégradés pour sa capacité à fixer l'azote atmosphérique et à conserver les autres éléments nutritifs essentiels.

Actuellement, l'argousier attire l'attention de nombreux chercheurs à travers le monde, incluant ceux de l'Amérique du Nord, principalement pour ses valeurs nutritives et médicinales. La concentration en vitamine C de ses fruits est largement supérieure à celle de l'orange, 25 fois celle de la fraise et 5 fois celle du kiwi. Leur teneur en vitamine E excède celle du blé, du maïs et de la fève de soja. En Europe et en Asie, on utilise des préparations d'huile d'argousier dans les hôpitaux pour le traitement des brûlures, des plaies de lit et autres complications cutanées. Une dizaine de médicaments ont été conçus à partir des huiles et sont disponibles sous différentes formes (liquide, pastilles, liniments, suppositoires, aérosols, etc.). En usage interne, l'argousier est employé pour le traitement et la prévention des ulcères d'estomac et du duodénum, de l'hyperlipémie du sang, des maux d'yeux, de la gingivite et des maladies cardio-vasculaires comme l'hypertension artérielle et les maladies coronariennes.

En Europe, on trouve des jus, des gelées, des liqueurs, des bonbons, des tablettes de vitamine C et de la crème glacée à l'argousier. En Chine et en Russie, on retrouve aussi des huiles, des breuvages alcoolisées, du thé, des confitures, des colorants alimentaires ainsi que des shampooings anti-pellicules et contre la perte des cheveux. L'industrie des cosmétiques considère d'ailleurs que les huiles de l'argousier ont des propriétés uniques pour ralentir le vieillissement de la peau. Plusieurs crèmes faciales fabriquées en Europe et en Asie en contiennent. Le potentiel pour les applications cutanées telles que les masques, les lotions pour le corps, les crèmes solaires et les shampooings est considérable. L'industrie des nutraceutiques considère également avec un grand intérêt l'argousier. Le jus de l'argousier peut servir de supplément vitaminé dans les breuvages pour sportifs, les feuilles peuvent être transformées pour en faire des tisanes revigorantes et nutritives, les huiles peuvent entrer dans la composition d'aliments qui aident à prévenir les maladies cardio-vasculaires, etc.

source: http://www.argousier.qc.ca/fra/la-culture-de-largousier/largousier.asp

shépherdie argentée (Shepherdia argentea) shépherdie argentée (Shepherdia argentea)
shépherdie argentée (Shepherdia argentea)

Les shépherdies (genre Shepherdia) sont des buissons au feuillage argenté, originaires d'Amérique du Nord, proches des genres Elaeagnus (Olivier de bohême) et Hippophae (argousier).

Hauteur à maturité : 4.5 m (15 pi)
Largeur à maturité : 3,5 m (12 pi)
Espacement recommandé : 1 m (3 pi)
Vitesse de croissance : modérée
Longévité : 30 à 50 ans
Remarques : son établissement peut être difficile; forme des haies denses irrégulières; drageonne abondamment; non adapté aux terrains humides mal drainés; convient bien aux sols salins ou pauvres en éléments nutritifs
Origine : indigène

La shépherdie argentée est un arbuste épineux qui drageonne abondamment pour former des haies denses et irrégulières. Fortement adaptable, elle pousse le mieux sur les sols humides mais bien drainés, bien qu'elle tolère aussi la sécheresse, et peut pousser sur les sols modérément salins. De plus, elle tolère les sols peu fertiles du fait de sa capacité de fixer l'azote atmosphérique. Elle préfère le plein soleil mais tolère une certaine quantité d'ombre.

Cette shépherdie est dite argentée en raison de ses petites feuilles gris argenté. Les branches et l'extrémité des branches sont pourvues de fortes épines acérées. Les individus, qui sont soit mâles, soit femelles, produisent des fleurs discrètes, auxquelles succèdent de petits fruits rouges acides (sur les individus femelles seulement) qui mûrissent en août et persistent jusqu'en hiver.

Dans les brise-vent de ferme, il est recommandé de planter la shépherdie argentée en rang extérieur. Mélangée à d'autres espèces, elle fournit nourriture et abri à divers oiseaux et autres animaux. Ses fruits persistants sont particulièrement précieux comme aliment hivernal. De plus, les fleurs constituent une source de pollen et de nectar pour les abeilles et d'autres insectes tôt dans la saison. Les fruits sont amers, mais bons en gelée et avec un peu de sucre tout est mageable! La shépherdie argentée était utilisée par les Autochtones pour assaisonner la viande de bison. Cet arbuste est dioïque, ce qui signifie que les fleurs mâles et les fleurs femelles sont sur des plants différents. Il en faut donc un de chaque sexe, afin d'obtenir une fructification.

http://www.businessinsider.com/buffaloberry-is-the-new-superfruit-2013-11

Les shépherdies (genre Shepherdia) sont des buissons au feuillage argenté, originaires d'Amérique du Nord, proches des genres Elaeagnus (Olivier de bohême) et Hippophae (argousier).

Hauteur à maturité : 4.5 m (15 pi)
Largeur à maturité : 3,5 m (12 pi)
Espacement recommandé : 1 m (3 pi)
Vitesse de croissance : modérée
Longévité : 30 à 50 ans
Remarques : son établissement peut être difficile; forme des haies denses irrégulières; drageonne abondamment; non adapté aux terrains humides mal drainés; convient bien aux sols salins ou pauvres en éléments nutritifs
Origine : indigène

La shépherdie argentée est un arbuste épineux qui drageonne abondamment pour former des haies denses et irrégulières. Fortement adaptable, elle pousse le mieux sur les sols humides mais bien drainés, bien qu'elle tolère aussi la sécheresse, et peut pousser sur les sols modérément salins. De plus, elle tolère les sols peu fertiles du fait de sa capacité de fixer l'azote atmosphérique. Elle préfère le plein soleil mais tolère une certaine quantité d'ombre.

Cette shépherdie est dite argentée en raison de ses petites feuilles gris argenté. Les branches et l'extrémité des branches sont pourvues de fortes épines acérées. Les individus, qui sont soit mâles, soit femelles, produisent des fleurs discrètes, auxquelles succèdent de petits fruits rouges acides (sur les individus femelles seulement) qui mûrissent en août et persistent jusqu'en hiver.

Dans les brise-vent de ferme, il est recommandé de planter la shépherdie argentée en rang extérieur. Mélangée à d'autres espèces, elle fournit nourriture et abri à divers oiseaux et autres animaux. Ses fruits persistants sont particulièrement précieux comme aliment hivernal. De plus, les fleurs constituent une source de pollen et de nectar pour les abeilles et d'autres insectes tôt dans la saison. Les fruits sont amers, mais bons en gelée et avec un peu de sucre tout est mageable! La shépherdie argentée était utilisée par les Autochtones pour assaisonner la viande de bison. Cet arbuste est dioïque, ce qui signifie que les fleurs mâles et les fleurs femelles sont sur des plants différents. Il en faut donc un de chaque sexe, afin d'obtenir une fructification.

http://www.businessinsider.com/buffaloberry-is-the-new-superfruit-2013-11

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Sureau blanc (Sambucus canadensis) Sureau blanc (Sambucus canadensis)
Sureau blanc (Sambucus canadensis)

Arbuste à grand développement au port arrondi, branches légèrement arquées. Grandes feuilles composées de cinq à onze folioles. Le feuillage vert tourne au jaune à l'automne. Fleurs blanches en ombelle, parfumées et magnifiques. Peuvent être utilisé pour en faire une boisson délicieuse que l'on peu achater chez IKEA. Fruits noirs comestibles. Croissance rapide. Attirent les oiseaux et les papillons. Utiliser pour la formation de grande haie, haie mixte, naturalisation et en isolé.

Arbuste à grand développement au port arrondi, branches légèrement arquées. Grandes feuilles composées de cinq à onze folioles. Le feuillage vert tourne au jaune à l'automne. Fleurs blanches en ombelle, parfumées et magnifiques. Peuvent être utilisé pour en faire une boisson délicieuse que l'on peu achater chez IKEA. Fruits noirs comestibles. Croissance rapide. Attirent les oiseaux et les papillons. Utiliser pour la formation de grande haie, haie mixte, naturalisation et en isolé.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Lauréat national 2013 - Concours québécois en entrepreneuriat
Téléphone : 1-819-386-4834
info@cassenoisettepepiniere.com
Termes et conditions
2017 © Pépinière Casse-Noisette