Mon compte
Ma commande
0 item : 0,00$

Inscription à l’infolettre

Votre nom :
Votre adresse courriel :
Inscrivez-vous!
Mon compte
Ma commande
0 item : 0,00$
Des arbres de qualités pour reverdir le monde!
Nos arbres
Arbres à noix
Arbres rares
Arbres et arbustes fruitiers
Chênes
Arbres indigènes
Arbres et arbustes ornementaux
Noix, semences et autres produits
Arbres en liquidation
Vous voici sur la page des arbres rares de la pépinière. Pour chaque espèce il y a une courte description de l’arbre. Pour connaître les renseignements plus pointus comme la hauteur, la rusticité, la tolérance à l’inondation ou à l’ombre, les caractéristiques du bois et tout autres renseignements précis et utiles pour le paysagiste, l’agriculteur ou le propriétaire forestier, nous vous invitons à cliquez sur le lien de chaque fiche technique.
Passer à la caisse
Nous expédions aussi à l’extérieur du Canada
(Europe : commande minimale de 450 $CAD)

Inscription à l’infolettre

Votre nom :
Votre adresse courriel :
Inscrivez-vous!
Accueil / NOS ARBRES / Arbres rares
Arbres rares

Arbres rares

Chez pépinière Casse-Noisette, nos semis d’arbres rares proviennent des sources les plus rustiques. Ces arbres poussent en partie dans la zone des forêts caroliniennes. Ils seront idéals pour vos jardins, vos parcs ou pour la valeur de leur bois. À vous de découvrir de nouvelles espèces qui pourront sûrement vous surprendre par leur rareté, leur côté exceptionnel et leur beauté.

 Cytise des Alpes (Laburnum alpinum)  Cytise des Alpes (Laburnum alpinum)
Cytise des Alpes (Laburnum alpinum)

Le Cytise des Alpes, aussi appelé Aubour des Alpes ou Cytise écossais (Laburnum alpinum) est une espèce de petit arbre à port étalé et à feuilles caduques de la famille des Fabaceae, originaire des régions alpines. C'est un arbre à écorce de couleur gris verdâtre, lisse et se fissurant avec l’âge, pouvant mesurer jusqu'à 8 m de haut comme de large. Il apprécie le plein soleil. Ses feuilles caduques de 4 à 8 cm de long sont de couleur verte sur les deux faces. Leur face supérieure est luisante. Elles ont un long pétiole. Les fleurs, en grappes pendantes de 10 à 40 cm de long, sont de couleur jaune or. La floraison a lieu aux mois de mai-juin.

Les fruits sont de longues gousses glabres de couleur verte et virant au brun noirâtre à maturité.

La grande résistance à la pollution du Cytise des Alpes prédispose celui-ci à être utilisé comme plante ornementale dans les parcs et jardins. Parfois, comme en Écosse, il est utilisé comme arbre d’alignement le long des chemins.  Le Cytise des Alpes est une plante mellifère. Rustique jusqu'en zone 5a ou encore 5b en situation protégée des vents d'hiver. Un bon couvert de neige sera bénéfique pour les jeunes arbres.

Le Cytise des Alpes, aussi appelé Aubour des Alpes ou Cytise écossais (Laburnum alpinum) est une espèce de petit arbre à port étalé et à feuilles caduques de la famille des Fabaceae, originaire des régions alpines. C'est un arbre à écorce de couleur gris verdâtre, lisse et se fissurant avec l’âge, pouvant mesurer jusqu'à 8 m de haut comme de large. Il apprécie le plein soleil. Ses feuilles caduques de 4 à 8 cm de long sont de couleur verte sur les deux faces. Leur face supérieure est luisante. Elles ont un long pétiole. Les fleurs, en grappes pendantes de 10 à 40 cm de long, sont de couleur jaune or. La floraison a lieu aux mois de mai-juin.

Les fruits sont de longues gousses glabres de couleur verte et virant au brun noirâtre à maturité.

La grande résistance à la pollution du Cytise des Alpes prédispose celui-ci à être utilisé comme plante ornementale dans les parcs et jardins. Parfois, comme en Écosse, il est utilisé comme arbre d’alignement le long des chemins.  Le Cytise des Alpes est une plante mellifère. Rustique jusqu'en zone 5a ou encore 5b en situation protégée des vents d'hiver. Un bon couvert de neige sera bénéfique pour les jeunes arbres.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Althéa ou Mauve en arbre (Hibiscus syriacus) Althéa ou Mauve en arbre (Hibiscus syriacus)
Althéa ou Mauve en arbre (Hibiscus syriacus)

Avec ses magnifiques fleurs aux couleurs vives, l’Hibiscus a les accents enchanteurs des tropiques. Il en existe toutefois une forme arbustive, qui se plaît sous nos latitudes plus nordiques et enchante nos étés de ses fleurs multicolores : l'Hibiscus syriacus, ou althéa. Un peu de rêve dans notre jardin ou sur le balcon. Althéa, ketmie, mauve en arbre…Originaire de l’Inde et de Chine, d’où il a été introduit en Europe aux environs de 1580, l’Hibiscus syriacus se décline en nombreuses appellations populaires : althéa, guimauve en arbre, mauve en arbre, ketmie des jardins (à ne pas confondre avec la ketmie des marais), etc. C'est un arbuste très facile à vivre, doué d'une grande faculté d’adaptation.

La floraison très spectaculaire se renouvelle constamment de juillet à octobre. Les fleurs, superbes et éphémères corolles de 6 à 8 cm de diamètre, apparaissent successivement, solitaires ou portées par paires. Bleues, roses, blanches ou rouges, simples ou doubles, elles présentent parfois un cœur plus soutenu, ce qui en souligne l'effet décoratif.

L'Althéa, un arbuste aux multiples usages

Cultivés en forme libre, vos Hibiscus syriacus formeront de beaux arbustes, buissons très ramifiés aux tiges dressées. Ils peuvent atteindre 2 à 3 m de hauteur et environ 1,50 m de large.

En compagnie d’autres arbustes ou de plantes vivaces, ils apporteront une touche de gaieté à vos massifs (distances de plantation : 1,50 m environ). On peut aussi planter l’Hibiscus syriacus dans les plates-bandes de vivaces, pour donner un peu d’ampleur au décor. Un ou plusieurs hibiscus plantés dans des haies mixtes seront du plus bel effet (lire aussi : Haie fleurie : des arbustes pour chaque saison). Dans les petits jardins, ils conviennent aussi en isolé sur une pelouse (lire : Une pelouse fleurie). Si vous êtes patient, vous pouvez tailler un hibiscus pour lui donner la forme d'un petit arbre. Grâce à des tailles successives, constituez un tronc court en préservant le volume de la tête. Vous aurez ainsi un bel arbre miniature, original et florifère.

L’hibiscus fleurissant sur des pousses de l’année, vous pouvez le tailler tous les ans, en février-mars. Toutes les pousses latérales sont rabattues entre 8 et 10 cm de leur point de départ, afin d’éviter que la plante forme trop de bois et se dégarnisse. La ramure peut être aussi réduite du tiers de sa hauteur.

En raison de son aspect assez compact et de sa bonne adaptation aux tailles sévères, l’hibiscus convient bien sur un balcon. Ne résistez pas à l'élégance originale de l'hibiscus sur tige. Vous pouvez l'acheter déjà formé. Installez-le dans un récipient de 30 à 40 cm de profondeur. Un bac carré convient fort bien. Votre mini arbre très florifère ne manquera pas de se faire remarquer ! Pour la plantation, préférez un endroit en plein soleil, à l’abri des vents dominants, dans une bonne terre de jardin équilibrée, bien fertile et correctement drainée. Une fois planté, l’hibiscus ne pose guère de problèmes. Veillez simplement à ce que la plante ne soit pas exposée aux gelées printanières tardives ni aux vents froids, qui peuvent provoquer le flétrissement et la chute des boutons floraux en formation. L'hibiscus tolère bien le calcaire.

Entretien

Rustique, l’Hibiscus syriacus résiste jusqu’à -15°C sans problème et sous la neige il va reprendre à coup sûr au printemps suivant à partir de la base ou de plus haut dépendamment du couvert de neige présent avant les grands froids. Aucun entretien spécifique n’est recommandé, si ce n’est une bonne fertilisation au printemps, pour stimuler la croissance et des arrosages copieux les soirs de canicule. Côté ennemis et maladies, méfiez-vous des attaques des pucerons en mai-juin. Aucune maladie n'est vraiment à redouter.

Avec ses magnifiques fleurs aux couleurs vives, l’Hibiscus a les accents enchanteurs des tropiques. Il en existe toutefois une forme arbustive, qui se plaît sous nos latitudes plus nordiques et enchante nos étés de ses fleurs multicolores : l'Hibiscus syriacus, ou althéa. Un peu de rêve dans notre jardin ou sur le balcon. Althéa, ketmie, mauve en arbre…Originaire de l’Inde et de Chine, d’où il a été introduit en Europe aux environs de 1580, l’Hibiscus syriacus se décline en nombreuses appellations populaires : althéa, guimauve en arbre, mauve en arbre, ketmie des jardins (à ne pas confondre avec la ketmie des marais), etc. C'est un arbuste très facile à vivre, doué d'une grande faculté d’adaptation.

La floraison très spectaculaire se renouvelle constamment de juillet à octobre. Les fleurs, superbes et éphémères corolles de 6 à 8 cm de diamètre, apparaissent successivement, solitaires ou portées par paires. Bleues, roses, blanches ou rouges, simples ou doubles, elles présentent parfois un cœur plus soutenu, ce qui en souligne l'effet décoratif.

L'Althéa, un arbuste aux multiples usages

Cultivés en forme libre, vos Hibiscus syriacus formeront de beaux arbustes, buissons très ramifiés aux tiges dressées. Ils peuvent atteindre 2 à 3 m de hauteur et environ 1,50 m de large.

En compagnie d’autres arbustes ou de plantes vivaces, ils apporteront une touche de gaieté à vos massifs (distances de plantation : 1,50 m environ). On peut aussi planter l’Hibiscus syriacus dans les plates-bandes de vivaces, pour donner un peu d’ampleur au décor. Un ou plusieurs hibiscus plantés dans des haies mixtes seront du plus bel effet (lire aussi : Haie fleurie : des arbustes pour chaque saison). Dans les petits jardins, ils conviennent aussi en isolé sur une pelouse (lire : Une pelouse fleurie). Si vous êtes patient, vous pouvez tailler un hibiscus pour lui donner la forme d'un petit arbre. Grâce à des tailles successives, constituez un tronc court en préservant le volume de la tête. Vous aurez ainsi un bel arbre miniature, original et florifère.

L’hibiscus fleurissant sur des pousses de l’année, vous pouvez le tailler tous les ans, en février-mars. Toutes les pousses latérales sont rabattues entre 8 et 10 cm de leur point de départ, afin d’éviter que la plante forme trop de bois et se dégarnisse. La ramure peut être aussi réduite du tiers de sa hauteur.

En raison de son aspect assez compact et de sa bonne adaptation aux tailles sévères, l’hibiscus convient bien sur un balcon. Ne résistez pas à l'élégance originale de l'hibiscus sur tige. Vous pouvez l'acheter déjà formé. Installez-le dans un récipient de 30 à 40 cm de profondeur. Un bac carré convient fort bien. Votre mini arbre très florifère ne manquera pas de se faire remarquer ! Pour la plantation, préférez un endroit en plein soleil, à l’abri des vents dominants, dans une bonne terre de jardin équilibrée, bien fertile et correctement drainée. Une fois planté, l’hibiscus ne pose guère de problèmes. Veillez simplement à ce que la plante ne soit pas exposée aux gelées printanières tardives ni aux vents froids, qui peuvent provoquer le flétrissement et la chute des boutons floraux en formation. L'hibiscus tolère bien le calcaire.

Entretien

Rustique, l’Hibiscus syriacus résiste jusqu’à -15°C sans problème et sous la neige il va reprendre à coup sûr au printemps suivant à partir de la base ou de plus haut dépendamment du couvert de neige présent avant les grands froids. Aucun entretien spécifique n’est recommandé, si ce n’est une bonne fertilisation au printemps, pour stimuler la croissance et des arrosages copieux les soirs de canicule. Côté ennemis et maladies, méfiez-vous des attaques des pucerons en mai-juin. Aucune maladie n'est vraiment à redouter.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Andromède en arbre, oxydendron arboreum, (Sourwood) Andromède en arbre, oxydendron arboreum, (Sourwood)
Andromède en arbre, oxydendron arboreum, (Sourwood)

Rupture de stock

L’Oxydendron arboreum, également nommé Andromède en arbre, est un arbuste à floraison remarquable en été et dont l’attrait se prolonge grâce à son feuillage qui s’enflamme en automne.

La floraison de l’Oxydendron arboreum est très abondante et dure au moins deux mois, il s’agit de clochettes blanches réunies en longues grappes pendantes de 10 à 25 cm. Son feuillage est caduc et devient rouge pourpre en automne. Son port pyramidal élancé et ses longues branches légèrement infléchies font de l’Andromède en arbre un arbuste très élégant et aérien. En Floride, d’où il est originaire, c’est un arbre qui peut dépasser 25m de haut, mais sous nos latitudes, il dépasse rarement 5 m. Comme beaucoup d’espèces de sa famille, cet arbuste ne se plaît qu’en substrat acide. Il est également recommandé de le protéger en hiver et de le planter dans un endroit abrité des vents froids de l’hiver. Possibilité de le planter en zone 5a protégée.

Rupture de stock

L’Oxydendron arboreum, également nommé Andromède en arbre, est un arbuste à floraison remarquable en été et dont l’attrait se prolonge grâce à son feuillage qui s’enflamme en automne.

La floraison de l’Oxydendron arboreum est très abondante et dure au moins deux mois, il s’agit de clochettes blanches réunies en longues grappes pendantes de 10 à 25 cm. Son feuillage est caduc et devient rouge pourpre en automne. Son port pyramidal élancé et ses longues branches légèrement infléchies font de l’Andromède en arbre un arbuste très élégant et aérien. En Floride, d’où il est originaire, c’est un arbre qui peut dépasser 25m de haut, mais sous nos latitudes, il dépasse rarement 5 m. Comme beaucoup d’espèces de sa famille, cet arbuste ne se plaît qu’en substrat acide. Il est également recommandé de le protéger en hiver et de le planter dans un endroit abrité des vents froids de l’hiver. Possibilité de le planter en zone 5a protégée.

Aralie épineux, aralia spinosa Aralie épineux, aralia spinosa
Aralie épineux, aralia spinosa

L’angélique épineuse de la famille des araliacées est un arbuste mesurant à peine 4 mètres de haut sous nos latitudes. C'est une espèce intéressante tant pour sa floraison estivale que pour ses grandes feuilles piquantes. La floraison va de juillet à août.

S'il existe de nombreuses espèces (environ 40), l’entretien reste assez identique et facile dans tous les cas. Planter en situation protégée et au grand soleil. Attention, l'espèce peut émettre des rejets ici et là. Idéal pour les haies à caractère impénétrable pour empêcher des animaux de traverser sur votre terrain.

L’angélique épineuse de la famille des araliacées est un arbuste mesurant à peine 4 mètres de haut sous nos latitudes. C'est une espèce intéressante tant pour sa floraison estivale que pour ses grandes feuilles piquantes. La floraison va de juillet à août.

S'il existe de nombreuses espèces (environ 40), l’entretien reste assez identique et facile dans tous les cas. Planter en situation protégée et au grand soleil. Attention, l'espèce peut émettre des rejets ici et là. Idéal pour les haies à caractère impénétrable pour empêcher des animaux de traverser sur votre terrain.

Arbre à épaulettes (Pterostyrax Hispida  ) Arbre à épaulettes (Pterostyrax Hispida  )
Arbre à épaulettes (Pterostyrax Hispida )

On appelle styrax un genre d'arbre ou d'arbuste de 3-7 mètres poussant le plus souvent en Extrême-Orient, appartenant à la famille des Styracacées et comportant diverses espèces, quelques-unes sont très appréciées en parfumerie et en pharmacie pour leur baume comme celui que nous vous offrons. L'arbre est également appelé (aliboufier). Le baume ou résine se nomme « storax » ou « benjoin ». l'arbuste est très décoratif et pousse bien dans les endroits clos sous couvert (semi-ombragé) et offre un beau spectacle lors de la floraison.

On appelle styrax un genre d'arbre ou d'arbuste de 3-7 mètres poussant le plus souvent en Extrême-Orient, appartenant à la famille des Styracacées et comportant diverses espèces, quelques-unes sont très appréciées en parfumerie et en pharmacie pour leur baume comme celui que nous vous offrons. L'arbre est également appelé (aliboufier). Le baume ou résine se nomme « storax » ou « benjoin ». l'arbuste est très décoratif et pousse bien dans les endroits clos sous couvert (semi-ombragé) et offre un beau spectacle lors de la floraison.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Arbre à miel (Tetradium daniellii) Arbre à miel (Tetradium daniellii)
Arbre à miel (Tetradium daniellii)

NOUVEAUTÉ

Arbre à miel (Tetradium daniellii) ou Euodia, très mellifère. L'arbre à miel est un arbre rustique (-25°C) à croissance rapide qui offre un port étalé. Il résiste bien à la sécheresse ainsi qu'aux environnements où la pollution atmosphérique comme dans les grandes villes. Ses feuilles sont caduques et mesurent jusqu'à 50 cm de long. Elles sont pennées, luisantes et peuvent compter jusqu'à 11 folioles elliptiques, ovales ou lancéolés, de couleur vert foncé virant au jaune à l'automne.

Durant l'été, des petites fleurs blanches à anthères jaunes, odorantes, sont réunies en corymbes de 6 à 14 cm de large. Ensuite, des grappes compactes de fruits ronds mesurant 3 à 8 mm de diamètre se forment. Leur couleur varie du brun rouge au noir et elles intéressent les oiseaux. Les abeilles, elles, sont très attirées par les fleurs extrêmement nectarifères et mellifères, ce qui explique qu'on l'appelle "arbre à miel". Il porte aussi les noms d'Euodia daniellii, Euodia hupehensis et parfois Evodia, du fait d'une erreur orthographique.

Famille : Rutacées
Type : arbre
Origine : Sud-Ouest de la Chine
Couleur : fleurs blanches
Floraison : juin à août
Hauteur : jusqu'à 15 m

Sol et exposition idéals pour planter l'arbre à mielau jardin. L'arbre à miel pousse dans un sol bien drainé car il n'apprécie pas l'humidité. Une exposition ensoleillée ou à mi-ombre lui convient. Tailler en février-mars pour supprimer les branches rebelles afin de conserver une belle charpente. Maladies, nuisibles et parasites de l'arbre à miel: On ne lui connait pas d'ennemis ni de parasites spécifiques.

NOUVEAUTÉ

Arbre à miel (Tetradium daniellii) ou Euodia, très mellifère. L'arbre à miel est un arbre rustique (-25°C) à croissance rapide qui offre un port étalé. Il résiste bien à la sécheresse ainsi qu'aux environnements où la pollution atmosphérique comme dans les grandes villes. Ses feuilles sont caduques et mesurent jusqu'à 50 cm de long. Elles sont pennées, luisantes et peuvent compter jusqu'à 11 folioles elliptiques, ovales ou lancéolés, de couleur vert foncé virant au jaune à l'automne.

Durant l'été, des petites fleurs blanches à anthères jaunes, odorantes, sont réunies en corymbes de 6 à 14 cm de large. Ensuite, des grappes compactes de fruits ronds mesurant 3 à 8 mm de diamètre se forment. Leur couleur varie du brun rouge au noir et elles intéressent les oiseaux. Les abeilles, elles, sont très attirées par les fleurs extrêmement nectarifères et mellifères, ce qui explique qu'on l'appelle "arbre à miel". Il porte aussi les noms d'Euodia daniellii, Euodia hupehensis et parfois Evodia, du fait d'une erreur orthographique.

Famille : Rutacées
Type : arbre
Origine : Sud-Ouest de la Chine
Couleur : fleurs blanches
Floraison : juin à août
Hauteur : jusqu'à 15 m

Sol et exposition idéals pour planter l'arbre à mielau jardin. L'arbre à miel pousse dans un sol bien drainé car il n'apprécie pas l'humidité. Une exposition ensoleillée ou à mi-ombre lui convient. Tailler en février-mars pour supprimer les branches rebelles afin de conserver une belle charpente. Maladies, nuisibles et parasites de l'arbre à miel: On ne lui connait pas d'ennemis ni de parasites spécifiques.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Arbre aux cloches d'argent, halesia carolinia, (Sylverbell) Arbre aux cloches d'argent, halesia carolinia, (Sylverbell)
Arbre aux cloches d'argent, halesia carolinia, (Sylverbell)

L’halesia, également connu sous le nom d’arbre aux cloches d’argent, fait partie d’un petit genre de quatre ou cinq espèces de grands arbustes à feuilles caduques ou de petits arbres de la famille Styracaceae. Cette famille d’arbre pousse en Asie orientale (Chine du sud) en Amérique du Nord (du sud de l'Ontario au sud de la Floride et vers l'est du Texas aux États-Unis). Cet espèce peut atteindre de 5 à 20 mètres de hauteur dépendamment du climat et du type de sol. Ses feuilles sont alternes, ovales et mesurent de 5 à 16 cm de long et de 3 à 8 cm de large. Les fleurs sont pendantes, blanches ou rose pâle et sont produites en grappes ouvertes de 2 à 6 fleurs par ensemble, chaque fleur mesure de 1 à 3 cm de long. Le fruit est une drupe distinctive, oblongue sèche de 2 à 4 cm de long.

H. monticola est le plus grand du genre, avec des arbres ayant atteint jusqu'à 39 m de hauteur dans le parc national des Great Smoky Mountains en Caroline du Nord. La deuxième est H. macgregorii, atteignant 24 m en Chine. Les autres, comme celui que nous produisons H. Carolina, ne dépassent rarement les 10 mètres de hauteur.
Les halesia sont des arbres ornementaux populaires dans les grands jardins et sont couramment cultivés pour leurs fleurs pendantes et délicates en fin de printemps. Quelques spécimens prospèrent bien au jardin botanique de Montréal. Rustique jusqu'en zone 5a
 

L’halesia, également connu sous le nom d’arbre aux cloches d’argent, fait partie d’un petit genre de quatre ou cinq espèces de grands arbustes à feuilles caduques ou de petits arbres de la famille Styracaceae. Cette famille d’arbre pousse en Asie orientale (Chine du sud) en Amérique du Nord (du sud de l'Ontario au sud de la Floride et vers l'est du Texas aux États-Unis). Cet espèce peut atteindre de 5 à 20 mètres de hauteur dépendamment du climat et du type de sol. Ses feuilles sont alternes, ovales et mesurent de 5 à 16 cm de long et de 3 à 8 cm de large. Les fleurs sont pendantes, blanches ou rose pâle et sont produites en grappes ouvertes de 2 à 6 fleurs par ensemble, chaque fleur mesure de 1 à 3 cm de long. Le fruit est une drupe distinctive, oblongue sèche de 2 à 4 cm de long.

H. monticola est le plus grand du genre, avec des arbres ayant atteint jusqu'à 39 m de hauteur dans le parc national des Great Smoky Mountains en Caroline du Nord. La deuxième est H. macgregorii, atteignant 24 m en Chine. Les autres, comme celui que nous produisons H. Carolina, ne dépassent rarement les 10 mètres de hauteur.
Les halesia sont des arbres ornementaux populaires dans les grands jardins et sont couramment cultivés pour leurs fleurs pendantes et délicates en fin de printemps. Quelques spécimens prospèrent bien au jardin botanique de Montréal. Rustique jusqu'en zone 5a
 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Arbre aux quarante écus, Gingko Biloba Arbre aux quarante écus, Gingko Biloba
Arbre aux quarante écus, Gingko Biloba

Le Ginkgo biloba est la seule espèce actuelle de la famille des Ginkgoaceae. Le ginkgo est considéré comme un fossile vivant. C'est la plus ancienne famille d'arbres connue, puisqu'elle serait apparue il y a plus de 270 Ma. Elle existait déjà une quarantaine de millions d'années avant l'apparition des dinosaures. Ses feuilles sont uniques, puisque formées de deux lobes en forme de palmes et ne présentant pas de nervure centrale comme la quasi-totalité des plantes modernes. Les feuilles prennent une magnifique couleur jaune d'or en automne. C'est un arbre à croissance lente, de bonne taille, très rustique, résistant à la pollution, aux maladies et aux parasites. Il s'adapte bien à différents types de sol même s’il a une préférence pour une terre argilo-sablonneuse, fertile. Le Ginkgo est apprécié pour la plantation en ville mais a besoin d’une pleine lumière pour bien se développer. Les arbres femelles produisent des fruits jaunâtres à l’odeur forte mais de l’intérieur, on trouve une amande comestible et agréable au goût après avoir été rotie au four. Le ginkgo est sans doute un des arbres les plus remarquables qu’on se doit de planter. FICHE TECHNIQUE À VENIR.

 

Le Ginkgo biloba est la seule espèce actuelle de la famille des Ginkgoaceae. Le ginkgo est considéré comme un fossile vivant. C'est la plus ancienne famille d'arbres connue, puisqu'elle serait apparue il y a plus de 270 Ma. Elle existait déjà une quarantaine de millions d'années avant l'apparition des dinosaures. Ses feuilles sont uniques, puisque formées de deux lobes en forme de palmes et ne présentant pas de nervure centrale comme la quasi-totalité des plantes modernes. Les feuilles prennent une magnifique couleur jaune d'or en automne. C'est un arbre à croissance lente, de bonne taille, très rustique, résistant à la pollution, aux maladies et aux parasites. Il s'adapte bien à différents types de sol même s’il a une préférence pour une terre argilo-sablonneuse, fertile. Le Ginkgo est apprécié pour la plantation en ville mais a besoin d’une pleine lumière pour bien se développer. Les arbres femelles produisent des fruits jaunâtres à l’odeur forte mais de l’intérieur, on trouve une amande comestible et agréable au goût après avoir été rotie au four. Le ginkgo est sans doute un des arbres les plus remarquables qu’on se doit de planter. FICHE TECHNIQUE À VENIR.

 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Arbre de katsura (Cerciciphyllum japonicum) Arbre de katsura (Cerciciphyllum japonicum)
Arbre de katsura (Cerciciphyllum japonicum)

Prix réduit

Le Cercidiphyllum du Japon, ou arbre de Katsura, un petit arbre originaire de l’Asie orientale, appartient à une famille qui ne comporte qu’un genre et qu’une seule espèce. On le plante parfois comme arbre d’ombrage. Cet arbre peut atteindre 30 m, voire 45 m dans son aire d'origine (Japon, Corée, Chine), mais ne semble pas dépasser par les 15 m ici. Les feuilles sont cordiformes (en forme de cœur) et à marge crénelée. Elles ressemblent à celles de l'arbre de Judée (ce qui est à l'origine du nom de genre Cercidiphyllum signifiant "feuilles de Cercis"). Elles deviennent roses à jaunes à l'automne avant de tomber.

Les fleurs, discrètes, apparaissent au début du printemps (mars/avril). Les fruits forment des grappes de deux à quatre fruits allongés de 1 à 1,8 cm de long et 2-3 mm de large. Chaque fruit contient plusieurs graines ailées. Rustique en zone 4b.

Prix réduit

Le Cercidiphyllum du Japon, ou arbre de Katsura, un petit arbre originaire de l’Asie orientale, appartient à une famille qui ne comporte qu’un genre et qu’une seule espèce. On le plante parfois comme arbre d’ombrage. Cet arbre peut atteindre 30 m, voire 45 m dans son aire d'origine (Japon, Corée, Chine), mais ne semble pas dépasser par les 15 m ici. Les feuilles sont cordiformes (en forme de cœur) et à marge crénelée. Elles ressemblent à celles de l'arbre de Judée (ce qui est à l'origine du nom de genre Cercidiphyllum signifiant "feuilles de Cercis"). Elles deviennent roses à jaunes à l'automne avant de tomber.

Les fleurs, discrètes, apparaissent au début du printemps (mars/avril). Les fruits forment des grappes de deux à quatre fruits allongés de 1 à 1,8 cm de long et 2-3 mm de large. Chaque fruit contient plusieurs graines ailées. Rustique en zone 4b.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Asiminier trilobé, Asimina triloba, (PawPaw) Asiminier trilobé, Asimina triloba, (PawPaw)
Asiminier trilobé, Asimina triloba, (PawPaw)

L’asiminier trilobé est un petit arbre étrange; ce genre ne se retrouve qu’en Amérique du Nord et l’espèce en est la seule essence arborescente. Il est originaire du Sud-Ouest de l’Ontario et des États-Unis où il pousse sporadiquement ici et là et n'est jamais très commun. Il produit un fruit comestible allant jusqu’à 12 cm de long ressemblant à une mangue. Il donne de grosses fleurs solitaires pourpres très jolies au printemps à odeur forte. De là, poussent les étranges fruits au goût agréable de banane et mangue. Son feuillage est très dense et décoratif et lui donne vraiment une allure tropicale. C'est un arbre d'ornement qui a une très grande valeur par sa beauté, sa rareté et les fruits comestibles qu'il produira. Idéalement planter 2 à 3 sujets pour une pollinisation. Une pollinisation à la main peut être recommandable. Zoné au minimum en zone 4b chaude avec une protection d'un bâtiment ou une haie si possible. Voir les détails de sa rusticité et autres informations sur la fiche technique.

L’asiminier trilobé est un petit arbre étrange; ce genre ne se retrouve qu’en Amérique du Nord et l’espèce en est la seule essence arborescente. Il est originaire du Sud-Ouest de l’Ontario et des États-Unis où il pousse sporadiquement ici et là et n'est jamais très commun. Il produit un fruit comestible allant jusqu’à 12 cm de long ressemblant à une mangue. Il donne de grosses fleurs solitaires pourpres très jolies au printemps à odeur forte. De là, poussent les étranges fruits au goût agréable de banane et mangue. Son feuillage est très dense et décoratif et lui donne vraiment une allure tropicale. C'est un arbre d'ornement qui a une très grande valeur par sa beauté, sa rareté et les fruits comestibles qu'il produira. Idéalement planter 2 à 3 sujets pour une pollinisation. Une pollinisation à la main peut être recommandable. Zoné au minimum en zone 4b chaude avec une protection d'un bâtiment ou une haie si possible. Voir les détails de sa rusticité et autres informations sur la fiche technique.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Aulne glutineux (alnus glutinosa) Aulne glutineux (alnus glutinosa)
Aulne glutineux (alnus glutinosa)

Arbre tolérant l'ombre et les sols mal drainés voir marécageux pour culture en zone 4a.

L’aune glutineux très présent dans la flore indigène de l'Europe (Scandinavie comprise) est un feuillu au tronc élancé soutenant des branches presque horizontales. Ses rameaux portent d’abord des bourgeons violets, puis des feuilles alternes, arrondies et tronquées au sommet. Elles sont vert foncé dessus, vert plus clair dessous et leur bord est denté. Les jeunes feuilles sont gluantes et donnent son nom à l’arbre (glutinosus = gluant). L’écorce de l’aulne est verte ou gris-brun lorsque l’arbre est jeune, brun-noir et crevassée s’il est vieux. Coupé, son bois blanc-jaunâtre devient orange ou rouge à la lumière. L’arbre porte à la fois les fleurs mâles (longs chatons
pendants) et femelles (courts chatons dressés, pourpres) qui se transforment en petits cônes ligneux, les
strobiles. Le strobile ressemble à une petite pomme de pin et renferme entre ses écailles les graines.

L’aulne peut vivre jusqu’à 100 ans et atteindre 20 mètres de haut dans les meilleures conditions. Il fleurit en mars-avril ; la floraison précède la sortie de ses feuilles. La pollinisation se fait par l’intermédiaire du vent. Les graines mûres sont emportées par le vent ou, plus souvent, par la rivière, avant de germer sur la berge. La graine peut garder son pouvoir germinatif pendant un an. L’aulne est une espèce pionnière (qui colonise en premier les terrains nus). L’aulne s’associe avec un champignon qui, installé sur ses racines, le ravitaille en eau et en minéraux. Le champignon lui apporte aussi des vitamines et sécrète une substance particulière qui protège les racines contre les maladies. En échange, l’arbre lui apporte les sucres simples nécessaires à sa fructification. L’aulne abrite également dans ses racines un autre organisme, mi-bactérie mi-champignon, un actinomycète. Celui-ci est à l’origine d’excroissances plus ou moins grosses appelées nodosités. Grâce à ces nodosités, l’aulne peut fixer l’azote de l’air et se nourrir jusque dans les endroits les plus pauvres.

Arbre tolérant l'ombre et les sols mal drainés voir marécageux pour culture en zone 4a.

L’aune glutineux très présent dans la flore indigène de l'Europe (Scandinavie comprise) est un feuillu au tronc élancé soutenant des branches presque horizontales. Ses rameaux portent d’abord des bourgeons violets, puis des feuilles alternes, arrondies et tronquées au sommet. Elles sont vert foncé dessus, vert plus clair dessous et leur bord est denté. Les jeunes feuilles sont gluantes et donnent son nom à l’arbre (glutinosus = gluant). L’écorce de l’aulne est verte ou gris-brun lorsque l’arbre est jeune, brun-noir et crevassée s’il est vieux. Coupé, son bois blanc-jaunâtre devient orange ou rouge à la lumière. L’arbre porte à la fois les fleurs mâles (longs chatons
pendants) et femelles (courts chatons dressés, pourpres) qui se transforment en petits cônes ligneux, les
strobiles. Le strobile ressemble à une petite pomme de pin et renferme entre ses écailles les graines.

L’aulne peut vivre jusqu’à 100 ans et atteindre 20 mètres de haut dans les meilleures conditions. Il fleurit en mars-avril ; la floraison précède la sortie de ses feuilles. La pollinisation se fait par l’intermédiaire du vent. Les graines mûres sont emportées par le vent ou, plus souvent, par la rivière, avant de germer sur la berge. La graine peut garder son pouvoir germinatif pendant un an. L’aulne est une espèce pionnière (qui colonise en premier les terrains nus). L’aulne s’associe avec un champignon qui, installé sur ses racines, le ravitaille en eau et en minéraux. Le champignon lui apporte aussi des vitamines et sécrète une substance particulière qui protège les racines contre les maladies. En échange, l’arbre lui apporte les sucres simples nécessaires à sa fructification. L’aulne abrite également dans ses racines un autre organisme, mi-bactérie mi-champignon, un actinomycète. Celui-ci est à l’origine d’excroissances plus ou moins grosses appelées nodosités. Grâce à ces nodosités, l’aulne peut fixer l’azote de l’air et se nourrir jusque dans les endroits les plus pauvres.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Caryer glabre, Carya glabra, (Pignut Hickory) Caryer glabre, Carya glabra, (Pignut Hickory)
Caryer glabre, Carya glabra, (Pignut Hickory)

Espèce de caryer poussant dans le sud de l'Ontario, dans l'Est des É-U et du Nord du Texas jusqu'au Nord de la Floride. Cette espèce de caryer ne donne pas de noix comestibles mais sa noix est de bonne dimension soit un peu plus grosse que les noix du caryer cordiforme. Le caryer glabre peut atteindre plus de 20 m sous nos latitudes et pousse bien dans les sols secs à fort drainage surtout dans les pentes des collines. Il pousse cependant moins vite ici que dans son aire naturelle. Il est légèrement plus rustique que le Carya tomentosa et est facilement implantable en zone 4b. Comme la plupart des caryers, voire tous les caryer, il possède une racine verticale importante et quelques racines radiales plus petites. On utilise son bois plutôt pour en faire du bois de chauffage mais il peut également être employé pour faire des manches d’outils grâce à sa résistance élevée. Il se pare d'un beau coloris automnal jaunâtre ce qui fait de lui, un bon candidat comme arbre d'ornement sur votre terrain ou dans les parcs de l'Est du Canada. Il est rare donc c'est une espèce intéressante de choix.

Disponible en quantité très limitée. Informez-Vous !

Espèce de caryer poussant dans le sud de l'Ontario, dans l'Est des É-U et du Nord du Texas jusqu'au Nord de la Floride. Cette espèce de caryer ne donne pas de noix comestibles mais sa noix est de bonne dimension soit un peu plus grosse que les noix du caryer cordiforme. Le caryer glabre peut atteindre plus de 20 m sous nos latitudes et pousse bien dans les sols secs à fort drainage surtout dans les pentes des collines. Il pousse cependant moins vite ici que dans son aire naturelle. Il est légèrement plus rustique que le Carya tomentosa et est facilement implantable en zone 4b. Comme la plupart des caryers, voire tous les caryer, il possède une racine verticale importante et quelques racines radiales plus petites. On utilise son bois plutôt pour en faire du bois de chauffage mais il peut également être employé pour faire des manches d’outils grâce à sa résistance élevée. Il se pare d'un beau coloris automnal jaunâtre ce qui fait de lui, un bon candidat comme arbre d'ornement sur votre terrain ou dans les parcs de l'Est du Canada. Il est rare donc c'est une espèce intéressante de choix.

Disponible en quantité très limitée. Informez-Vous !

Nos choix :
Caryer tomenteux, Carya tomentosa, (Mockernut Hickory) Caryer tomenteux, Carya tomentosa, (Mockernut Hickory)
Caryer tomenteux, Carya tomentosa, (Mockernut Hickory)

Le caryer tomenteux est une des plus abondantes espèces de caryer que l'on retrouve dans le Nord-Est. Il pousse sporadiquement à quelques endroits dans le sud de l’Ontario mais n'est pas présent dans le sud du Québec. Ici, il est à la limite de son potentiel climatique pour son introduction. Il atteint une bonne taille, quoique sous nos latitudes, il poussera plus lentement. Il a une forme plutôt allongée vers le haut même en terrain ouvert. Il produit des noix comestibles un peu plus grosses que celles du caryer ovale mais à coque épaisse et au goût plus neutre. Ses feuilles qui ont en général 7 folioles, sont grandes et pubescentes en dessous. Il pousse mieux dans des sols secs, rocailleux ou sablonneux en pente que dans les sols argileux lourds.

Disponible en quantité très limitée. Informez-Vous !

Le caryer tomenteux est une des plus abondantes espèces de caryer que l'on retrouve dans le Nord-Est. Il pousse sporadiquement à quelques endroits dans le sud de l’Ontario mais n'est pas présent dans le sud du Québec. Ici, il est à la limite de son potentiel climatique pour son introduction. Il atteint une bonne taille, quoique sous nos latitudes, il poussera plus lentement. Il a une forme plutôt allongée vers le haut même en terrain ouvert. Il produit des noix comestibles un peu plus grosses que celles du caryer ovale mais à coque épaisse et au goût plus neutre. Ses feuilles qui ont en général 7 folioles, sont grandes et pubescentes en dessous. Il pousse mieux dans des sols secs, rocailleux ou sablonneux en pente que dans les sols argileux lourds.

Disponible en quantité très limitée. Informez-Vous !

Nos choix :
Catalpa de Chine, Catalpa ovata, (Yellow Catalpa) Catalpa de Chine, Catalpa ovata, (Yellow Catalpa)
Catalpa de Chine, Catalpa ovata, (Yellow Catalpa)

Prix réduit au maximum.

Cousin asiatique du catalpa de l’ouest, il produit des fleurs plus petites tirant sur le jaune léger et des gousses beaucoup plus petites. Il est plus rustique que le Catalpa speciosa et pousse en zone 3b. Recommandé pour l’ornement et pour son port attrayant et son caractère unique. C’est une espèce rare à avoir car difficile à trouver en centre-jardin. Variété en essais à notre pépinière.

Prix réduit au maximum.

Cousin asiatique du catalpa de l’ouest, il produit des fleurs plus petites tirant sur le jaune léger et des gousses beaucoup plus petites. Il est plus rustique que le Catalpa speciosa et pousse en zone 3b. Recommandé pour l’ornement et pour son port attrayant et son caractère unique. C’est une espèce rare à avoir car difficile à trouver en centre-jardin. Variété en essais à notre pépinière.

Nos choix :
Catalpa de l’Ouest,  Catalpa Speciosa (Northern catalpa) Catalpa de l’Ouest,  Catalpa Speciosa (Northern catalpa)
Catalpa de l’Ouest, Catalpa Speciosa (Northern catalpa)

MÉGA LIQUIDATION

Magnifique arbre d’ornement avec ses grandes feuilles en forme de «Pics». Il s’épanouit le printemps avec de magnifiques grappes de fleurs blanches, mauves et jaunes. Suite à la floraison, il produira d’élégantes gousses de 1 pied qui pendront sur l’arbre pendant plusieurs mois. C’est un arbres idéal pour l’ombrage car sa feuillaison est très compacte et forme un massif. L’arbre est fortement conseillé pour la mise en valeur d’un terrain car il donnera une belle dimension à votre terrain par son feuillage dense et impressionnant. Il ne manquera pas de se faire voir et de faire parler de lui dans votre voisinage. Rustique en zone 4b.

Écrivez-nous pour avoir un ordre de prix pour les grosses quantités.

MÉGA LIQUIDATION

Magnifique arbre d’ornement avec ses grandes feuilles en forme de «Pics». Il s’épanouit le printemps avec de magnifiques grappes de fleurs blanches, mauves et jaunes. Suite à la floraison, il produira d’élégantes gousses de 1 pied qui pendront sur l’arbre pendant plusieurs mois. C’est un arbres idéal pour l’ombrage car sa feuillaison est très compacte et forme un massif. L’arbre est fortement conseillé pour la mise en valeur d’un terrain car il donnera une belle dimension à votre terrain par son feuillage dense et impressionnant. Il ne manquera pas de se faire voir et de faire parler de lui dans votre voisinage. Rustique en zone 4b.

Écrivez-nous pour avoir un ordre de prix pour les grosses quantités.

Nos choix :
Chicot du Canada, Gymnocladus dioicus, (Kentucky Coffeetree) Chicot du Canada, Gymnocladus dioicus, (Kentucky Coffeetree)
Chicot du Canada, Gymnocladus dioicus, (Kentucky Coffeetree)

Arbre de petite taille à moyenne d’apparence dénué en hiver, (d'où son nom de chicot) originaire des forêts de feuillus du sud de l’Ontario et du centre-est des Etats-Unis. Ses fleurs dioïques jaunes blanchâtres sont produites en juin après l’émergence des feuilles. En août, elles sont remplacées par de longues gousses brun pourpre de 12 cm qui restent accrochées aux branches jusqu’en février. Le feuillage du chicot émerge vers la fin mai ou le début juin et habille les branches avec élégance. Chaque feuille composée et bipennée impressionne par sa texture délicate et par sa taille. Leur teinte est d’abord vert rougeâtre brillant avant de passer au bleu-vert foncé en été. En automne, certains spécimens revêtent une belle couleur jaune éclatant. Il possède une résistance aux insectes et on ne lui connaît pas de maladies. C’est un arbre qui demande un peu de patience avant d’atteindre son plein potentiel car il ne pousse pas vite, mais se transformera en un spécimen tout à fait extraordinaire. Cet arbre a beaucoup à apporter dans vos aménagements paysagers et demande à être connu. Il est une espèce par excellence dans les villes car il est tolérant aux conditions urbaines. On le plante abondamment à Montréal depuis quelques années.

Arbre de petite taille à moyenne d’apparence dénué en hiver, (d'où son nom de chicot) originaire des forêts de feuillus du sud de l’Ontario et du centre-est des Etats-Unis. Ses fleurs dioïques jaunes blanchâtres sont produites en juin après l’émergence des feuilles. En août, elles sont remplacées par de longues gousses brun pourpre de 12 cm qui restent accrochées aux branches jusqu’en février. Le feuillage du chicot émerge vers la fin mai ou le début juin et habille les branches avec élégance. Chaque feuille composée et bipennée impressionne par sa texture délicate et par sa taille. Leur teinte est d’abord vert rougeâtre brillant avant de passer au bleu-vert foncé en été. En automne, certains spécimens revêtent une belle couleur jaune éclatant. Il possède une résistance aux insectes et on ne lui connaît pas de maladies. C’est un arbre qui demande un peu de patience avant d’atteindre son plein potentiel car il ne pousse pas vite, mais se transformera en un spécimen tout à fait extraordinaire. Cet arbre a beaucoup à apporter dans vos aménagements paysagers et demande à être connu. Il est une espèce par excellence dans les villes car il est tolérant aux conditions urbaines. On le plante abondamment à Montréal depuis quelques années.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cognassier remarquable  'Toyo-Nishiki' Cognassier remarquable  'Toyo-Nishiki'
Cognassier remarquable 'Toyo-Nishiki'

Rupture de stock

Rupture de stock

Nos choix :
Copalme d'Amérique, Liquidambar styraciflua (Sweetgum) Copalme d'Amérique, Liquidambar styraciflua (Sweetgum)
Copalme d'Amérique, Liquidambar styraciflua (Sweetgum)

Le copalme est un arbre majestueux originaire des États-Unis du Nord-Est vers le Sud-Est. C’est un arbre très grand, aux feuilles caduques, palmées de 5 à 9 lobes et à l'odeur balsamique. Les fruits se présentent sous forme de boules épineuses non comestibles. Ses feuilles en automne se parent de couleurs magnifiques entre l'or, le cuivre et le pourpre. Sa vitesse de croissance est rapide et c'est un arbre de culture facile et peu sensible aux maladies. Il est cependant très peu rustique dans l’Est du Canada et poussera seulement dans les zones les plus au sud. De rares et beaux spécimens se retrouvent dans la grande région de Montréal. Recommandable en zone 5a et à l'essai en zone 4b

Le copalme est un arbre majestueux originaire des États-Unis du Nord-Est vers le Sud-Est. C’est un arbre très grand, aux feuilles caduques, palmées de 5 à 9 lobes et à l'odeur balsamique. Les fruits se présentent sous forme de boules épineuses non comestibles. Ses feuilles en automne se parent de couleurs magnifiques entre l'or, le cuivre et le pourpre. Sa vitesse de croissance est rapide et c'est un arbre de culture facile et peu sensible aux maladies. Il est cependant très peu rustique dans l’Est du Canada et poussera seulement dans les zones les plus au sud. De rares et beaux spécimens se retrouvent dans la grande région de Montréal. Recommandable en zone 5a et à l'essai en zone 4b

Nos choix :
Cornouiller du Japon (cornus kousa) Cornouiller du Japon (cornus kousa)
Cornouiller du Japon (cornus kousa)

Maintenant disponible pour zone 5a-5b en quantité limité

description du produit à venir

vidéo qui nous montre le côté comestible du fruit

https://www.youtube.com/watch?v=kkkcWtQSgIY

Maintenant disponible pour zone 5a-5b en quantité limité

description du produit à venir

vidéo qui nous montre le côté comestible du fruit

https://www.youtube.com/watch?v=kkkcWtQSgIY

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cornouiller fleuri, Cornus florida (Flowering Dogwood) Cornouiller fleuri, Cornus florida (Flowering Dogwood)
Cornouiller fleuri, Cornus florida (Flowering Dogwood)

Prix réduit

Le cornouiller fleuri est un petit arbre de sous étage de la forêt feuillue qui est originaire du sud de l'Ontario. C'est un arbre fréquemment planté dans les aménagements paysagers pour ses larges fleurs de 5 à 6 cm de diamètre qui apparaissent avant les feuilles au printemps. Sa floraison est spectaculaire un peu comme celle des magnolias. L'arbre ne devient pas très haut et très gros atteignant rarement plus de 8 mètres de haut et 6 mètres de large avec un tronc de 20 cm de diamètre.

Prix réduit

Le cornouiller fleuri est un petit arbre de sous étage de la forêt feuillue qui est originaire du sud de l'Ontario. C'est un arbre fréquemment planté dans les aménagements paysagers pour ses larges fleurs de 5 à 6 cm de diamètre qui apparaissent avant les feuilles au printemps. Sa floraison est spectaculaire un peu comme celle des magnolias. L'arbre ne devient pas très haut et très gros atteignant rarement plus de 8 mètres de haut et 6 mètres de large avec un tronc de 20 cm de diamètre.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cornouiller sauvage européen (cornus mas) Cornouiller sauvage européen (cornus mas)
Cornouiller sauvage européen (cornus mas)

Nouveauté en faible quantité...Faites Vites

rustique en zone 5a-5b

Description du produit à venir...

Nouveauté en faible quantité...Faites Vites

rustique en zone 5a-5b

Description du produit à venir...

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Corylopsis glabrescens Corylopsis glabrescens
Corylopsis glabrescens

Prix réduit

Petit arbuste de la famille des Hamamelidacées, originaire du Japon et de Corée. Il s'agit d'un arbuste caduc ne dépassant pas 5 m de haut dans sa plus grande taille (il reste généralement plus petit). Les feuilles de cette espèce sont glabres, particularité à l'origine de l'épithète spécifique.

Les fleurs, à pétales jaune-pâle, en grappes pédonculées de plus de 4 cm de long, portant 5 étamines (caractéristique du genre), légèrement parfumées, apparaissent avant les feuilles de mars à mai en France. Le feuillage automnal est jaune vif, très agréable. Des variétés horticoles ont aussi été obtenues. Cette plante est appréciée en arbuste d'ornement pour sa floraison en fin d'hiver, son léger parfum et son faible développement. Sa culture reste simple, avec comme principale exigence un sol acide, assez riche, mais sans contrainte sur l'ensoleillement et il possède une bonne résistance au froid.

Prix réduit

Petit arbuste de la famille des Hamamelidacées, originaire du Japon et de Corée. Il s'agit d'un arbuste caduc ne dépassant pas 5 m de haut dans sa plus grande taille (il reste généralement plus petit). Les feuilles de cette espèce sont glabres, particularité à l'origine de l'épithète spécifique.

Les fleurs, à pétales jaune-pâle, en grappes pédonculées de plus de 4 cm de long, portant 5 étamines (caractéristique du genre), légèrement parfumées, apparaissent avant les feuilles de mars à mai en France. Le feuillage automnal est jaune vif, très agréable. Des variétés horticoles ont aussi été obtenues. Cette plante est appréciée en arbuste d'ornement pour sa floraison en fin d'hiver, son léger parfum et son faible développement. Sa culture reste simple, avec comme principale exigence un sol acide, assez riche, mais sans contrainte sur l'ensoleillement et il possède une bonne résistance au froid.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cyprès Chauve (Taxodium distichum) Cyprès Chauve (Taxodium distichum)
Cyprès Chauve (Taxodium distichum)

NOUVEAUTÉ EN STOCK.

Le Cyprès chauve ou Cyprès de Louisiane (Taxodium distichum) est une espèce d'arbres de la famille des Taxodiaceae originaire du centre du sud-est des États-Unis. C'est une espèce remarquable par son adaptation aux milieux humides. Le cyprès chauve est un grand arbre pouvant atteindre 30 à 50 mètres de haut dans son lieu d'origine pour un diamètre de tronc de 2 mètres. L'arbre vit de 300 à 500 ans. Il peut être planté dans le sud ouest du canada à partir de la zone 5a-5b. Des spécimens ont été plantés à Ottawa mais lors de certaines années de grand froid, les pousses de l'année précédentes peuvent geler et mourir. Il peut faire alors ce qu'on appelle une descente de cime. Il a de la difficulté à soutenir des froids sous -26°C et des grands vents qui peuvent déssècher les rameaux.

Le feuillage léger, gracieux et souple est formé de feuilles claires, aplaties et aciculaires, disposées en spirales sur les rameaux mais tordues à leur base, ce qui les fait paraître disposées en deux rangs aplatis. Elles mesurent de 1 à 1,6 cm de long sur 1 à 2 mm de large. Les feuilles toment à l'automne. Cette espèce affectionne les bords de marais, en plein soleil ou à mi-ombre. Le cyprès chauve supporte les terres tourbeuses, inondées et difficiles d'accès.

NOUVEAUTÉ EN STOCK.

Le Cyprès chauve ou Cyprès de Louisiane (Taxodium distichum) est une espèce d'arbres de la famille des Taxodiaceae originaire du centre du sud-est des États-Unis. C'est une espèce remarquable par son adaptation aux milieux humides. Le cyprès chauve est un grand arbre pouvant atteindre 30 à 50 mètres de haut dans son lieu d'origine pour un diamètre de tronc de 2 mètres. L'arbre vit de 300 à 500 ans. Il peut être planté dans le sud ouest du canada à partir de la zone 5a-5b. Des spécimens ont été plantés à Ottawa mais lors de certaines années de grand froid, les pousses de l'année précédentes peuvent geler et mourir. Il peut faire alors ce qu'on appelle une descente de cime. Il a de la difficulté à soutenir des froids sous -26°C et des grands vents qui peuvent déssècher les rameaux.

Le feuillage léger, gracieux et souple est formé de feuilles claires, aplaties et aciculaires, disposées en spirales sur les rameaux mais tordues à leur base, ce qui les fait paraître disposées en deux rangs aplatis. Elles mesurent de 1 à 1,6 cm de long sur 1 à 2 mm de large. Les feuilles toment à l'automne. Cette espèce affectionne les bords de marais, en plein soleil ou à mi-ombre. Le cyprès chauve supporte les terres tourbeuses, inondées et difficiles d'accès.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Cytise à grappes (Laburnum anagyroides) Cytise à grappes (Laburnum anagyroides)
Cytise à grappes (Laburnum anagyroides)

Le Cytise faux ébénier, aussi appelé Cytise à grappes, Cytise aubour ou faux ébénier (Laburnum anagyroides), est une espèce de petit arbre à feuilles caduques de la famille des Fabaceae originaire des régions méditerranéennes et d'Europe centrale. Il doit son nom de « faux ébénier » à son bois très dur. C'est un arbre à écorce lisse, brune et à rameaux duveteux pouvant mesurer jusqu'à 8 m de haut comme de large. Il apprécie le plein soleil.

Ses feuilles caduques de 4 à 8 cm de long a des feuilles composées imparipennées composées de 3 folioles ovales et un long pétiole. Les fleurs, en grappes pendantes de 10 à 20 cm de long, sont de couleur jaune vif avec des ponctuations rouges. La floraison a lieu aux mois de mai-juin. Les fruits sont des gousses noirâtres à maturité. Le cytise est surtout planté comme plante ornementale dans les parcs et jardins. Rustique jusqu'en zone 5a ou encore 5b en situation protégée des vents d'hiver, le cytise est une plante mellifère.

On sait au moins depuis le XIXe siècle que les cytises peuvent être à l'origine d'empoisonnements animaux (par exemple chez les chevaux, les moutons ou les bovins qui présentent alors notamment des symptômes de myopathie. Toutes les parties de cette plante sont toxiques à très toxique : en particulier, l'ingestion des fruits peut être mortelle. Comme le Genêt d'Espagne, cette plante contient des alcaloïdes, dont la cytisine qui en se liant aux même récepteurs que ceux de la nicotine a une action semblable à celle de la nicotine.

Le Cytise faux ébénier, aussi appelé Cytise à grappes, Cytise aubour ou faux ébénier (Laburnum anagyroides), est une espèce de petit arbre à feuilles caduques de la famille des Fabaceae originaire des régions méditerranéennes et d'Europe centrale. Il doit son nom de « faux ébénier » à son bois très dur. C'est un arbre à écorce lisse, brune et à rameaux duveteux pouvant mesurer jusqu'à 8 m de haut comme de large. Il apprécie le plein soleil.

Ses feuilles caduques de 4 à 8 cm de long a des feuilles composées imparipennées composées de 3 folioles ovales et un long pétiole. Les fleurs, en grappes pendantes de 10 à 20 cm de long, sont de couleur jaune vif avec des ponctuations rouges. La floraison a lieu aux mois de mai-juin. Les fruits sont des gousses noirâtres à maturité. Le cytise est surtout planté comme plante ornementale dans les parcs et jardins. Rustique jusqu'en zone 5a ou encore 5b en situation protégée des vents d'hiver, le cytise est une plante mellifère.

On sait au moins depuis le XIXe siècle que les cytises peuvent être à l'origine d'empoisonnements animaux (par exemple chez les chevaux, les moutons ou les bovins qui présentent alors notamment des symptômes de myopathie. Toutes les parties de cette plante sont toxiques à très toxique : en particulier, l'ingestion des fruits peut être mortelle. Comme le Genêt d'Espagne, cette plante contient des alcaloïdes, dont la cytisine qui en se liant aux même récepteurs que ceux de la nicotine a une action semblable à celle de la nicotine.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Désespoir des singes, (ARAUCARIA ARAUCANA) Désespoir des singes, (ARAUCARIA ARAUCANA)
Désespoir des singes, (ARAUCARIA ARAUCANA)

Arbre d'ornement original pour culture en pot ou en serre.

Araucaria araucana (ou imbricata) est un conifère appartenant à la famille des Araucariacées. Il est originaire des pentes volcaniques des Andes péruviennes et chiliennes ce qui explique sa relative rusticité par rapport à la plupart des autres espèces du genre.

L'Araucaria est un conifère au feuillage persistant qui peut atteindre près de 25 m de hauteur pour 10 m d'étalement dans son milieu d'origine. Il doit son nom populaire de « désespoir des singes » à ses feuilles triangulaires vert vif imbriquées et très pointues, rendant son ascension impossible par les singes. Son écorce gris-brun foncé est horizontalement ridée ce qui ajoute encore à son côté ornemental. L'arbre produit des cônes mâles et femelles de formes plus ou moins ovoïdes. Les cônes femelles mettront plus de deux ans à mûrir et à produire de petites graines comestibles.

Conseils de culture

Plantez l'Araucaria en pot et le placer dans un emplacement ensoleillé et abrité des vents dominants. Le sol devra être bien fertile et drainé. L'araucaria sous nos latitudes froides et nos hivers glacials doit impérativement être cultivé en grand bac ou gros pot, sa croissance restera alors limitée, mais cela permettra de l'hiverner dans une pièce lumineuse hors gel durant la saison froide.

Choisissez un contenant assez grand et ménagez en son fond un lit de sable ou gravier. Composez un riche mélange à base de bon terreau et de compost pour y planter votre arbre. Placez-le à la pleine lumière dans une véranda ou une serre. Durant la période de croissance vous pouvez arroser jusqu'à deux fois par semaine en prenant soin de vider la coupelle. Un apport d'engrais azoté sera le bienvenu tous les 15 jours. En hiver réduisez les arrosages au strict minimum et stoppez les apports d'engrais.

Arbre d'ornement original pour culture en pot ou en serre.

Araucaria araucana (ou imbricata) est un conifère appartenant à la famille des Araucariacées. Il est originaire des pentes volcaniques des Andes péruviennes et chiliennes ce qui explique sa relative rusticité par rapport à la plupart des autres espèces du genre.

L'Araucaria est un conifère au feuillage persistant qui peut atteindre près de 25 m de hauteur pour 10 m d'étalement dans son milieu d'origine. Il doit son nom populaire de « désespoir des singes » à ses feuilles triangulaires vert vif imbriquées et très pointues, rendant son ascension impossible par les singes. Son écorce gris-brun foncé est horizontalement ridée ce qui ajoute encore à son côté ornemental. L'arbre produit des cônes mâles et femelles de formes plus ou moins ovoïdes. Les cônes femelles mettront plus de deux ans à mûrir et à produire de petites graines comestibles.

Conseils de culture

Plantez l'Araucaria en pot et le placer dans un emplacement ensoleillé et abrité des vents dominants. Le sol devra être bien fertile et drainé. L'araucaria sous nos latitudes froides et nos hivers glacials doit impérativement être cultivé en grand bac ou gros pot, sa croissance restera alors limitée, mais cela permettra de l'hiverner dans une pièce lumineuse hors gel durant la saison froide.

Choisissez un contenant assez grand et ménagez en son fond un lit de sable ou gravier. Composez un riche mélange à base de bon terreau et de compost pour y planter votre arbre. Placez-le à la pleine lumière dans une véranda ou une serre. Durant la période de croissance vous pouvez arroser jusqu'à deux fois par semaine en prenant soin de vider la coupelle. Un apport d'engrais azoté sera le bienvenu tous les 15 jours. En hiver réduisez les arrosages au strict minimum et stoppez les apports d'engrais.

Épinette bleue du Colorado, Picea pungens Glauca (Colorado blue spruce) Épinette bleue du Colorado, Picea pungens Glauca (Colorado blue spruce)
Épinette bleue du Colorado, Picea pungens Glauca (Colorado blue spruce)

PRIX RÉDUIT

Cette espèce se passerait pratiquement d’informations puisqu’elle est connue et présente sur de nombreux parterres un peu partout dans l’Est du Canada. C’est une espèce de conifère qui est originaire de l’ouest des États-Unis. L’arbre est remarquable pour ses aiguilles bleutées, présentes sur la pousse annuelle de ses rameaux. Ses aiguilles courtes et pointues sont assez piquantes et coriaces. C’est un arbre à croissance lente, au port harmonieux, souvent parfaitement conique et uniforme qui peut atteindre 20 à 30 m et deux à trois cents ans. Il pousse mieux dans les sols argileux lourds que les sols sablonneux légers. Rustique en zone 2b.

PRIX RÉDUIT

Cette espèce se passerait pratiquement d’informations puisqu’elle est connue et présente sur de nombreux parterres un peu partout dans l’Est du Canada. C’est une espèce de conifère qui est originaire de l’ouest des États-Unis. L’arbre est remarquable pour ses aiguilles bleutées, présentes sur la pousse annuelle de ses rameaux. Ses aiguilles courtes et pointues sont assez piquantes et coriaces. C’est un arbre à croissance lente, au port harmonieux, souvent parfaitement conique et uniforme qui peut atteindre 20 à 30 m et deux à trois cents ans. Il pousse mieux dans les sols argileux lourds que les sols sablonneux légers. Rustique en zone 2b.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
érable à grandes feuilles (acer macrophyllum) érable à grandes feuilles (acer macrophyllum)
érable à grandes feuilles (acer macrophyllum)

Disponible

descriptioin à venir

Disponible

descriptioin à venir

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Érable champêtre, Acer capestre, (Field Maple) Érable champêtre, Acer capestre, (Field Maple)
Érable champêtre, Acer capestre, (Field Maple)

PRIX RÉDUIT

L’érable champêtre est un arbre provenant de l’Europe. Son aire de distribution s’étend du nord au sud de l'Ecosse, au Danemark, en Pologne en Biélorussie mais aussi au sud-est de l’Europe en Turquie et dans le Caucase et enfin en Afrique du Nord dans les montagnes de l'Atlas. C'est un arbre à feuilles caduques atteignant 15-25 mètres de hauteur (variable selon le climat et le type de sol), avec un tronc jusqu'à 1 mètre de diamètre, avec une écorce finement fissurée, souvent un peu liégeuse. Les jeunes pousses sont brunes, avec des bourgeons d'hiver brun foncé. Les feuilles mesurent de 5-16 centimètres de long pétiole et 5-10 cm de large et sont très décoratives. Habituellement monoïques, les fleurs sont produites au printemps en même temps que les feuilles. Lorsqu’elle ouvrent, elles sont de couleur jaune-verdâtre en grappes dressées de 4-6 centimètres de diamètre. Le fruit est une Samare avec deux akènes ailés alignés à 180°. L’érable champêtre est très tolérant à l'ombre durant les premières années de croissance mais demande des exigences en lumière au cours des années subséquentes. Il demeure un arbre à croissance moyenne à rapide tout au long de sa vie. Il pousse bien sur les sols neutres à alcalins mais plus difficilement sur les sols acides. Il n’est pas sujet aux maladies ni aux insectes et présente une bonne rusticité de l’ordre de 4b. L'érable champêtre est largement cultivé de part le monde comme arbre d'ornement dans les parcs et les grands jardins. Le bois est blanc, dur et fort  et est utilisé pour les meubles, les planchers, le tournage sur bois dans son milieu naturel. L’espèce s’est naturalisée localement dans certaines parties des États-Unis et plus rarement en Nouvelle-Zélande et en Australie.

PRIX RÉDUIT

L’érable champêtre est un arbre provenant de l’Europe. Son aire de distribution s’étend du nord au sud de l'Ecosse, au Danemark, en Pologne en Biélorussie mais aussi au sud-est de l’Europe en Turquie et dans le Caucase et enfin en Afrique du Nord dans les montagnes de l'Atlas. C'est un arbre à feuilles caduques atteignant 15-25 mètres de hauteur (variable selon le climat et le type de sol), avec un tronc jusqu'à 1 mètre de diamètre, avec une écorce finement fissurée, souvent un peu liégeuse. Les jeunes pousses sont brunes, avec des bourgeons d'hiver brun foncé. Les feuilles mesurent de 5-16 centimètres de long pétiole et 5-10 cm de large et sont très décoratives. Habituellement monoïques, les fleurs sont produites au printemps en même temps que les feuilles. Lorsqu’elle ouvrent, elles sont de couleur jaune-verdâtre en grappes dressées de 4-6 centimètres de diamètre. Le fruit est une Samare avec deux akènes ailés alignés à 180°. L’érable champêtre est très tolérant à l'ombre durant les premières années de croissance mais demande des exigences en lumière au cours des années subséquentes. Il demeure un arbre à croissance moyenne à rapide tout au long de sa vie. Il pousse bien sur les sols neutres à alcalins mais plus difficilement sur les sols acides. Il n’est pas sujet aux maladies ni aux insectes et présente une bonne rusticité de l’ordre de 4b. L'érable champêtre est largement cultivé de part le monde comme arbre d'ornement dans les parcs et les grands jardins. Le bois est blanc, dur et fort  et est utilisé pour les meubles, les planchers, le tournage sur bois dans son milieu naturel. L’espèce s’est naturalisée localement dans certaines parties des États-Unis et plus rarement en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Érable de Siebold (Acer sieboldianum ) Érable de Siebold (Acer sieboldianum )
Érable de Siebold (Acer sieboldianum )

Petit érable à croissance lente au feuillage vert foncé devenant rouge orangé à l'automne. L'arbre peut atteindre 6 mètres de haut par 6 mètres de large dans de bonnes conditions sur notre continent mais dépasse cette grandeur au Japon. À utiliser en lieu protégé des vents dominants. Préfère les endroits mi-ombragés. Idéale pour les endroits restreints en ville derrière ou devant une maison. Il est souvent confondu avec des espèces similaires provenant de cette région du globe, soit l'érable de Corée et l'érable du Japon mais c'ets une espèce à part entière au même titre que les autres.

Quelques-uns en stock.

Petit érable à croissance lente au feuillage vert foncé devenant rouge orangé à l'automne. L'arbre peut atteindre 6 mètres de haut par 6 mètres de large dans de bonnes conditions sur notre continent mais dépasse cette grandeur au Japon. À utiliser en lieu protégé des vents dominants. Préfère les endroits mi-ombragés. Idéale pour les endroits restreints en ville derrière ou devant une maison. Il est souvent confondu avec des espèces similaires provenant de cette région du globe, soit l'érable de Corée et l'érable du Japon mais c'ets une espèce à part entière au même titre que les autres.

Quelques-uns en stock.

Nos choix :
Érable Noir, Acer nigrum (Black maple) Érable Noir, Acer nigrum (Black maple)
Érable Noir, Acer nigrum (Black maple)

Pour information veuillez nous contacter

Indigène et rare, on le retrouve aux États-Unis, en Ontario et dans le sud-ouest du Québec près du fleuve Saint-Laurent à de très rares endroits dans la grande région de Montréal où il pousse en peuplements sporadiques. En raison du développement urbain effréné à Montréal et de certaines pratiques forestières, l'érable noir se raréfie de plus en plus. Il peut se croiser avec l’érable à sucre naturellement auquel il est étroitement apparenté ce qui le rend parfois difficile à identifier. Il atteint un grande dimension comme l'érable à sucre mais préfère les millieux forestiers que les millieux ouverts. Ses feuilles sont trilobées et mesurent de 15 à 25 centimètres de longueur (pétiole inclus) et ont un aspect retombant à leurs extrémités. Vert foncé sur le dessus, le revers des feuilles et le pétiole sont couverts de petits poils. Ses feuilles prennent une teinte jaune brunâtre en automne comparativement à l’érable à sucre qui tourne au jaune orangé avec des tons de rouge. Il serait intéressant de le réintroduire davantage là où il a perdu du terrain.

Pour information veuillez nous contacter

Indigène et rare, on le retrouve aux États-Unis, en Ontario et dans le sud-ouest du Québec près du fleuve Saint-Laurent à de très rares endroits dans la grande région de Montréal où il pousse en peuplements sporadiques. En raison du développement urbain effréné à Montréal et de certaines pratiques forestières, l'érable noir se raréfie de plus en plus. Il peut se croiser avec l’érable à sucre naturellement auquel il est étroitement apparenté ce qui le rend parfois difficile à identifier. Il atteint un grande dimension comme l'érable à sucre mais préfère les millieux forestiers que les millieux ouverts. Ses feuilles sont trilobées et mesurent de 15 à 25 centimètres de longueur (pétiole inclus) et ont un aspect retombant à leurs extrémités. Vert foncé sur le dessus, le revers des feuilles et le pétiole sont couverts de petits poils. Ses feuilles prennent une teinte jaune brunâtre en automne comparativement à l’érable à sucre qui tourne au jaune orangé avec des tons de rouge. Il serait intéressant de le réintroduire davantage là où il a perdu du terrain.

Févier d'Amérique, Gleditsia tricanthos, (Honey-locust) Févier d'Amérique, Gleditsia tricanthos, (Honey-locust)
Févier d'Amérique, Gleditsia tricanthos, (Honey-locust)

Le févier est un bel arbre d’ornement faisant partie de la famille des légumineuses et qui est largement planté dans les aménagements paysagers. Il peut atteindre une bonne taille de 25 mètres et vivre un peu plus d'une centaine d'années. Ses jolies feuilles légères et composées n’offrent cependant pas une ombre très dense. Ses feuilles sortent très tard au printemps. Les petites fleurs en grappes apparaissent en juin-juillet et donnent de longues gousses brunâtres aplaties qui sont décoratives. L’arbre a très peu de colorie l’automne et tire surtout vers le jaune-brunâtre. Les arbres que nous produisons ne possèdent pas d’épines et proviennent d’un arbre de gros calibre bien adapté en sol argileux. Il apprécie les terrains alluviaux riches et humides même s’il supporte les terrains plus secs. Le févier est rustique en zone 4a voir même 3b en situation protégée et s'adapte très bien des conditions urbaines. FICHE TECHNIQUE À VENIR SOUS PEU.

Le févier est un bel arbre d’ornement faisant partie de la famille des légumineuses et qui est largement planté dans les aménagements paysagers. Il peut atteindre une bonne taille de 25 mètres et vivre un peu plus d'une centaine d'années. Ses jolies feuilles légères et composées n’offrent cependant pas une ombre très dense. Ses feuilles sortent très tard au printemps. Les petites fleurs en grappes apparaissent en juin-juillet et donnent de longues gousses brunâtres aplaties qui sont décoratives. L’arbre a très peu de colorie l’automne et tire surtout vers le jaune-brunâtre. Les arbres que nous produisons ne possèdent pas d’épines et proviennent d’un arbre de gros calibre bien adapté en sol argileux. Il apprécie les terrains alluviaux riches et humides même s’il supporte les terrains plus secs. Le févier est rustique en zone 4a voir même 3b en situation protégée et s'adapte très bien des conditions urbaines. FICHE TECHNIQUE À VENIR SOUS PEU.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Gainier du Canada, Cercis Canadensis, (Redbud) Gainier du Canada, Cercis Canadensis, (Redbud)
Gainier du Canada, Cercis Canadensis, (Redbud)

Essence indigène dans l'Est de l'Amérique du Nord, à partir du Mexique et jusque dans le sud de l'Ontario. L'arbre de très petite taille (4 à 7 mètres) peut avoir parfois une forme à deux troncs. Il a de belles grandes feuilles en forme de ''coeur'' lorsquelles sont à leur plein développement. L'arbre est magnifique pour sa floraison printanière de petites fleurs semblables à celles du pois d'un rose intense en bouton devenant plus pâles avec le temps le long du tronc et des branches. Il ne manquera pas d'attirer l'attention lorsqu'il est en fleur car vous verrez comme par magie des fleurs sortir de partout ce qui est unique. Il produit des gousses de 5 à 10 cm aplaties vers la fin de l'été.

Consultez sa fiche technique pour connaître d'autres renseignements notamment sa rusticité et une foule d'autres renseignements pertinents.

 

Essence indigène dans l'Est de l'Amérique du Nord, à partir du Mexique et jusque dans le sud de l'Ontario. L'arbre de très petite taille (4 à 7 mètres) peut avoir parfois une forme à deux troncs. Il a de belles grandes feuilles en forme de ''coeur'' lorsquelles sont à leur plein développement. L'arbre est magnifique pour sa floraison printanière de petites fleurs semblables à celles du pois d'un rose intense en bouton devenant plus pâles avec le temps le long du tronc et des branches. Il ne manquera pas d'attirer l'attention lorsqu'il est en fleur car vous verrez comme par magie des fleurs sortir de partout ce qui est unique. Il produit des gousses de 5 à 10 cm aplaties vers la fin de l'été.

Consultez sa fiche technique pour connaître d'autres renseignements notamment sa rusticité et une foule d'autres renseignements pertinents.

 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Genévrier de Virginie, Juniperus virginiana, Eastern red-cedar Genévrier de Virginie, Juniperus virginiana, Eastern red-cedar
Genévrier de Virginie, Juniperus virginiana, Eastern red-cedar

Le génévrier de Virginie se trouve naturellement dans les régions de l’Est de l'Amérique du Nord. Depuis l’Outaouis au Québec où il est présent à quelques rares endroits, en Ontario et jusqu'en Floride. Il pousse sur des sols pauvres et peu profonds en formations uniques. L’arbre est naturellement dispersé par les oiseaux qui mangent ses baies. L'arbre apprécie les sols calcaires, un bon ensoleillement et peut vivre sur des terrains secs grâce à ses racines profondes. Ne vous découragez pas, sa croissance est lente; à 20 ans il atteint seulement 3 à 4 mètres. Sa taille adulte varie de 10 à 20 mètres dépendamment du milieu de croissance alors que le diamètre de son tronc ne dépasse pas les 50 centimètres. L'arbre peut vivre de 600 à 1000 ans. Le port typique conique est étroit, son branchage est très dense. Son écorce brun-rouge pèle par fines lamelles. Ses rameaux sont fins, larges d'environ 1 mm.

Ses feuilles se présentent sous forme d'écailles et d’aiguilles. Les écailles mesurent de 1,5 à 2 mm et sont disposées en quatre rangées serrées sur le rameau. Les aiguilles sont longues de 5 à 8 mm. Les aiguilles sont acérées et poussent par paires opposées. Leur face externe est blanchâtre. Les fruits ovoïdes mûrissent au cours de la première année. Longs de 5 à 6 mm, ils sont bleutés et abritent une ou deux graines. Les fruits sont appréciés par les oiseaux qui s'en nourrissent tout en répandant les graines dans la nature et multiplient l’arbre par la sorte. Son bois est très résistant à la pourriture. Des huiles esentielles sont fabriquées à partir du génévrier.

Le génévrier de Virginie se trouve naturellement dans les régions de l’Est de l'Amérique du Nord. Depuis l’Outaouis au Québec où il est présent à quelques rares endroits, en Ontario et jusqu'en Floride. Il pousse sur des sols pauvres et peu profonds en formations uniques. L’arbre est naturellement dispersé par les oiseaux qui mangent ses baies. L'arbre apprécie les sols calcaires, un bon ensoleillement et peut vivre sur des terrains secs grâce à ses racines profondes. Ne vous découragez pas, sa croissance est lente; à 20 ans il atteint seulement 3 à 4 mètres. Sa taille adulte varie de 10 à 20 mètres dépendamment du milieu de croissance alors que le diamètre de son tronc ne dépasse pas les 50 centimètres. L'arbre peut vivre de 600 à 1000 ans. Le port typique conique est étroit, son branchage est très dense. Son écorce brun-rouge pèle par fines lamelles. Ses rameaux sont fins, larges d'environ 1 mm.

Ses feuilles se présentent sous forme d'écailles et d’aiguilles. Les écailles mesurent de 1,5 à 2 mm et sont disposées en quatre rangées serrées sur le rameau. Les aiguilles sont longues de 5 à 8 mm. Les aiguilles sont acérées et poussent par paires opposées. Leur face externe est blanchâtre. Les fruits ovoïdes mûrissent au cours de la première année. Longs de 5 à 6 mm, ils sont bleutés et abritent une ou deux graines. Les fruits sont appréciés par les oiseaux qui s'en nourrissent tout en répandant les graines dans la nature et multiplient l’arbre par la sorte. Son bois est très résistant à la pourriture. Des huiles esentielles sont fabriquées à partir du génévrier.

Nos choix :
Ginseng sibérien Eleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) Ginseng sibérien Eleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus)
Ginseng sibérien Eleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus)

L'eleuthérocoque est un arbuste atteignant 2 m de haut à croissance lente de la famille des Araliaceae originaire de Sibérie. Il serait rustique jusqu'en zone 3a. Les herboristes l'appellent souvent ginseng sibérien, même s'il est illégal de le commercialiser sous ce nom dans certains pays. Cette plante est d'ailleurs communément utilisée comme substitut au ginseng en Chine et en Russie car elle possède de nombreuses vertus. Les feuilles composées à long pétiole de forme palmée, comprennent 5 folioles. Les fleurs, petites, de couleur jaune verdâtre pour les fleurs femelles et couleur violette pour les fleurs mâles, sont en ombelles globuleuses. Les fruits noirs et charnus ressemblent à des baies. L'eleuthérocoque provient de la Russie du Sud-est (région de l'Amour), Sibérie, du nord de la Chine Japon (Hokkaïdo). Il est de la même famille que le ginseng (Panax ginseng et Panax quinquefolius).

Plante forestière colonisant les forêts froides, il pousse spontanément en Sibérie orientale, en Corée, au Japon, et en Chine dans les provinces de Shansi et de Hopei. Les Chinois, qui de tous les temps ont largement utilisé les plantes de la famille des araliacées, ont recours à l'éleuthérocoque depuis environ 4 000 ans pour ses pouvoirs toniques réputés capables d'accroître la vigueur et la longévité.

Les botanistes Russes le découvrent en cherchant des plantes susceptibles de remplacer le Panax ginseng, devenu rare et coûteux en raison de la cueillette excessive. Les vertus de l'éleuthérocoque furent particulièrement étudiées vers les années 1950 principalement pour vérifier ses effets adaptogènes.

Partie utilisée, la racine. Le ginseng de Sibérie est avant tout une plante tonique adaptogène, normalisateur. Il diminue les phénomènes de fatigue physique et psychique, c'est un stimulant doux et un tonique inoffensif même pris sur une longue période. L'effet stimulant d'une dose persiste plusieurs heures, tandis que l'action tonique est cumulative au fil des jours. Contrairement aux stimulants caféiniques (café, guarana, thé...) qui provoquent un coup de fouet suivi obligatoirement par une phase de baisse de tonus, l'effet produit par l'éleuthérocoque est accompagné de production de protéines dans le cerveau et il agit sur l'organisme en augmentant sa capacité de résistance.

L'eleuthérocoque est un arbuste atteignant 2 m de haut à croissance lente de la famille des Araliaceae originaire de Sibérie. Il serait rustique jusqu'en zone 3a. Les herboristes l'appellent souvent ginseng sibérien, même s'il est illégal de le commercialiser sous ce nom dans certains pays. Cette plante est d'ailleurs communément utilisée comme substitut au ginseng en Chine et en Russie car elle possède de nombreuses vertus. Les feuilles composées à long pétiole de forme palmée, comprennent 5 folioles. Les fleurs, petites, de couleur jaune verdâtre pour les fleurs femelles et couleur violette pour les fleurs mâles, sont en ombelles globuleuses. Les fruits noirs et charnus ressemblent à des baies. L'eleuthérocoque provient de la Russie du Sud-est (région de l'Amour), Sibérie, du nord de la Chine Japon (Hokkaïdo). Il est de la même famille que le ginseng (Panax ginseng et Panax quinquefolius).

Plante forestière colonisant les forêts froides, il pousse spontanément en Sibérie orientale, en Corée, au Japon, et en Chine dans les provinces de Shansi et de Hopei. Les Chinois, qui de tous les temps ont largement utilisé les plantes de la famille des araliacées, ont recours à l'éleuthérocoque depuis environ 4 000 ans pour ses pouvoirs toniques réputés capables d'accroître la vigueur et la longévité.

Les botanistes Russes le découvrent en cherchant des plantes susceptibles de remplacer le Panax ginseng, devenu rare et coûteux en raison de la cueillette excessive. Les vertus de l'éleuthérocoque furent particulièrement étudiées vers les années 1950 principalement pour vérifier ses effets adaptogènes.

Partie utilisée, la racine. Le ginseng de Sibérie est avant tout une plante tonique adaptogène, normalisateur. Il diminue les phénomènes de fatigue physique et psychique, c'est un stimulant doux et un tonique inoffensif même pris sur une longue période. L'effet stimulant d'une dose persiste plusieurs heures, tandis que l'action tonique est cumulative au fil des jours. Contrairement aux stimulants caféiniques (café, guarana, thé...) qui provoquent un coup de fouet suivi obligatoirement par une phase de baisse de tonus, l'effet produit par l'éleuthérocoque est accompagné de production de protéines dans le cerveau et il agit sur l'organisme en augmentant sa capacité de résistance.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Hêtre Européen, (fagus sylvatica) Hêtre Européen, (fagus sylvatica)
Hêtre Européen, (fagus sylvatica)

NOUVEAUTÉ en petit format.

Le hêtre européen, Fagus sylvatica, est souvent considéré comme peu rustique alors qu'en réalité, plusieurs spécimens poussent sans problème, parfois depuis quelques dizaines d'années, dans les zones beaucoup plus froides que la région de Montréal (notamment dans les zones 4a et 4b. Sous nos latitudes américaines, il atteint une hauteur de 15 m mais en Europe il peut faire le double. Il a un port arrondi ou étalé lorsqu'en milieu ouvert. Sa croissance ici est assez lente à moyenne dans certains cas. L'espèce a une bonne longévité estimée à plus de 400 ans. L'arbre a une tolérance moyenne à l'ombre en bas âge. Il aime les sol frais et humides mais bien drainés. Il a une excellent résistance à la pollution urbaine.
Le type d’enracinement est plutôt  superficiel chez les hêtres.
 

NOUVEAUTÉ en petit format.

Le hêtre européen, Fagus sylvatica, est souvent considéré comme peu rustique alors qu'en réalité, plusieurs spécimens poussent sans problème, parfois depuis quelques dizaines d'années, dans les zones beaucoup plus froides que la région de Montréal (notamment dans les zones 4a et 4b. Sous nos latitudes américaines, il atteint une hauteur de 15 m mais en Europe il peut faire le double. Il a un port arrondi ou étalé lorsqu'en milieu ouvert. Sa croissance ici est assez lente à moyenne dans certains cas. L'espèce a une bonne longévité estimée à plus de 400 ans. L'arbre a une tolérance moyenne à l'ombre en bas âge. Il aime les sol frais et humides mais bien drainés. Il a une excellent résistance à la pollution urbaine.
Le type d’enracinement est plutôt  superficiel chez les hêtres.
 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Koelreuteria paniculata Koelreuteria paniculata
Koelreuteria paniculata

Une nouveauté disponible pour zone 5b.

Koelreuteria paniculata ou Savonnier est un arbre de la famille des Sapindacées originaire de Chine et de Corée. L'arbre à maturité mesure de 7 à 10 m de hauteur et 4 m d’étalement.  Il a une croissance relativement lente. Il est devenu un arbre ornemental des régions tempérées pour son aspect esthétique. C'est un arbre à feuilles caduques qui peut atteindre une hauteur de 12 m à maturité. Son port est largement étalé, son écorce brune à brune pâle, fissurée. Ses feuilles sont pennées ou en partie bipennées, et font une quarantaine de centimètres de long. Elles sont constituées de folioles lobées ou dentelées, ou divisées en foliolules d'environ 10 cm de long. À l'automne, son feuillage vert devient doré, d'où son nom en anglais : Goldenrain tree, « Arbre à pluie d'or ».

Les fleurs, à quatre pétales jaunes, se forment à l'extrémité des rameaux en panicules de forme conique de 20 à 40 cm de long. Ces panicules se forment en seconde partie d'été, et donnent naissance à des capsules en forme de lampion, longues de 3 à 6 cm et large de 2 à 4 cm. Celles-ci d'abord vert pâle deviennent brun-marron à maturité. Chaque lobe du fruit renferme une graine brun-foncé et sphérique d'un diamètre de 4 à 7 mm. Les fruits persistent jusqu'au printemps suivant. Malgré son nom, ce ne sont pas ses fruits qui sont utilisés pour fabriquer le savon, mais ceux d’un arbre de la même famille, le Sapindus mukorossi. Il a besoin du plein soleil, qui favorise d’ailleurs ses plus belles floraisons, et ne supporte ni l’ombre, ni la mi-ombre. Appréciant les terrains secs, il ne supporte pas les sols gorgés d’eau, de façon temporaire ou permanente.

Une nouveauté disponible pour zone 5b.

Koelreuteria paniculata ou Savonnier est un arbre de la famille des Sapindacées originaire de Chine et de Corée. L'arbre à maturité mesure de 7 à 10 m de hauteur et 4 m d’étalement.  Il a une croissance relativement lente. Il est devenu un arbre ornemental des régions tempérées pour son aspect esthétique. C'est un arbre à feuilles caduques qui peut atteindre une hauteur de 12 m à maturité. Son port est largement étalé, son écorce brune à brune pâle, fissurée. Ses feuilles sont pennées ou en partie bipennées, et font une quarantaine de centimètres de long. Elles sont constituées de folioles lobées ou dentelées, ou divisées en foliolules d'environ 10 cm de long. À l'automne, son feuillage vert devient doré, d'où son nom en anglais : Goldenrain tree, « Arbre à pluie d'or ».

Les fleurs, à quatre pétales jaunes, se forment à l'extrémité des rameaux en panicules de forme conique de 20 à 40 cm de long. Ces panicules se forment en seconde partie d'été, et donnent naissance à des capsules en forme de lampion, longues de 3 à 6 cm et large de 2 à 4 cm. Celles-ci d'abord vert pâle deviennent brun-marron à maturité. Chaque lobe du fruit renferme une graine brun-foncé et sphérique d'un diamètre de 4 à 7 mm. Les fruits persistent jusqu'au printemps suivant. Malgré son nom, ce ne sont pas ses fruits qui sont utilisés pour fabriquer le savon, mais ceux d’un arbre de la même famille, le Sapindus mukorossi. Il a besoin du plein soleil, qui favorise d’ailleurs ses plus belles floraisons, et ne supporte ni l’ombre, ni la mi-ombre. Appréciant les terrains secs, il ne supporte pas les sols gorgés d’eau, de façon temporaire ou permanente.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Lilas du Japon, (Syringa reticulata) Lilas du Japon, (Syringa reticulata)
Lilas du Japon, (Syringa reticulata)

Les lilas comptent 30 espèces d'arbustes et d'arbrisseaux décidus appartenant à la famille de l'olivier. Originaires du sud-est de l'Europe et de l'Asie de l'est, aucun n'est indigène d'Amérique du Nord. C'est dans les montagnes du Japon que l'on découvrit le Syringa reticulata. En 1875, le botaniste soviétique Maximowicz a, pour la première fois, décrit cette espèce sous le nom de Syringa amurense var. japonica. Elle fut introduite aux Etats-Unis en 1876 à l'Arnold Arboretum de Boston.

Ce petit arbre ou arbuste peut atteindre 10 m. Il possède une écorce très rouge et décorative, des branches érigées puis étalées, une feuillaison dense et hâtive, une floraison en grands panicules blanc crème. Le feuillage, vert sombre l'été, n'offre pas une couleur très attrayante l'automne. Ses feuilles simples sont opposées, ovales, caduques, amples et acuminées, vert brillant dessus, grisâtre dessous. Leur revers peut être légèrement pubescent. Les fleurs bisexuées sont groupées en longs panicules jaune crème à l'odeur agréable. Le lilas du Japon fleurit abondamment dès la mi-juin, environ deux semaines après la floraison des autres lilas. Plantez-le en plein soleil et avec un dégagement de 10 pieds.

Les lilas comptent 30 espèces d'arbustes et d'arbrisseaux décidus appartenant à la famille de l'olivier. Originaires du sud-est de l'Europe et de l'Asie de l'est, aucun n'est indigène d'Amérique du Nord. C'est dans les montagnes du Japon que l'on découvrit le Syringa reticulata. En 1875, le botaniste soviétique Maximowicz a, pour la première fois, décrit cette espèce sous le nom de Syringa amurense var. japonica. Elle fut introduite aux Etats-Unis en 1876 à l'Arnold Arboretum de Boston.

Ce petit arbre ou arbuste peut atteindre 10 m. Il possède une écorce très rouge et décorative, des branches érigées puis étalées, une feuillaison dense et hâtive, une floraison en grands panicules blanc crème. Le feuillage, vert sombre l'été, n'offre pas une couleur très attrayante l'automne. Ses feuilles simples sont opposées, ovales, caduques, amples et acuminées, vert brillant dessus, grisâtre dessous. Leur revers peut être légèrement pubescent. Les fleurs bisexuées sont groupées en longs panicules jaune crème à l'odeur agréable. Le lilas du Japon fleurit abondamment dès la mi-juin, environ deux semaines après la floraison des autres lilas. Plantez-le en plein soleil et avec un dégagement de 10 pieds.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Maakie de l’Amour,  Maakia amurensis Maakie de l’Amour,  Maakia amurensis
Maakie de l’Amour, Maakia amurensis

Ce petit arbre ornemental idéal pour les endroits restreints est originaire du Nord-Est de l’Asie où le climat est particulièrement frais. Sa rusticité (zone 3b), mais aussi la beauté et le parfum de ses fleurs, en font un arbre pouvant être planté en sujet isolé dans les parcs ou sur les parterres privés. Il peut être aussi utilisé comme arbre d’alignement le long des routes près des fils électrique car il n'atteint pas une grande taille, (rarement plus de 6 à 9 mètres). La floraison se fait à la mi-été. Les fruits sont des gousses allongées. l'arbres s’apparente un peu au Cladrastis lutea mais est plus rustique que ce dernier.

Ce petit arbre ornemental idéal pour les endroits restreints est originaire du Nord-Est de l’Asie où le climat est particulièrement frais. Sa rusticité (zone 3b), mais aussi la beauté et le parfum de ses fleurs, en font un arbre pouvant être planté en sujet isolé dans les parcs ou sur les parterres privés. Il peut être aussi utilisé comme arbre d’alignement le long des routes près des fils électrique car il n'atteint pas une grande taille, (rarement plus de 6 à 9 mètres). La floraison se fait à la mi-été. Les fruits sont des gousses allongées. l'arbres s’apparente un peu au Cladrastis lutea mais est plus rustique que ce dernier.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Magnolia acuminé, Magnolia accuminata, (Cucumber Tree) Magnolia acuminé, Magnolia accuminata, (Cucumber Tree)
Magnolia acuminé, Magnolia accuminata, (Cucumber Tree)

Le Magnolia à feuilles acuminées est la seule espèce de magnolia indigène au Canada. Au printemps, lorsque ses feuilles sont bien développées, il se pare de fleurs jaune-verdâtre moyennement visibles. Il produit des fruits qui, lorsqu’ils sont immatures, présentent une légère ressemblance avec les concombres d’où son nom anglais de (cucumber tree). Les fruits matures tirent vers le rouge. Cet arbre pousse dans les sols riches et bien drainés. En Ontario, il peut atteindre 30 mètres de haut et on le considère comme espèce en voie de disparition au niveau provincial et national. Il est parfaitement rustique dans le sud du Québec. Il est recommandé pour l’ornement à cause de son feuillage magnifique et généreux et pour sa rareté. Rustique jusqu'en zone 4b.

Le Magnolia à feuilles acuminées est la seule espèce de magnolia indigène au Canada. Au printemps, lorsque ses feuilles sont bien développées, il se pare de fleurs jaune-verdâtre moyennement visibles. Il produit des fruits qui, lorsqu’ils sont immatures, présentent une légère ressemblance avec les concombres d’où son nom anglais de (cucumber tree). Les fruits matures tirent vers le rouge. Cet arbre pousse dans les sols riches et bien drainés. En Ontario, il peut atteindre 30 mètres de haut et on le considère comme espèce en voie de disparition au niveau provincial et national. Il est parfaitement rustique dans le sud du Québec. Il est recommandé pour l’ornement à cause de son feuillage magnifique et généreux et pour sa rareté. Rustique jusqu'en zone 4b.

Magnolia de Kobé,  Magnolia Kobus Magnolia de Kobé,  Magnolia Kobus
Magnolia de Kobé, Magnolia Kobus

Espèce de magnolia de taille moyenne atteignant jusqu’à 12 m de haut et une largeur de 10 m. Il originaire du Japon et est cultivé parfois sous nos latitudes. Il a une croissance lente et est rustique jusqu’en zone 4a. Des bourgeons cotonneux apparaissent sur les branches lisses et glabres avant la floraison. Ensuite, il porte une profusion de fleurs blanches pures qui mesurent 10 cm de diamètre environ en début de printemps avant que les feuilles apparaissent. Les fleurs peuvent souffrir de gelées tardives printanières. Au cours des premières années, la floraison du M. kobus n'est pas abondante, mais une fois arrivé à maturité, cet arbre sera très florifère et sans aucun doute spectaculaire. Ses feuilles épaisses d’un beau vert sont magnifiques et donnent à l’arbre un aspect très feuillu et dense. C’est l’arbre idéal pour les espaces restreints biens protégés.

Espèce de magnolia de taille moyenne atteignant jusqu’à 12 m de haut et une largeur de 10 m. Il originaire du Japon et est cultivé parfois sous nos latitudes. Il a une croissance lente et est rustique jusqu’en zone 4a. Des bourgeons cotonneux apparaissent sur les branches lisses et glabres avant la floraison. Ensuite, il porte une profusion de fleurs blanches pures qui mesurent 10 cm de diamètre environ en début de printemps avant que les feuilles apparaissent. Les fleurs peuvent souffrir de gelées tardives printanières. Au cours des premières années, la floraison du M. kobus n'est pas abondante, mais une fois arrivé à maturité, cet arbre sera très florifère et sans aucun doute spectaculaire. Ses feuilles épaisses d’un beau vert sont magnifiques et donnent à l’arbre un aspect très feuillu et dense. C’est l’arbre idéal pour les espaces restreints biens protégés.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Magnolia de Soulange, Magnolia soulangeana, (Saucer magnolia) Magnolia de Soulange, Magnolia soulangeana, (Saucer magnolia)
Magnolia de Soulange, Magnolia soulangeana, (Saucer magnolia)

Le magnolia × soulangeana est une espèce de magnolia hybride. C'est un arbre à feuilles caduques avec de grandes fleurs à floraison hâtive dans diverses nuances de blanc, rose et violet. Il est l'un des magnolias les plus couramment utilisés en horticulture, largement planté dans les îles britanniques, en particulier dans le sud de l'Angleterre et aux États-Unis en particulier les côtes Est et Ouest. Nous le retrouvons de plus en plus au Canada dans les parterres. Le magnolia × soulangeana a été créé par un horticulteur français (Étienne Soulange-Bodin, 1774-1846, lorsqu'il croisa le Magnolia denudata avec le M. liliiflora en 1820. Dès cet instant, il a été impressionné par la première floraison précoce de la descendance. Depuis ce temps, l'hybride connu sous le nom de soulangeana s’est rapidement répandu dans les cultures ornementales un peu partout dans le monde. Les sélectionneurs de plantes dans de nombreux pays ont même continué à développer ce magnolia et plus d'une centaine de variétés horticoles nommés (cultivars) sont maintenant connus. Poussant à la manière d’un grand arbuste ou petit arbre à tronc court de (4-6 m), ce magnolia possède de belles feuilles vertes luisantes, alternes et simples sur des tiges robustes. Ses fleurs apparaissent de façon spectaculaire sur un arbre dénudé au début du printemps. Les feuilles caduques s’épanouisssent peu de temps après la floraison qui peuvent quand même durer jusqu'à la fin de l’été. Les fleurs sont grandes, mesurent souvent de 10-20 cm de diamètre et sont de différentes nuances de couleur rosâtre. Cette espèce est remarquable pour sa facilité de culture et sa tolérance par rapport au vent fort mais demande un sol riche, neutre et profond le plus possible. C’est une espèce résistante aux conditions urbaines et préfèrere être protégée des grands froids en bas âge. Sa rusticité demeure moins intéressante par contre car il pourra pousser en zone 4a mais aura du mal à bien s'épanouir. Nous le recommandons pour la zone 5a. Ses fleur sont très sujets aux dégâts dûs aux gels tardifs du mois de mai comme les autres magnolia mais demeure encore plus fragiles. Nous recommandons de le tailler dans les premières années pour lui donner une belle forme désirée.

 

Le magnolia × soulangeana est une espèce de magnolia hybride. C'est un arbre à feuilles caduques avec de grandes fleurs à floraison hâtive dans diverses nuances de blanc, rose et violet. Il est l'un des magnolias les plus couramment utilisés en horticulture, largement planté dans les îles britanniques, en particulier dans le sud de l'Angleterre et aux États-Unis en particulier les côtes Est et Ouest. Nous le retrouvons de plus en plus au Canada dans les parterres. Le magnolia × soulangeana a été créé par un horticulteur français (Étienne Soulange-Bodin, 1774-1846, lorsqu'il croisa le Magnolia denudata avec le M. liliiflora en 1820. Dès cet instant, il a été impressionné par la première floraison précoce de la descendance. Depuis ce temps, l'hybride connu sous le nom de soulangeana s’est rapidement répandu dans les cultures ornementales un peu partout dans le monde. Les sélectionneurs de plantes dans de nombreux pays ont même continué à développer ce magnolia et plus d'une centaine de variétés horticoles nommés (cultivars) sont maintenant connus. Poussant à la manière d’un grand arbuste ou petit arbre à tronc court de (4-6 m), ce magnolia possède de belles feuilles vertes luisantes, alternes et simples sur des tiges robustes. Ses fleurs apparaissent de façon spectaculaire sur un arbre dénudé au début du printemps. Les feuilles caduques s’épanouisssent peu de temps après la floraison qui peuvent quand même durer jusqu'à la fin de l’été. Les fleurs sont grandes, mesurent souvent de 10-20 cm de diamètre et sont de différentes nuances de couleur rosâtre. Cette espèce est remarquable pour sa facilité de culture et sa tolérance par rapport au vent fort mais demande un sol riche, neutre et profond le plus possible. C’est une espèce résistante aux conditions urbaines et préfèrere être protégée des grands froids en bas âge. Sa rusticité demeure moins intéressante par contre car il pourra pousser en zone 4a mais aura du mal à bien s'épanouir. Nous le recommandons pour la zone 5a. Ses fleur sont très sujets aux dégâts dûs aux gels tardifs du mois de mai comme les autres magnolia mais demeure encore plus fragiles. Nous recommandons de le tailler dans les premières années pour lui donner une belle forme désirée.

 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Magnolia étoilé, Magnolia stellata, (Star Magnolia) Magnolia étoilé, Magnolia stellata, (Star Magnolia)
Magnolia étoilé, Magnolia stellata, (Star Magnolia)

Ce magnolia est parfait pour les massifs ou les petits jardins car il pousse modérément et il ne dépassera pas les 4 mètres de hauteur. C'est le plus florifère de tous les magnolias. Son éblouissante floraison nous invite à célébrer sans tarder la venue du printemps. L'explosion soudaine de ses fleurs blanches est un spectacle d'une beauté incroyable. En été, son feuillage est dense et généreux et il forme un beau massif. A l'automne, le feuillage doré nous offrira une belle lumière. Des fruits ressemblant à des cocottes avec des graines orangées apparaissent en automne. C'est le plus rustique des magnolia et est zoné en 3b bien protégé.

Des centaines de disponibles. Prix réduits sur cette variété.

Ce magnolia est parfait pour les massifs ou les petits jardins car il pousse modérément et il ne dépassera pas les 4 mètres de hauteur. C'est le plus florifère de tous les magnolias. Son éblouissante floraison nous invite à célébrer sans tarder la venue du printemps. L'explosion soudaine de ses fleurs blanches est un spectacle d'une beauté incroyable. En été, son feuillage est dense et généreux et il forme un beau massif. A l'automne, le feuillage doré nous offrira une belle lumière. Des fruits ressemblant à des cocottes avec des graines orangées apparaissent en automne. C'est le plus rustique des magnolia et est zoné en 3b bien protégé.

Des centaines de disponibles. Prix réduits sur cette variété.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Magnolia parasol, Magnolia tripetala, (Umbrella magnolia) Magnolia parasol, Magnolia tripetala, (Umbrella magnolia)
Magnolia parasol, Magnolia tripetala, (Umbrella magnolia)

Rupture de stock

Le Magnolia tripetala, magnolia parasol est originaire de l'Est de l'Amérique du Nord de la Floride aux États-Unis. On le retrouve de la côte Est jusqu’aux États de l'Oklahoma, du Missouri et de l'Indiana à l'ouest. La région comprend ainsi la région montagneuse des Appalaches où on le rencontre le plus fréquemment. Le magnolia parasol possède de grandes feuilles brillantes longues de 30 à 50 cm. Dans son environnement naturel au É-U, il peut atteindre les 15 mètres de haut. Avec le temps, sa couronne s'élargit largement en forme de parasol d'où son nom vernaculaire. Les fleurs, d'un diamètre de 15-25 cm, possèdent six à neuf pétales de couleur blanc-crème et un long pistil rouge, qui se développe par la suite en fruits rouges de 10 cm de long contenant plusieurs graines de couleur rouge également. Il est à l’essai à notre pépinière et nous croyons qu’il est rustique en zone 5a mais nous ne le recommandons pas vraiment sous cette zone. Il possède une écorce gris clair, lisse et non crevassée. Ses rameaux sont glabres, brun olive, trapus, et ensuite brun clair, assez brillants. Cet arbre est de culture facile et de croissance rapide si on lui offre un environnement adéquat : sol acide, pas trop lourd, humifère et frais. Il aime une ombre légère et supporte le plein soleil. Il faut éviter les endroits exposés aux vents forts, car ses grandes feuilles peuvent se déchirer. Ses grandes feuilles lui donnent un aspect exotique indéniable. Cet arbre de petite taille conviendra pour les petits jardins, mais on évitera la proximité de la maison, car le parfum très fort de ses fleurs peut être désagréable. Il est a noter que c'est un arbre de croissance rapide en position abritée.

Rupture de stock

Le Magnolia tripetala, magnolia parasol est originaire de l'Est de l'Amérique du Nord de la Floride aux États-Unis. On le retrouve de la côte Est jusqu’aux États de l'Oklahoma, du Missouri et de l'Indiana à l'ouest. La région comprend ainsi la région montagneuse des Appalaches où on le rencontre le plus fréquemment. Le magnolia parasol possède de grandes feuilles brillantes longues de 30 à 50 cm. Dans son environnement naturel au É-U, il peut atteindre les 15 mètres de haut. Avec le temps, sa couronne s'élargit largement en forme de parasol d'où son nom vernaculaire. Les fleurs, d'un diamètre de 15-25 cm, possèdent six à neuf pétales de couleur blanc-crème et un long pistil rouge, qui se développe par la suite en fruits rouges de 10 cm de long contenant plusieurs graines de couleur rouge également. Il est à l’essai à notre pépinière et nous croyons qu’il est rustique en zone 5a mais nous ne le recommandons pas vraiment sous cette zone. Il possède une écorce gris clair, lisse et non crevassée. Ses rameaux sont glabres, brun olive, trapus, et ensuite brun clair, assez brillants. Cet arbre est de culture facile et de croissance rapide si on lui offre un environnement adéquat : sol acide, pas trop lourd, humifère et frais. Il aime une ombre légère et supporte le plein soleil. Il faut éviter les endroits exposés aux vents forts, car ses grandes feuilles peuvent se déchirer. Ses grandes feuilles lui donnent un aspect exotique indéniable. Cet arbre de petite taille conviendra pour les petits jardins, mais on évitera la proximité de la maison, car le parfum très fort de ses fleurs peut être désagréable. Il est a noter que c'est un arbre de croissance rapide en position abritée.

Nos choix :
Magnolia Sieboldii, (Oyama Magnolia) Magnolia Sieboldii, (Oyama Magnolia)
Magnolia Sieboldii, (Oyama Magnolia)

Le Magnolia sieboldii aussi connu sous le nom anglais de Oyama Magnolia est une espèce de Magnolia originaire d'Asie orientale en Chine, du Japon et en Corée. Il est nommé d'après le médecin allemand Philipp Franz von Siebold (1796-1866) qui l’a bien décrit pour la première fois. Le Magnolia sieboldii est un grand arbuste ou petit arbre de 5 à 10 mètres de haut. Les tiges, les jeunes feuilles, les jeunes rameaux et les jeunes bourgeons sont duveteux. Les feuilles sont elliptiques à ovales-oblongues, 9-16 cm (rarement 25 cm) de long et 4-10 cm (rarement 12 cm) de large. Ses fleurs, à la différence des autres magnolias au printemps, ouvrent principalement vers le début de l'été lorsque l’arbre arbore toutes ses feuilles et la floraison est alors spectaculaire et continue de manière intermittente jusqu'à la fin de l'été. Les fleurs sont pendantes, très uniques et mesurent de 7 à 10 cm de diamètre et sont en forme de coupe avec 6 à 12 pétales d'un blanc pur. Les carpelles sont verdâtres et les étamines sont rouge pourpre ou blanc verdâtre. C’est probalement un des plus beaux magnolias qui soit et il est rustique en zone 4b. Comme tous les magnolias, on doit le cultiver dans un sol humide bien drainé et de préférence acide ou à sol neutre en plein soleil ou mi-ombre. Tous les magnolias ne tolèrent pas les sols gorgés d’eau. Les bourgons à fleurs comme ceux des autres espèces de magnolia sont sensibles aux gelées tardives du mois de mai lorsque les fleurs sont sur le point d'éclore. On peut le tailler légèrement comme les autres magnolias surtout en bas âge pour lui donner une belle forme.

 

Le Magnolia sieboldii aussi connu sous le nom anglais de Oyama Magnolia est une espèce de Magnolia originaire d'Asie orientale en Chine, du Japon et en Corée. Il est nommé d'après le médecin allemand Philipp Franz von Siebold (1796-1866) qui l’a bien décrit pour la première fois. Le Magnolia sieboldii est un grand arbuste ou petit arbre de 5 à 10 mètres de haut. Les tiges, les jeunes feuilles, les jeunes rameaux et les jeunes bourgeons sont duveteux. Les feuilles sont elliptiques à ovales-oblongues, 9-16 cm (rarement 25 cm) de long et 4-10 cm (rarement 12 cm) de large. Ses fleurs, à la différence des autres magnolias au printemps, ouvrent principalement vers le début de l'été lorsque l’arbre arbore toutes ses feuilles et la floraison est alors spectaculaire et continue de manière intermittente jusqu'à la fin de l'été. Les fleurs sont pendantes, très uniques et mesurent de 7 à 10 cm de diamètre et sont en forme de coupe avec 6 à 12 pétales d'un blanc pur. Les carpelles sont verdâtres et les étamines sont rouge pourpre ou blanc verdâtre. C’est probalement un des plus beaux magnolias qui soit et il est rustique en zone 4b. Comme tous les magnolias, on doit le cultiver dans un sol humide bien drainé et de préférence acide ou à sol neutre en plein soleil ou mi-ombre. Tous les magnolias ne tolèrent pas les sols gorgés d’eau. Les bourgons à fleurs comme ceux des autres espèces de magnolia sont sensibles aux gelées tardives du mois de mai lorsque les fleurs sont sur le point d'éclore. On peut le tailler légèrement comme les autres magnolias surtout en bas âge pour lui donner une belle forme.

 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Magnolia X loebneri 'Leonard Messel' Magnolia X loebneri 'Leonard Messel'
Magnolia X loebneri 'Leonard Messel'

magnolia à fleurs roses

Le Magnolia x loebneri est issu d'un croisement obtenu au début du 20e S entre Magnolia kobus et Magnolia stellata. C'est un petit arbre au port conique à étalé, au feuillage caduc dont la floraison généreuse survient avant même la fin de l'hiver. Les corolles étoilées blanc rosé, de 8 à 10 cm de diamètre et composées d'une trentaine de pétales, apparaissent avant la mise à feuilles. Elles sont subtilement parfumées dégageant des senteurs citronnées. Le feuillage vert se teinte de jaune doré en automne. La variété 'Leonard Messel' se distingue par un port plus compact, des dimensions réduites et une floraison plus tardive. Ses fleurs rose lilas sont doubles et font suite à des boutons rose foncé.

Floraison généreuse et précoce. Fleurs doubles rose lilas. Feuillage d'automne doré. Bonne résistance aux intempéries. Parfum citronné.

Il préfère les sols frais, riches, profonds, mais très bien drainés. En sol lourd et humide, il est plus sensible au pourridié, une maladie cryptogamique qui entraîne le dessèchement des racines. Même s'il est bien rustique, offrez-lui un emplacement abrité ou une bonne accumulation de neige a lieu l'hiver. Espèce sensible aux gelées tardives de la fin mai.
 

 

magnolia à fleurs roses

Le Magnolia x loebneri est issu d'un croisement obtenu au début du 20e S entre Magnolia kobus et Magnolia stellata. C'est un petit arbre au port conique à étalé, au feuillage caduc dont la floraison généreuse survient avant même la fin de l'hiver. Les corolles étoilées blanc rosé, de 8 à 10 cm de diamètre et composées d'une trentaine de pétales, apparaissent avant la mise à feuilles. Elles sont subtilement parfumées dégageant des senteurs citronnées. Le feuillage vert se teinte de jaune doré en automne. La variété 'Leonard Messel' se distingue par un port plus compact, des dimensions réduites et une floraison plus tardive. Ses fleurs rose lilas sont doubles et font suite à des boutons rose foncé.

Floraison généreuse et précoce. Fleurs doubles rose lilas. Feuillage d'automne doré. Bonne résistance aux intempéries. Parfum citronné.

Il préfère les sols frais, riches, profonds, mais très bien drainés. En sol lourd et humide, il est plus sensible au pourridié, une maladie cryptogamique qui entraîne le dessèchement des racines. Même s'il est bien rustique, offrez-lui un emplacement abrité ou une bonne accumulation de neige a lieu l'hiver. Espèce sensible aux gelées tardives de la fin mai.
 

 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Maronnier d’Inde, Aesculus hippocastanum (Horse Chestnut) Maronnier d’Inde, Aesculus hippocastanum (Horse Chestnut)
Maronnier d’Inde, Aesculus hippocastanum (Horse Chestnut)

Ce marronnier est très populaire pour ses fleurs campanulées blanches panachées de rouge et de jaune et ses feuilles de grande taille composées palmées. Cet arbre est fréquemment planté comme arbre d’ornement dans le sud du Canada, notamment dans les grandes villes. Il supporte très bien les conditions en milieu urbain. Il peut atteindre une taille imposante. Il produit des bogues épineuses avec 2-3 grosses graines intérieures non comestibles et qui ressemblent à s’y m’éprendre aux châtaignes.

Ce marronnier est très populaire pour ses fleurs campanulées blanches panachées de rouge et de jaune et ses feuilles de grande taille composées palmées. Cet arbre est fréquemment planté comme arbre d’ornement dans le sud du Canada, notamment dans les grandes villes. Il supporte très bien les conditions en milieu urbain. Il peut atteindre une taille imposante. Il produit des bogues épineuses avec 2-3 grosses graines intérieures non comestibles et qui ressemblent à s’y m’éprendre aux châtaignes.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Maronnier de l’Ohio,  Aesculus glabra (Ohio Buckeye) Maronnier de l’Ohio,  Aesculus glabra (Ohio Buckeye)
Maronnier de l’Ohio, Aesculus glabra (Ohio Buckeye)

Arbre indigène du sud de l’Ontario et du Midwest américain, il est très rustique sous nos latitudes et pousse jusqu'en zone 3a. C’est un bel arbre d’ornement avec ses feuilles et son port arrondi. Il produit une grappe de fleurs blanches au printemps et ensuite des marrons non comestibles à l'intérieur d'enveloppe piquante. Il est résistant aux conditions urbaines et donnera beaucoup de cachet dans un parc ou sur un terrain privé. Les maronniers attirent beaucoup les regards et sont de très beaux arbres ornementaux.

 

Arbre indigène du sud de l’Ontario et du Midwest américain, il est très rustique sous nos latitudes et pousse jusqu'en zone 3a. C’est un bel arbre d’ornement avec ses feuilles et son port arrondi. Il produit une grappe de fleurs blanches au printemps et ensuite des marrons non comestibles à l'intérieur d'enveloppe piquante. Il est résistant aux conditions urbaines et donnera beaucoup de cachet dans un parc ou sur un terrain privé. Les maronniers attirent beaucoup les regards et sont de très beaux arbres ornementaux.

 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Maronnier Jaune, aesculus flava, (Yellow Buckeye) Maronnier Jaune, aesculus flava, (Yellow Buckeye)
Maronnier Jaune, aesculus flava, (Yellow Buckeye)

Cette espèce prolifère à l'état sauvage dans les forêts mixtes de l'est de l'Amérique du Nord. Elle se développe en arbre de taille moyenne à grande possédant une couronne arrondie à conique aérée, qui a tendance à devenir arrondie au cours des années. Cet arbre atteint jusqu'à 20 m de haut et jusqu'à 10 m de large. Dans son habitat naturel, il atteint presque 30 m de haut. Il est à noter que ses bourgeons pointus ne sont pas visqueux. Les feuilles palmées se composent généralement de 5 folioles, voire parfois 7. Leur diamètre mesure 15 cm. Ses feuilles vert foncé sont glabres, bien que le revers soit initialement extrêmement pubescent. À la venue de l'automne, ses feuilles virent au brun jaune et tombent très rapidement. Ses fleurs jaune clair aux reflets rosés sont disposées en petites panicules. Les fruits ainsi que les germinations sur pied sont toxiques. Cet arbre supporte bien le revêtement et le pavage, mais souffre du sel de salage. Rustique en zone 4a.

Cette espèce prolifère à l'état sauvage dans les forêts mixtes de l'est de l'Amérique du Nord. Elle se développe en arbre de taille moyenne à grande possédant une couronne arrondie à conique aérée, qui a tendance à devenir arrondie au cours des années. Cet arbre atteint jusqu'à 20 m de haut et jusqu'à 10 m de large. Dans son habitat naturel, il atteint presque 30 m de haut. Il est à noter que ses bourgeons pointus ne sont pas visqueux. Les feuilles palmées se composent généralement de 5 folioles, voire parfois 7. Leur diamètre mesure 15 cm. Ses feuilles vert foncé sont glabres, bien que le revers soit initialement extrêmement pubescent. À la venue de l'automne, ses feuilles virent au brun jaune et tombent très rapidement. Ses fleurs jaune clair aux reflets rosés sont disposées en petites panicules. Les fruits ainsi que les germinations sur pied sont toxiques. Cet arbre supporte bien le revêtement et le pavage, mais souffre du sel de salage. Rustique en zone 4a.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Metasequoia Metasequoia
Metasequoia

Un fossil vivant comme le Gikgo Biloba.

Metasequoia glyptostroboides est une espèce de grands arbres de la famille des Taxodiaceae, ou des Cupressaceae selon la classification. Il est originaire de Chine où il a été découvert en 1943. C'est l'unique espèce vivante du genre Metasequoia dont l'origine remonte au Pliocène et à ce titre est considéré comme une forme panchronique.

Le métaséquoïa de Chine est un grand arbre, à croissance très rapide, qui peut atteindre 50 à 60 mètres de haut avec un tronc droit de deux mètres de diamètre, et au port conique, ou colonnaire dans certaines conditions. Son feuillage est formé de feuilles opposées, linéaires, souples, longues de 2 à 4 cm environ. C'est un arbre à feuillage caduc, caractéristique assez rare chez certains conifères comme les mélèzes et le cyprès chauve. Ces feuilles vert brillant prennent une belle couleur rouge cuivrée à l'automne avant de tomber. Les cônes globuleux mesurent 2 à 3 cm de diamètre et possèdent 16 à 30 écailles disposées en paires opposées sur quatre rangs, chaque paire étant à angle droit par rapport à la paire adjacente. Vitesse de croissance: dans de bonnes conditions, un Métaséquoïa peut grandir d'environ 1 mètre par an.

De nombreux jardins botaniques cultivent cette espèce que l'on croyait disparue depuis environ 100 millions d'années. Ses graines germent facilement et les plants montrent un développement rapide. En automne, ses aiguilles prennent une couleur brun-clair et finissent par tomber avec les petits rameaux qui les supportent. C'est une espèce rustique sous climat tempéré qui s'acclimate facilement en culture dans les jardins. Elle est désormais largement plantée dans les parcs du monde entier. Pour zone climatique 5 et au dessus.

Un fossil vivant comme le Gikgo Biloba.

Metasequoia glyptostroboides est une espèce de grands arbres de la famille des Taxodiaceae, ou des Cupressaceae selon la classification. Il est originaire de Chine où il a été découvert en 1943. C'est l'unique espèce vivante du genre Metasequoia dont l'origine remonte au Pliocène et à ce titre est considéré comme une forme panchronique.

Le métaséquoïa de Chine est un grand arbre, à croissance très rapide, qui peut atteindre 50 à 60 mètres de haut avec un tronc droit de deux mètres de diamètre, et au port conique, ou colonnaire dans certaines conditions. Son feuillage est formé de feuilles opposées, linéaires, souples, longues de 2 à 4 cm environ. C'est un arbre à feuillage caduc, caractéristique assez rare chez certains conifères comme les mélèzes et le cyprès chauve. Ces feuilles vert brillant prennent une belle couleur rouge cuivrée à l'automne avant de tomber. Les cônes globuleux mesurent 2 à 3 cm de diamètre et possèdent 16 à 30 écailles disposées en paires opposées sur quatre rangs, chaque paire étant à angle droit par rapport à la paire adjacente. Vitesse de croissance: dans de bonnes conditions, un Métaséquoïa peut grandir d'environ 1 mètre par an.

De nombreux jardins botaniques cultivent cette espèce que l'on croyait disparue depuis environ 100 millions d'années. Ses graines germent facilement et les plants montrent un développement rapide. En automne, ses aiguilles prennent une couleur brun-clair et finissent par tomber avec les petits rameaux qui les supportent. C'est une espèce rustique sous climat tempéré qui s'acclimate facilement en culture dans les jardins. Elle est désormais largement plantée dans les parcs du monde entier. Pour zone climatique 5 et au dessus.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Mûrier Blanc, morus alba Mûrier Blanc, morus alba
Mûrier Blanc, morus alba

Le Mûrier blanc est un arbre monoïque pouvant atteindre 30 mètres de haut. Ses feuilles caduques, alternes, le plus souvent de forme ovale acuminée mesurent 5 à 12 cm et peuvent avoir des formes assez distinctes même si elles proviennent du même arbre.

Les fleurs mâles sont réunies en chatons cylindriques, les femelles en chatons subsphériques; une fois fécondés, ces derniers se transforment en groupe de fruits blancs, roses ou violets, appelés mûres. Ses fruits en syncarpe sucrés, comestibles, peuvent être de différentes couleurs. Le fruit du Mûrier blanc est douceâtre avant maturité. À complète maturité, le fruit du mûrier blanc est assez fade et très sucré.

Le Mûrier blanc est traditionnellement un arbre d'alignement, un arbre de route, son ombre dense est agréable l'été, ses fruits ne tachent pas à la différence de ceux du mûrier rouge. Dans cet usage, on le conduit sur tige de 1.50 m. Ses racines permettent d'empêcher l'érosion des sols. Il s'adapte bien à la pollution atmosphérique.

Le Mûrier blanc est un arbre monoïque pouvant atteindre 30 mètres de haut. Ses feuilles caduques, alternes, le plus souvent de forme ovale acuminée mesurent 5 à 12 cm et peuvent avoir des formes assez distinctes même si elles proviennent du même arbre.

Les fleurs mâles sont réunies en chatons cylindriques, les femelles en chatons subsphériques; une fois fécondés, ces derniers se transforment en groupe de fruits blancs, roses ou violets, appelés mûres. Ses fruits en syncarpe sucrés, comestibles, peuvent être de différentes couleurs. Le fruit du Mûrier blanc est douceâtre avant maturité. À complète maturité, le fruit du mûrier blanc est assez fade et très sucré.

Le Mûrier blanc est traditionnellement un arbre d'alignement, un arbre de route, son ombre dense est agréable l'été, ses fruits ne tachent pas à la différence de ceux du mûrier rouge. Dans cet usage, on le conduit sur tige de 1.50 m. Ses racines permettent d'empêcher l'érosion des sols. Il s'adapte bien à la pollution atmosphérique.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Mûrier rouge,  Morus Rubra, (Red Mulberry) Mûrier rouge,  Morus Rubra, (Red Mulberry)
Mûrier rouge, Morus Rubra, (Red Mulberry)

Le mûrier rouge est un arbre de petite à moyenne taille vraiment original et rare…vous n’avez peut être jamais vu un arbre comme celui-ci. Il produit des baies colorées et sucrées ressemblant aux mûres portées sur des branches. Il a un beau feuillage en été mais demande un sol très humide et profond car il n'aime pas les sols graveleux ou sablonneux. Le mûrier rouge saura faire parler de lui dans votre entourage et embellir votre terrain. Il vous donnera une production de baies que vous pourrez manger fraîches ou transformées en gelée ou en confiture. Le mûrier rouge a un statut d'espèce menacée dans la nature en Ontario. On ne le retrouve qu'à quelques endroits notamment à la Pointe Pelée. Nous le recommandons pour les endroits restreints en ville et pour donner un ajout à vos aménagements paysagers et vos parterres. Il a prouvé sa rusticité sous nos latitudes dans la zone 4b mais a du mal à aoûter la fin de ses pousses de l'année si les automnes sont courts. C'est une espèce idéale pour les jardins et projets de plantation comestible (permaculture).

Voir la fiche technique complète.

Excellent prix pour les grosses quantités, écrivez-nous.

Disponible en pot et racines nues.

Le mûrier rouge est un arbre de petite à moyenne taille vraiment original et rare…vous n’avez peut être jamais vu un arbre comme celui-ci. Il produit des baies colorées et sucrées ressemblant aux mûres portées sur des branches. Il a un beau feuillage en été mais demande un sol très humide et profond car il n'aime pas les sols graveleux ou sablonneux. Le mûrier rouge saura faire parler de lui dans votre entourage et embellir votre terrain. Il vous donnera une production de baies que vous pourrez manger fraîches ou transformées en gelée ou en confiture. Le mûrier rouge a un statut d'espèce menacée dans la nature en Ontario. On ne le retrouve qu'à quelques endroits notamment à la Pointe Pelée. Nous le recommandons pour les endroits restreints en ville et pour donner un ajout à vos aménagements paysagers et vos parterres. Il a prouvé sa rusticité sous nos latitudes dans la zone 4b mais a du mal à aoûter la fin de ses pousses de l'année si les automnes sont courts. C'est une espèce idéale pour les jardins et projets de plantation comestible (permaculture).

Voir la fiche technique complète.

Excellent prix pour les grosses quantités, écrivez-nous.

Disponible en pot et racines nues.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Oranger des Osages, Maclura pomifera, (Osage orange) Oranger des Osages, Maclura pomifera, (Osage orange)
Oranger des Osages, Maclura pomifera, (Osage orange)

Prix réduit

L'Oranger des osages (Maclura pomifera ; syn. Maclura aurantiaca) est comme le mûrier, apparemment son plus proche parent, un arbre de la famille des Moraceae. Ce petit arbre atteignant rarement plus de 8 m de haut est également connu sous les synonymes suivants : maclure épineux et bois d'arc.
C'est une espèce dioïque d'arbre ou d'arbuste épineux à feuilles caduques. Les arbres femelles produisent des fruits verts de la taille d'une orange ou plus gros. En fait, il ne s'agit pas d'un fruit simple mais comme pour la figue ou plutôt le fruit à pain d'une infrutescence, c'est-à-dire, d'une agglomération d'un ensemble de fruits issus d'une multitude de fleurs. L'intérieur du fruit est blanc, compact, homogène avec de petits pépins marron foncé. Le fruit exhale un parfum citronné légèrement épicé. Le nom commun vient de la tribu indienne des Osages, qui occupait la zone où pousse cet arbre. Il est originaire d'Amérique du Nord et plus précisément du sud-est de l'Oklahoma, du sud-ouest de l'Arkansas et du nord-est du Texas. On le trouve aussi dans le Missouri, proche du Mississippi. Il n'est jamais très abondant. Au Québec, on peut observer quelques spécimens bien portant au jardin botanique de Montréal. Sa rusticité est limitée à la zone 5a au minimum mais des tests sont en cours en zone 4b. Il est planté comme arbre d'ornement et de collection en zone tempérée.

Le fruit n'est pas comestible à cause de son amertume. Les Indiens de la tribu des Osages (apparentée aux Sioux), se servaient du latex laiteux contenu dans le fruit et dans les autres organes pour se peindre le visage et teindre leurs vêtements. En effet, au contact de l'air, le latex jaunit. Le bois fut aussi utilisé autrefois pour la fabrication de leurs arcs d'où le nom vernaculaire de bois d'arc parfois donné à cet arbre. En Europe de l'Est, la médecine traditionnelle l'utilise contre les rhumatismes, pour la cicatrisation des blessures ou encore en tant qu'antibiotique, ainsi que pour stimuler l'activité cardiaque. Dans la nature, ces fruits ne sont pratiquement pas consommés par les animaux, en dehors des écureuils qui recherchent les graines. Il est peu habituel qu'un gros fruit charnu ne soit pas consommé par des animaux dispersant les graines. L'hypothèse a été émise récemment que ses fruits étaient autrefois consommés par le Megatherium, éteint peu après les premiers peuplements humains sur le nouveau monde. Les chevaux, qui existaient en Amérique du Nord mais étaient disparus avant l'arrivée des Européens, peuvent les consommer. source wikipedia
 

 

Prix réduit

L'Oranger des osages (Maclura pomifera ; syn. Maclura aurantiaca) est comme le mûrier, apparemment son plus proche parent, un arbre de la famille des Moraceae. Ce petit arbre atteignant rarement plus de 8 m de haut est également connu sous les synonymes suivants : maclure épineux et bois d'arc.
C'est une espèce dioïque d'arbre ou d'arbuste épineux à feuilles caduques. Les arbres femelles produisent des fruits verts de la taille d'une orange ou plus gros. En fait, il ne s'agit pas d'un fruit simple mais comme pour la figue ou plutôt le fruit à pain d'une infrutescence, c'est-à-dire, d'une agglomération d'un ensemble de fruits issus d'une multitude de fleurs. L'intérieur du fruit est blanc, compact, homogène avec de petits pépins marron foncé. Le fruit exhale un parfum citronné légèrement épicé. Le nom commun vient de la tribu indienne des Osages, qui occupait la zone où pousse cet arbre. Il est originaire d'Amérique du Nord et plus précisément du sud-est de l'Oklahoma, du sud-ouest de l'Arkansas et du nord-est du Texas. On le trouve aussi dans le Missouri, proche du Mississippi. Il n'est jamais très abondant. Au Québec, on peut observer quelques spécimens bien portant au jardin botanique de Montréal. Sa rusticité est limitée à la zone 5a au minimum mais des tests sont en cours en zone 4b. Il est planté comme arbre d'ornement et de collection en zone tempérée.

Le fruit n'est pas comestible à cause de son amertume. Les Indiens de la tribu des Osages (apparentée aux Sioux), se servaient du latex laiteux contenu dans le fruit et dans les autres organes pour se peindre le visage et teindre leurs vêtements. En effet, au contact de l'air, le latex jaunit. Le bois fut aussi utilisé autrefois pour la fabrication de leurs arcs d'où le nom vernaculaire de bois d'arc parfois donné à cet arbre. En Europe de l'Est, la médecine traditionnelle l'utilise contre les rhumatismes, pour la cicatrisation des blessures ou encore en tant qu'antibiotique, ainsi que pour stimuler l'activité cardiaque. Dans la nature, ces fruits ne sont pratiquement pas consommés par les animaux, en dehors des écureuils qui recherchent les graines. Il est peu habituel qu'un gros fruit charnu ne soit pas consommé par des animaux dispersant les graines. L'hypothèse a été émise récemment que ses fruits étaient autrefois consommés par le Megatherium, éteint peu après les premiers peuplements humains sur le nouveau monde. Les chevaux, qui existaient en Amérique du Nord mais étaient disparus avant l'arrivée des Européens, peuvent les consommer. source wikipedia
 

 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Phellodendron de l’Amour, Phellodendron amurense, (Amur Corktree) Phellodendron de l’Amour, Phellodendron amurense, (Amur Corktree)
Phellodendron de l’Amour, Phellodendron amurense, (Amur Corktree)

PRIX RÉDUIT AU MAXIMUM. VENTE DE DÉBARRAS

Arbre de petite à moyenne dimension originaire d'Asie et très rustique dans l'Est du Canada (zone 3b). Il est fréquemment planté dans les aménagements paysagers depuis quelques années car il est très résistant aux conditions urbaines (sels, pollution, bris mécaniques). Il a un enracinement superficiel préférant les sols sec. Il produit des grappes de petites baies aromatiques et non comestibles bleu foncé plutôt décoratives. C'est définitivement un bel arbre d'ombrage intéressant pour les parcs et espaces publiques. L'arbre ne demande pas beaucoup de soin et on ne lui connait aucune maladie ou insecte nuisible. Il est par contre classé espèce indésirable dans plusiers États américains car il a tendence à se multiplier facilement et prendre le desssus sur les autres espèces. Pour l'instant, il ne représente aucune menace en climat plus nordique.

Écrivez-nous pour avoir un ordre de prix pour les grosses quantités.

PRIX RÉDUIT AU MAXIMUM. VENTE DE DÉBARRAS

Arbre de petite à moyenne dimension originaire d'Asie et très rustique dans l'Est du Canada (zone 3b). Il est fréquemment planté dans les aménagements paysagers depuis quelques années car il est très résistant aux conditions urbaines (sels, pollution, bris mécaniques). Il a un enracinement superficiel préférant les sols sec. Il produit des grappes de petites baies aromatiques et non comestibles bleu foncé plutôt décoratives. C'est définitivement un bel arbre d'ombrage intéressant pour les parcs et espaces publiques. L'arbre ne demande pas beaucoup de soin et on ne lui connait aucune maladie ou insecte nuisible. Il est par contre classé espèce indésirable dans plusiers États américains car il a tendence à se multiplier facilement et prendre le desssus sur les autres espèces. Pour l'instant, il ne représente aucune menace en climat plus nordique.

Écrivez-nous pour avoir un ordre de prix pour les grosses quantités.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pin de Jeffrey (Pinus jeffreyi) Pin de Jeffrey (Pinus jeffreyi)
Pin de Jeffrey (Pinus jeffreyi)

Le pin de Jeffrey (Pinus jeffreyi), est une espèce de pin de la famille des Pinaceae.

Elle est originaire d'Amérique du Nord. Cette espèce, proche du pin ponderosa, pousse dans le sud-ouest de l'Oregon, en Californie (principalement dans la Sierra Nevada et jusqu'au nord de la Basse-Californie. Elle croît dans les chaînes de montagne, entre 1000 et 3000 mètres d'altitude, plus haut que le pin ponderosa. Il mesure 25 à 40 mètres, parfois jusqu'à 55 mètres. Ses cônes mesurent 12 à 24 cm de long.

Le pin de Jeffrey (Pinus jeffreyi), est une espèce de pin de la famille des Pinaceae.

Elle est originaire d'Amérique du Nord. Cette espèce, proche du pin ponderosa, pousse dans le sud-ouest de l'Oregon, en Californie (principalement dans la Sierra Nevada et jusqu'au nord de la Basse-Californie. Elle croît dans les chaînes de montagne, entre 1000 et 3000 mètres d'altitude, plus haut que le pin ponderosa. Il mesure 25 à 40 mètres, parfois jusqu'à 55 mètres. Ses cônes mesurent 12 à 24 cm de long.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pin noir d'Autriche, Pinus nigra austriaca (European black pine) Pin noir d'Autriche, Pinus nigra austriaca (European black pine)
Pin noir d'Autriche, Pinus nigra austriaca (European black pine)

Pin de grande dimension originaire d’Europe ayant une grande étendue géographique. Il a un tronc plus ou moins droit avec un houppier dense et sombre. Cette variété présente des aiguilles de 8 à 14 cm de long, groupées par deux, très rigides, piquantes et droites ou légèrement courbées. Il résiste très bien au froid et à la sécheresse, ainsi qu'au vent et à la pollution atmosphérique. Il présente un enracinement puissant qui tolère aussi bien les sols calcaires que les sols argileux compacts. Le pin noir n'apprécie pas l'ombre et a besoin de beaucoup de soleil pour bien se développer. C’est une belle espèce pour agrémenter votre terrain avec son feuillage imposant tout au long de l'année. FICHE TECHNIQUE À VENIR SOUS PEU.

Pin de grande dimension originaire d’Europe ayant une grande étendue géographique. Il a un tronc plus ou moins droit avec un houppier dense et sombre. Cette variété présente des aiguilles de 8 à 14 cm de long, groupées par deux, très rigides, piquantes et droites ou légèrement courbées. Il résiste très bien au froid et à la sécheresse, ainsi qu'au vent et à la pollution atmosphérique. Il présente un enracinement puissant qui tolère aussi bien les sols calcaires que les sols argileux compacts. Le pin noir n'apprécie pas l'ombre et a besoin de beaucoup de soleil pour bien se développer. C’est une belle espèce pour agrémenter votre terrain avec son feuillage imposant tout au long de l'année. FICHE TECHNIQUE À VENIR SOUS PEU.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pin Ponderosa, pinus ponderosa Pin Ponderosa, pinus ponderosa
Pin Ponderosa, pinus ponderosa

Originaire des montagnes rocheuses, il s'étend du Mexique (23° de latitude nord) jusqu'au Canada (52° de latitude nord) en passant par les États-Unis. Il est présent dans des altitudes comprises entre 300 et 2100 mètres. Dans son habitat d'origine, il atteint la taille de 40 à 50 mètres pour un diamètre de 3 mètres. En Europe, sa taille ne dépasse pas les 40 mètres. Il peut vivre de 500 à 600 ans. Son système racinaire profond et développé lui permet de supporter une sècheresse de longue durée. Sa croissance est lente les premières années avant de s'accélérer. À 20 ans, l'arbre atteint 8 mètres. Son bois est résistant, riche en résine et est souvent utilisé en construction.

Les aiguilles vert clair mesurent de 15 à 25 centimètres pour 1,5 mm de large. Les aiguilles sont groupées par trois sur les rameaux. L'arbre fleurit au début de juin et les cônes mûrissent l'année suivante. Les cônes, longs de 8 à 15 cm et larges de 4 à 7 cm une fois mûrs, sont brun clair en forme d'œuf. Ses écailles sont souvent munies d'un piquant. Les semences de 6 à 9 mm sont brunes et dotées d'une aile de 2 cm. Rustique en zone 4b.

Disponible en petite quantité.

Originaire des montagnes rocheuses, il s'étend du Mexique (23° de latitude nord) jusqu'au Canada (52° de latitude nord) en passant par les États-Unis. Il est présent dans des altitudes comprises entre 300 et 2100 mètres. Dans son habitat d'origine, il atteint la taille de 40 à 50 mètres pour un diamètre de 3 mètres. En Europe, sa taille ne dépasse pas les 40 mètres. Il peut vivre de 500 à 600 ans. Son système racinaire profond et développé lui permet de supporter une sècheresse de longue durée. Sa croissance est lente les premières années avant de s'accélérer. À 20 ans, l'arbre atteint 8 mètres. Son bois est résistant, riche en résine et est souvent utilisé en construction.

Les aiguilles vert clair mesurent de 15 à 25 centimètres pour 1,5 mm de large. Les aiguilles sont groupées par trois sur les rameaux. L'arbre fleurit au début de juin et les cônes mûrissent l'année suivante. Les cônes, longs de 8 à 15 cm et larges de 4 à 7 cm une fois mûrs, sont brun clair en forme d'œuf. Ses écailles sont souvent munies d'un piquant. Les semences de 6 à 9 mm sont brunes et dotées d'une aile de 2 cm. Rustique en zone 4b.

Disponible en petite quantité.

Nos choix :
Pin Rigide, Pinus rigida, (Pitch Pine) Pin Rigide, Pinus rigida, (Pitch Pine)
Pin Rigide, Pinus rigida, (Pitch Pine)

Pour information veuillez nous contacter

Espèce de pin très rare au Québec est confinée à l’extrême Sud-Ouest Québécois et est menacée dans la liste des espèces en péril à cause de la perte de son habitat. L’arbre ne donne pas de pignons car ses graines sont trop petites. Il a par contre une allure pittoresque et s’adapte bien dans les sols très pauvres (sablonneux). Idéal pour aider à la conservation génétique et pour favoriser son expansion sur notre territoire.

Arbre atteignant 20 m de hauteur et 30 cm de diamètre, pouvant vivre jusqu’à 200 ans. Tronc souvent tordu, portant souvent des faisceaux d’aiguilles; écorce brun rougeâtre, lisse, devenant écailleuse et formant de larges plaques épaisses, irrégulières, gris foncé et entrecoupées de sillons. Cime irrégulière; branches nombreuses, noueuses, retombantes. Rameaux robustes, glabres, verdâtres à orangés ou brun foncé, striés et cannelés. Feuilles (aiguilles) rigides, tordues, vert jaunâtre, réunies en faisceaux de 3, mesurant 7 à 12 cm de longueur et persistant de 2 à 3 ans sur les rameaux. Cônes ovoïdes, mesurant de 5 à 9 cm de longueur, à pédoncule très court, plus ou moins sérotineux et pouvant persister sur l’arbre pendant plusieurs années; écailles des cônes épaissies à l’extrémité et munies d’un aiguillon rigide et courbé. Graines ailées.

HABITAT

Milieux rocheux ou sablonneux ouverts, secs et pauvres, plus rarement tourbeux. Presque toujours en compagnie du bleuet à feuilles étroites (Vaccinium angustifolium) et du kalmia à feuilles étroites (Kalmia angustifolia) auxquels s’ajoutent, dans les milieux secs, des lichens du genre Cladina ou, dans les milieux tourbeux, le rhododendron du Canada (Rhododendron canadense), le chamédaphné calyculé (Chamaedaphne calyculata) et des sphaignes.

BIOLOGIE

Espèce intolérante à l’ombre. Floraison en mai, pollinisation par le vent. Maturation des cônes s’étendant sur deux saisons et complétée vers la fin d’août ou au début de septembre. Certains cônes libèrent leurs graines peu de temps après avoir atteint leur maturité, tandis que les cônes sérotineux ne le font qu’à la suite d’un incendie ou de la coupe de l’arbre. Bien qu’elles soient ailées, les graines sont rarement transportées à plus de 90 m de distance.

PROBLÉMATIQUE DE CONSERVATION

Au Québec, on ne connaît que trois occurrences de pin rigide, dont deux comptent moins de vingt individus. On estime qu’il y a entre 3 000 et 4 000 individus dont la plupart se trouvent à l’intérieur de la réserve écologique du Pin-Rigide. Cet arbre ne rencontre les conditions favorables à sa croissance que dans l’extrême sud du Québec, où son maintien serait lié au passage cyclique des feux. Le développement urbain et agricole ainsi que la coupe ont sans doute contribué à la raréfaction de cette espèce sur notre territoire.

Désigné espèce menacée au Québec en 2005, le pin rigide est dorénavant protégé en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables. L’espèce est rare au Canada et selon les données du réseau NatureServe, elle serait menacée en Ontario. Sa situation ne serait toutefois pas préoccupante dans les 23 États américains où elle est présente.

SOURCE: MDDELCC

Pour information veuillez nous contacter

Espèce de pin très rare au Québec est confinée à l’extrême Sud-Ouest Québécois et est menacée dans la liste des espèces en péril à cause de la perte de son habitat. L’arbre ne donne pas de pignons car ses graines sont trop petites. Il a par contre une allure pittoresque et s’adapte bien dans les sols très pauvres (sablonneux). Idéal pour aider à la conservation génétique et pour favoriser son expansion sur notre territoire.

Arbre atteignant 20 m de hauteur et 30 cm de diamètre, pouvant vivre jusqu’à 200 ans. Tronc souvent tordu, portant souvent des faisceaux d’aiguilles; écorce brun rougeâtre, lisse, devenant écailleuse et formant de larges plaques épaisses, irrégulières, gris foncé et entrecoupées de sillons. Cime irrégulière; branches nombreuses, noueuses, retombantes. Rameaux robustes, glabres, verdâtres à orangés ou brun foncé, striés et cannelés. Feuilles (aiguilles) rigides, tordues, vert jaunâtre, réunies en faisceaux de 3, mesurant 7 à 12 cm de longueur et persistant de 2 à 3 ans sur les rameaux. Cônes ovoïdes, mesurant de 5 à 9 cm de longueur, à pédoncule très court, plus ou moins sérotineux et pouvant persister sur l’arbre pendant plusieurs années; écailles des cônes épaissies à l’extrémité et munies d’un aiguillon rigide et courbé. Graines ailées.

HABITAT

Milieux rocheux ou sablonneux ouverts, secs et pauvres, plus rarement tourbeux. Presque toujours en compagnie du bleuet à feuilles étroites (Vaccinium angustifolium) et du kalmia à feuilles étroites (Kalmia angustifolia) auxquels s’ajoutent, dans les milieux secs, des lichens du genre Cladina ou, dans les milieux tourbeux, le rhododendron du Canada (Rhododendron canadense), le chamédaphné calyculé (Chamaedaphne calyculata) et des sphaignes.

BIOLOGIE

Espèce intolérante à l’ombre. Floraison en mai, pollinisation par le vent. Maturation des cônes s’étendant sur deux saisons et complétée vers la fin d’août ou au début de septembre. Certains cônes libèrent leurs graines peu de temps après avoir atteint leur maturité, tandis que les cônes sérotineux ne le font qu’à la suite d’un incendie ou de la coupe de l’arbre. Bien qu’elles soient ailées, les graines sont rarement transportées à plus de 90 m de distance.

PROBLÉMATIQUE DE CONSERVATION

Au Québec, on ne connaît que trois occurrences de pin rigide, dont deux comptent moins de vingt individus. On estime qu’il y a entre 3 000 et 4 000 individus dont la plupart se trouvent à l’intérieur de la réserve écologique du Pin-Rigide. Cet arbre ne rencontre les conditions favorables à sa croissance que dans l’extrême sud du Québec, où son maintien serait lié au passage cyclique des feux. Le développement urbain et agricole ainsi que la coupe ont sans doute contribué à la raréfaction de cette espèce sur notre territoire.

Désigné espèce menacée au Québec en 2005, le pin rigide est dorénavant protégé en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables. L’espèce est rare au Canada et selon les données du réseau NatureServe, elle serait menacée en Ontario. Sa situation ne serait toutefois pas préoccupante dans les 23 États américains où elle est présente.

SOURCE: MDDELCC

Pin Sylvestre, Pinus sylvestris, (Scots pine) Pin Sylvestre, Pinus sylvestris, (Scots pine)
Pin Sylvestre, Pinus sylvestris, (Scots pine)

Le Pin sylvestre (Pinus sylvestris) est une espèce d'arbre de la famille des Pinaceae naturellement présent dans une grande partie de l'Europe tempérée et boréale et jusqu'en Sibérie orientale. Son bois est parfois désigné sous l'appellation « pin du Nord ».

C'est un arbre élancé au long tronc nu, dont la longévité est en général de 150 à 200 ans mais qui peut exceptionnellement vivre plus de sept cents ans. Il peut atteindre 35 mètres de haut mais ne dépasse pas la plupart du temps 20-25 mètres. Il se reconnaît notamment à la couleur ocre-rouge de son écorce, dans la partie haute du tronc de l'arbre adulte, les rhytidomes devenant gris en vieillissant.

La tige du jeune pin sylvestre est d'abord verte puis devient progressivement brun clair. Les bourgeons d'hiver sont ovales ou ovoïdes et font 15 millimètres de long. Ils sont rouge-brun et contiennent peu ou pas de résine. Les feuilles sont des aiguilles de taille assez courte à moyenne, faisant de 4 à 7 cm de longueur sur les arbres adultes et souvent un peu plus sur les jeunes spécimens. Elles sont groupées par lots de deux (« géminées ») avec une gaine commune à leur base. Ces aiguilles sont assez épaisses et de couleur vert bleuté ou vert grisâtre, et sont typiquement torsadées. Rustique en zone 3a.

Le Pin sylvestre (Pinus sylvestris) est une espèce d'arbre de la famille des Pinaceae naturellement présent dans une grande partie de l'Europe tempérée et boréale et jusqu'en Sibérie orientale. Son bois est parfois désigné sous l'appellation « pin du Nord ».

C'est un arbre élancé au long tronc nu, dont la longévité est en général de 150 à 200 ans mais qui peut exceptionnellement vivre plus de sept cents ans. Il peut atteindre 35 mètres de haut mais ne dépasse pas la plupart du temps 20-25 mètres. Il se reconnaît notamment à la couleur ocre-rouge de son écorce, dans la partie haute du tronc de l'arbre adulte, les rhytidomes devenant gris en vieillissant.

La tige du jeune pin sylvestre est d'abord verte puis devient progressivement brun clair. Les bourgeons d'hiver sont ovales ou ovoïdes et font 15 millimètres de long. Ils sont rouge-brun et contiennent peu ou pas de résine. Les feuilles sont des aiguilles de taille assez courte à moyenne, faisant de 4 à 7 cm de longueur sur les arbres adultes et souvent un peu plus sur les jeunes spécimens. Elles sont groupées par lots de deux (« géminées ») avec une gaine commune à leur base. Ces aiguilles sont assez épaisses et de couleur vert bleuté ou vert grisâtre, et sont typiquement torsadées. Rustique en zone 3a.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Plaqueminier de Virginie,  Diospyros Virginiana, (American Persimon) Plaqueminier de Virginie,  Diospyros Virginiana, (American Persimon)
Plaqueminier de Virginie, Diospyros Virginiana, (American Persimon)

Arbre de petite à moyenne taille. Cet arbre produit des fruits appelés communément Kaki, de couleur orangé, qui se récoltent tard en automne. Il est considéré comme peu rustique et doit être planté en situation protégée. Il s’agit d’un arbre d’ornement pour petits espaces qui vous donnera une production de fruits peu commun. Il est préférable de planter deux sujets ou même 3 car les plants mâles donnent peu de production. En plantant deux sujets, on augmentera la chance de produire des fruits et d'avoir un plant femelle. Les fruits doivent être très murs avant de les consommer et ils doivent même subir une gelé ou deux sinon vous trouverez leur goût astringent. Variété en essais à notre pépinière, consultez sa fiche pour plus de détails.

 

Arbre de petite à moyenne taille. Cet arbre produit des fruits appelés communément Kaki, de couleur orangé, qui se récoltent tard en automne. Il est considéré comme peu rustique et doit être planté en situation protégée. Il s’agit d’un arbre d’ornement pour petits espaces qui vous donnera une production de fruits peu commun. Il est préférable de planter deux sujets ou même 3 car les plants mâles donnent peu de production. En plantant deux sujets, on augmentera la chance de produire des fruits et d'avoir un plant femelle. Les fruits doivent être très murs avant de les consommer et ils doivent même subir une gelé ou deux sinon vous trouverez leur goût astringent. Variété en essais à notre pépinière, consultez sa fiche pour plus de détails.

 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Platane d’Amérique,  Platanus Occidentalis (Sycamore) Platane d’Amérique,  Platanus Occidentalis (Sycamore)
Platane d’Amérique, Platanus Occidentalis (Sycamore)

En liquidation:

Semis provenant d'un arbre remarquable de 45 pieds de la zone 4b en Mauricie

Fort probablement l'une des plus grandes essences feuillues de l'Est de l'Amérique du Nord. Il pousse isolément dans le sud de l'Ontario mais surtout dans l'Est et le centre des États-Unis où il pousse isolément. Dans son aire naturelle, il peut atteindre des tailles considérables de plus de 30 mètres avec un tronc parfois de 2 mètres de diamètre et une immence couronne. Ses feuilles ressemblent un peu aux feuilles des érables et sont très grosses (15 à 25 cm de large). Il produit des boules vertes décoratives qui pendent aux branches une bonne partie de l'année. Son écorce s'exfoliant en grandes plaques minces et irrégulières est semblable aux couleurs de camouflage de l'armé et est unique. Il est considéré comme très rustique dans le sud du Québec et le sud des Maritimes mais n'y est pas indigène. Nos semis proviennent d'un arbre de plus de 15 m de haut poussant dans la région de Lanaudière qui est bien établi loin de son aire naturelle. Le platane d'Amérique a une croisance rapide et tolère bien les sols lourds et mal drainés. Il est très rarement vu au Québec dans les parcs ou les parterres privés. On a retrouvé quelques représentants poussant dans l'extrême sud-ouest (Montérégie) près de la frontière américaine ce qui laisse croire qu'il a peut être déjà été plus abondant. À notre avis, il devrait être largement planté pour sa beauté et sa prestance. Rustique à partir de la zone 4b.
 

Disponible en pot et racines nues et en grande quantité.

En liquidation:

Semis provenant d'un arbre remarquable de 45 pieds de la zone 4b en Mauricie

Fort probablement l'une des plus grandes essences feuillues de l'Est de l'Amérique du Nord. Il pousse isolément dans le sud de l'Ontario mais surtout dans l'Est et le centre des États-Unis où il pousse isolément. Dans son aire naturelle, il peut atteindre des tailles considérables de plus de 30 mètres avec un tronc parfois de 2 mètres de diamètre et une immence couronne. Ses feuilles ressemblent un peu aux feuilles des érables et sont très grosses (15 à 25 cm de large). Il produit des boules vertes décoratives qui pendent aux branches une bonne partie de l'année. Son écorce s'exfoliant en grandes plaques minces et irrégulières est semblable aux couleurs de camouflage de l'armé et est unique. Il est considéré comme très rustique dans le sud du Québec et le sud des Maritimes mais n'y est pas indigène. Nos semis proviennent d'un arbre de plus de 15 m de haut poussant dans la région de Lanaudière qui est bien établi loin de son aire naturelle. Le platane d'Amérique a une croisance rapide et tolère bien les sols lourds et mal drainés. Il est très rarement vu au Québec dans les parcs ou les parterres privés. On a retrouvé quelques représentants poussant dans l'extrême sud-ouest (Montérégie) près de la frontière américaine ce qui laisse croire qu'il a peut être déjà été plus abondant. À notre avis, il devrait être largement planté pour sa beauté et sa prestance. Rustique à partir de la zone 4b.
 

Disponible en pot et racines nues et en grande quantité.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Poirier de Mandchourie, Pyrus Usuriensis Poirier de Mandchourie, Pyrus Usuriensis
Poirier de Mandchourie, Pyrus Usuriensis

WOW. Un des plus beaux arbres ornementaux pour climat nordique après les pommetiers décoratifs!!!

Pousse en zone 2b. Arbre d'ornement par excellence.

Hauteur (m): 8. Largeur (m): 6
Zone: 2b
Forme: petit arbre à croissance rapide et très décoratif
Croissance: moyenne à rapide
Fruit: petites poires de la grosseur d'une olive
Exposition: plein soleil
pH: acide, neutre ou alcalin
Sol: divers sols profonds
Enracinement: intermédiaire
 

WOW. Un des plus beaux arbres ornementaux pour climat nordique après les pommetiers décoratifs!!!

Pousse en zone 2b. Arbre d'ornement par excellence.

Hauteur (m): 8. Largeur (m): 6
Zone: 2b
Forme: petit arbre à croissance rapide et très décoratif
Croissance: moyenne à rapide
Fruit: petites poires de la grosseur d'une olive
Exposition: plein soleil
pH: acide, neutre ou alcalin
Sol: divers sols profonds
Enracinement: intermédiaire
 

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Ptéléa trifolié ou Orme de Samarie, (Ptelea trifoliata) Ptéléa trifolié ou Orme de Samarie, (Ptelea trifoliata)
Ptéléa trifolié ou Orme de Samarie, (Ptelea trifoliata)

PRIX RÉDUIT

Le Ptéléa trifolié (Ptelea trifoliata) est un petit arbre pouvant atteindre 6 à 8 mètres de haut de la famille des Rutacées. Les feuilles sont alternes, trifoliolées, aromatiques. La floraison se produit au début de l'été. Les fleurs sont de couleur crème, comportent 4 ou 5 pétales et sont réunies en groupes terminaux. Le fruit arrive à maturité tard en saison; il est sec, discoïde, et renferme 2 ou 3 graines. La sous-espèce typique du Ptelea trifoliata est présente depuis les Grands Lacs inférieurs et l'Est de la Pennsylvanie jusque dans le Nord de la Floride et au Texas. Son écorce, ses feuilles et ses fruits dégagent une forte odeur de houblon lorsque froissés. D'ailleurs, ses fruits peuvent être utilisés comme succédané du houblon dans la fabrication de la bière. D'autres sous-espèces sont présentes plus au sud et à l'ouest, jusqu'au Mexique. Au Canada c'est une espèce désignée menacée vu le nombre faible d'individus et les menaces sur son habitat. Excellent arbre d'ornement pour les espace restreints en ville. Le ptéléa trifolié pousse plutôt lentement et a peu de problèmes pathologiques ou entomologiques.

PRIX RÉDUIT

Le Ptéléa trifolié (Ptelea trifoliata) est un petit arbre pouvant atteindre 6 à 8 mètres de haut de la famille des Rutacées. Les feuilles sont alternes, trifoliolées, aromatiques. La floraison se produit au début de l'été. Les fleurs sont de couleur crème, comportent 4 ou 5 pétales et sont réunies en groupes terminaux. Le fruit arrive à maturité tard en saison; il est sec, discoïde, et renferme 2 ou 3 graines. La sous-espèce typique du Ptelea trifoliata est présente depuis les Grands Lacs inférieurs et l'Est de la Pennsylvanie jusque dans le Nord de la Floride et au Texas. Son écorce, ses feuilles et ses fruits dégagent une forte odeur de houblon lorsque froissés. D'ailleurs, ses fruits peuvent être utilisés comme succédané du houblon dans la fabrication de la bière. D'autres sous-espèces sont présentes plus au sud et à l'ouest, jusqu'au Mexique. Au Canada c'est une espèce désignée menacée vu le nombre faible d'individus et les menaces sur son habitat. Excellent arbre d'ornement pour les espace restreints en ville. Le ptéléa trifolié pousse plutôt lentement et a peu de problèmes pathologiques ou entomologiques.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Pterocarya stenoptera, (Chinese wingnut) Pterocarya stenoptera, (Chinese wingnut)
Pterocarya stenoptera, (Chinese wingnut)

Très bel arbre d'ornement rustique en zone 4b. Prix Réduit

Arbre de moyenne dimension atteignant un peu plus de 20 mètres dans les conditions optimales. Il a un port assez arrondi et large est originaire du Sud Est de la Chine et apartenant à la famille des juglandaceae. Cet arbre ne produit pas de noix comestibles malgré son appartenance à la famille des noyers et caryers. Les fruits du pterocarya, petites noix vertes entourées de deux ailes semi-circulaires et groupées en épis pendant de 40 à 50 cm de long environ apparaissent en été et cela lui donne un aspect charmant. Ses feuilles, longues de 15 à 30 cm ont une nervure médiane cylindrique. Imparipennées, elles sont composées d’une vingtaine de folioles oblongues ovales, de couleur vert foncé lustré. Elles deviennent jaunes en automne et tombent tardivement. Cet arbre d'ornement aime les sols profonds, riches et frais et se comporte merveilleusement bien en milieu urbain. Il est plutôt rare de le rencontrer sur un parterre ou dans un parc, voire qu'il n’est jamais aperçu sauf dans les jardins botaniques ou arboretums. Les fleurs sont vertes et insignifiantes, ce sont des chatons unisexués qui apparaissent au printemps, en même temps que le débourrage des feuilles.

Très bel arbre d'ornement rustique en zone 4b. Prix Réduit

Arbre de moyenne dimension atteignant un peu plus de 20 mètres dans les conditions optimales. Il a un port assez arrondi et large est originaire du Sud Est de la Chine et apartenant à la famille des juglandaceae. Cet arbre ne produit pas de noix comestibles malgré son appartenance à la famille des noyers et caryers. Les fruits du pterocarya, petites noix vertes entourées de deux ailes semi-circulaires et groupées en épis pendant de 40 à 50 cm de long environ apparaissent en été et cela lui donne un aspect charmant. Ses feuilles, longues de 15 à 30 cm ont une nervure médiane cylindrique. Imparipennées, elles sont composées d’une vingtaine de folioles oblongues ovales, de couleur vert foncé lustré. Elles deviennent jaunes en automne et tombent tardivement. Cet arbre d'ornement aime les sols profonds, riches et frais et se comporte merveilleusement bien en milieu urbain. Il est plutôt rare de le rencontrer sur un parterre ou dans un parc, voire qu'il n’est jamais aperçu sauf dans les jardins botaniques ou arboretums. Les fleurs sont vertes et insignifiantes, ce sont des chatons unisexués qui apparaissent au printemps, en même temps que le débourrage des feuilles.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Sapin de Douglas (Pseudotsuga menziesii) Sapin de Douglas (Pseudotsuga menziesii)
Sapin de Douglas (Pseudotsuga menziesii)

Pseudotsuga menziesii est une espèce d'arbre de la famille des Pinaceae, originaire de la côte Ouest de l'Amérique du Nord. Elle est appelée « pin d'Oregon » (en Amérique du Nord), « sapin de Douglas » ou simplement  ''Douglas''

Dans la nature, cet arbre peut atteindre une grande taille : des spécimens de « 90 m de haut et 4,50 m de diamètre » étaient rarement trouvés et récoltés au début du XXe siècle, mais des individus de « 75 m de haut et 2 à 3 m de diamètre » étaient courants au Canada. Originaire d'Amérique du Nord (sur la côte de l'océan Pacifique, depuis la Californie jusqu'à la Colombie-Britannique, au Canada), il a été introduit en Europe dès 1827 et en France dès 1842. Douglas est un arbre à croissance rapide d'où son importante utilisation dans les reboisements. Il possède par ailleurs de bonnes qualités techniques (transformation du bois pour la charpente, la construction extérieure car il est imputrescible à cœur).

L'arbre adulte atteint une taille moyenne comprise entre 50 et 80 mètres pour un diamètre de 2 mètres dans ses régions d'origine, et entre 40 et 60 m ailleurs. Le douglas pousse rapidement et peut vivre entre 400 et 500 ans. Il affectionne les terrains humides et légers mais n'apprécie pas les terrains fortement argileux ou trop secs.

Le douglas est une essence qui a besoin d'au moins 700 mm d'eau par an. Il supporte les sécheresses estivales moyennes grâce à un système racinaire bien développé et grâce au maintien des fonctions physiologiques jusqu'à un potentiel hydrique très bas. En revanche il est très sensible aux sécheresses exceptionnelles. Il supporte les grands froids hivernaux. Il se plait dans les sols acides, profonds et légers. Il lui faut un sol bien drainé et assez frais. Il est sensible à l'hydromorphie.

Les feuilles sont des aiguilles, de 1,5 à 3 cm de long, minces, molles, souples, arquées, pointues, et rétrécies à la base, sans bandes blanches marquées au dos. Elles sont insérées sur un coussinet tout autour des rameaux des branches basses ou sur deux rangées, en brosse, sur les rameaux fertiles. Les aiguilles sont de couleur vert foncé sur le dessus et parcourues par deux bandes vert clair de stomates sur le dessous. Les feuilles ont une durée de vie de 5 à 6 ans. Elles dégagent une odeur de citronnelle quand on les froisse. Rustique jusqu.en zone 4b.

Pseudotsuga menziesii est une espèce d'arbre de la famille des Pinaceae, originaire de la côte Ouest de l'Amérique du Nord. Elle est appelée « pin d'Oregon » (en Amérique du Nord), « sapin de Douglas » ou simplement  ''Douglas''

Dans la nature, cet arbre peut atteindre une grande taille : des spécimens de « 90 m de haut et 4,50 m de diamètre » étaient rarement trouvés et récoltés au début du XXe siècle, mais des individus de « 75 m de haut et 2 à 3 m de diamètre » étaient courants au Canada. Originaire d'Amérique du Nord (sur la côte de l'océan Pacifique, depuis la Californie jusqu'à la Colombie-Britannique, au Canada), il a été introduit en Europe dès 1827 et en France dès 1842. Douglas est un arbre à croissance rapide d'où son importante utilisation dans les reboisements. Il possède par ailleurs de bonnes qualités techniques (transformation du bois pour la charpente, la construction extérieure car il est imputrescible à cœur).

L'arbre adulte atteint une taille moyenne comprise entre 50 et 80 mètres pour un diamètre de 2 mètres dans ses régions d'origine, et entre 40 et 60 m ailleurs. Le douglas pousse rapidement et peut vivre entre 400 et 500 ans. Il affectionne les terrains humides et légers mais n'apprécie pas les terrains fortement argileux ou trop secs.

Le douglas est une essence qui a besoin d'au moins 700 mm d'eau par an. Il supporte les sécheresses estivales moyennes grâce à un système racinaire bien développé et grâce au maintien des fonctions physiologiques jusqu'à un potentiel hydrique très bas. En revanche il est très sensible aux sécheresses exceptionnelles. Il supporte les grands froids hivernaux. Il se plait dans les sols acides, profonds et légers. Il lui faut un sol bien drainé et assez frais. Il est sensible à l'hydromorphie.

Les feuilles sont des aiguilles, de 1,5 à 3 cm de long, minces, molles, souples, arquées, pointues, et rétrécies à la base, sans bandes blanches marquées au dos. Elles sont insérées sur un coussinet tout autour des rameaux des branches basses ou sur deux rangées, en brosse, sur les rameaux fertiles. Les aiguilles sont de couleur vert foncé sur le dessus et parcourues par deux bandes vert clair de stomates sur le dessous. Les feuilles ont une durée de vie de 5 à 6 ans. Elles dégagent une odeur de citronnelle quand on les froisse. Rustique jusqu.en zone 4b.

Nos choix :
Sassafras officinal, Sassafras albidum (Sassafras) Sassafras officinal, Sassafras albidum (Sassafras)
Sassafras officinal, Sassafras albidum (Sassafras)

Magnifique arbre très rare disponible.

Le Sassafras est une essence d'arbre rare au Canada ne poussant qu'à quelques endroits dans le Sud-Ouest de l'Ontario. Le genre de cette espèce ne compte qu'un seul représentant en Amérique du Nord et 2 sont indigènes en Asie orientale. C'est un petit arbre au feuillage multiforme rare qui n'atteint pas plus de 10 à 15 m sous nos latitudes et rarement plus de 25 cm de diamètre au Canada. Son feuillage en automne est magnifique et très varié comme en font foi la photo. Son seul défaut est qu'il drageonne beaucoup alors il serait préférable de lui réserver un petit coin tranquille sur votre terrain ou parterre. Le laurier des iroquois, comme on le surnomme parfois, ne manquera pas d'attirer l'attention avec son feuillage inusité et ses petites fleurs méllifères qui attirent nombre d'espèces de papillons et insectes pollinisateurs au printemps.

La fiche technique avec des informations sur la rusticité du sassafras et les caractéristiques spécifiques sera sur le site cet automne.

Magnifique arbre très rare disponible.

Le Sassafras est une essence d'arbre rare au Canada ne poussant qu'à quelques endroits dans le Sud-Ouest de l'Ontario. Le genre de cette espèce ne compte qu'un seul représentant en Amérique du Nord et 2 sont indigènes en Asie orientale. C'est un petit arbre au feuillage multiforme rare qui n'atteint pas plus de 10 à 15 m sous nos latitudes et rarement plus de 25 cm de diamètre au Canada. Son feuillage en automne est magnifique et très varié comme en font foi la photo. Son seul défaut est qu'il drageonne beaucoup alors il serait préférable de lui réserver un petit coin tranquille sur votre terrain ou parterre. Le laurier des iroquois, comme on le surnomme parfois, ne manquera pas d'attirer l'attention avec son feuillage inusité et ses petites fleurs méllifères qui attirent nombre d'espèces de papillons et insectes pollinisateurs au printemps.

La fiche technique avec des informations sur la rusticité du sassafras et les caractéristiques spécifiques sera sur le site cet automne.

Nos choix :
Saule pleureur doré (salix alba tristis) Saule pleureur doré (salix alba tristis)
Saule pleureur doré (salix alba tristis)

Grand arbre gracieux et majestueux pouvant atteidre 18 mètres de haut par 15 mètres de large voir davantage, à cime arrondie et au port pleureur, ample et souple. Son feuillage vert devient jaune l'automne. Ses fleurs sous forme de chatons jaunâtres, sont suivies de fruits de peu d'intérêt. S'adapte très bien dans les sols détrempés, mais on doit éviter les terrains secs. Une taille légère s'effectue au printemps. Système racinaire très développé et envahissant. Utiliser en isolé dans les grands espaces. Cette espèce est originaire de Chine. Elle fut importée en Europe à la fin du XVIIe siècle à partir du Japon.

Largement popularisée par la culture, l'espèce s'est naturalisée dans tous les continents, notamment en Europe, aux États-Unis, en Afrique et en Australie. Comme tous les saules, le saule pleureur préfère les sols frais humides et mouillés. Rustique en zone 4a. Il préfère surtout le plein soleil et un sol riche et lourd comme l'argile. Il aime bien pousser dans les endroits ou la nappe phréatique est près de la surface. Un arbre incontournable pour les grands espaces !

Grand arbre gracieux et majestueux pouvant atteidre 18 mètres de haut par 15 mètres de large voir davantage, à cime arrondie et au port pleureur, ample et souple. Son feuillage vert devient jaune l'automne. Ses fleurs sous forme de chatons jaunâtres, sont suivies de fruits de peu d'intérêt. S'adapte très bien dans les sols détrempés, mais on doit éviter les terrains secs. Une taille légère s'effectue au printemps. Système racinaire très développé et envahissant. Utiliser en isolé dans les grands espaces. Cette espèce est originaire de Chine. Elle fut importée en Europe à la fin du XVIIe siècle à partir du Japon.

Largement popularisée par la culture, l'espèce s'est naturalisée dans tous les continents, notamment en Europe, aux États-Unis, en Afrique et en Australie. Comme tous les saules, le saule pleureur préfère les sols frais humides et mouillés. Rustique en zone 4a. Il préfère surtout le plein soleil et un sol riche et lourd comme l'argile. Il aime bien pousser dans les endroits ou la nappe phréatique est près de la surface. Un arbre incontournable pour les grands espaces !

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Semis de cognassier remarquable (chaeanomeles speciosa) Semis de cognassier remarquable (chaeanomeles speciosa)
Semis de cognassier remarquable (chaeanomeles speciosa)

Le cognassier (speciosa) est une plante de la famille des Rosacées, originaire de Chine. C'est un arbuste qui n'a pas de nom vernaculaire propre en français. Les horticulteurs utilisent le terme très général de Cognassier du Japon ou de Cognassier à fleurs pour désigner toutes les Chaenomeles horticoles cultivées (C. japonica, C. speciosa, et tous les hybrides entre les Chaenomeles). Dans son pays d'origine, son fruit est utilisé depuis longtemps en médecine chinoise traditionnelle. Il est aussi cultivé dans les jardins chinois depuis les temps anciens.

Chaenomeles speciosa est un arbuste épineux de 2-3 mètres de haut. Les feuilles caduques, elliptiques à lancéolées sont portées par un pétiole de 1 cm. La base est cunée et la marge est serrulée. Les fleurs précoces au printemps font 3-5 cm de diamètre. Portées par un pédicelle très court voire absent, elles sont groupées par 3-5 en fascicules sur les rameaux de l'année passée. Elles sont rouge écarlate, parfois roses ou blanches. Les 5 sépales sont érigées, suborbiculaires. Le "faux-fruit" pommacé fait 4-6 cm de diamètre (plus gros que celui de C. japonica). Il est très odorant, de couleur jaune ou vert jaunâtre. C'est une très belle espèce à fleurs très voyantes et est rustique jusqu'en en zone 4a. Il ajoutera du caractère à vos aménagements dans les endroits étroits près de la maison ou autres bâtiments.

Pour plus d'information rendez-vous ici pour des expériences faites au Saguenay: https://poirespetitsag.wordpress.com/2016/11/05/popote-avec-les-coings-japonais-chaenomeless-japonica/

Disponible en quantité limitée.

Le cognassier (speciosa) est une plante de la famille des Rosacées, originaire de Chine. C'est un arbuste qui n'a pas de nom vernaculaire propre en français. Les horticulteurs utilisent le terme très général de Cognassier du Japon ou de Cognassier à fleurs pour désigner toutes les Chaenomeles horticoles cultivées (C. japonica, C. speciosa, et tous les hybrides entre les Chaenomeles). Dans son pays d'origine, son fruit est utilisé depuis longtemps en médecine chinoise traditionnelle. Il est aussi cultivé dans les jardins chinois depuis les temps anciens.

Chaenomeles speciosa est un arbuste épineux de 2-3 mètres de haut. Les feuilles caduques, elliptiques à lancéolées sont portées par un pétiole de 1 cm. La base est cunée et la marge est serrulée. Les fleurs précoces au printemps font 3-5 cm de diamètre. Portées par un pédicelle très court voire absent, elles sont groupées par 3-5 en fascicules sur les rameaux de l'année passée. Elles sont rouge écarlate, parfois roses ou blanches. Les 5 sépales sont érigées, suborbiculaires. Le "faux-fruit" pommacé fait 4-6 cm de diamètre (plus gros que celui de C. japonica). Il est très odorant, de couleur jaune ou vert jaunâtre. C'est une très belle espèce à fleurs très voyantes et est rustique jusqu'en en zone 4a. Il ajoutera du caractère à vos aménagements dans les endroits étroits près de la maison ou autres bâtiments.

Pour plus d'information rendez-vous ici pour des expériences faites au Saguenay: https://poirespetitsag.wordpress.com/2016/11/05/popote-avec-les-coings-japonais-chaenomeless-japonica/

Disponible en quantité limitée.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)
Séquoia géant (Sequoiadendron giganteum)

Pour zone 5b

arbre de collection à avoir

Description à venir

Pour zone 5b

arbre de collection à avoir

Description à venir

Nos choix :
Seringat de Lewis (Philadelphus lewisii) Seringat de Lewis (Philadelphus lewisii)
Seringat de Lewis (Philadelphus lewisii)

Origine: Du nord-Ouest de la Californie en allant vers l'extrême sud-ouest de l'Alberta et envers la Colombie-Britannique.
Période de floraison: mai, juin
Couleur des fleurs: blanc, parfum de fleur d'oranger
Exposition: soleil, mi-ombre
Type de sol: tout type de terre
Acidité du sol: neutre à calcaire
Humidité du sol: normal
Utilisation: haie libre, isolé, en bac de 40 cm de profondeur au balcon
Hauteur: de 1,5 à 3 m selon les variétés
Type de plante: arbuste à fleurs
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: caduc
Rusticité: estimée à  -25°C donc autour de 5a
Taille: Après la floraison, supprimez les branches âgées et dégarnissez bien le centre de l'arbuste. N'hésitez pas à raccourcir sévèrement les branches qui ont fleuri : vous stimulerez la floraison suivante et conserverez une forme compacte à l'arbuste.

Origine: Du nord-Ouest de la Californie en allant vers l'extrême sud-ouest de l'Alberta et envers la Colombie-Britannique.
Période de floraison: mai, juin
Couleur des fleurs: blanc, parfum de fleur d'oranger
Exposition: soleil, mi-ombre
Type de sol: tout type de terre
Acidité du sol: neutre à calcaire
Humidité du sol: normal
Utilisation: haie libre, isolé, en bac de 40 cm de profondeur au balcon
Hauteur: de 1,5 à 3 m selon les variétés
Type de plante: arbuste à fleurs
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: caduc
Rusticité: estimée à  -25°C donc autour de 5a
Taille: Après la floraison, supprimez les branches âgées et dégarnissez bien le centre de l'arbuste. N'hésitez pas à raccourcir sévèrement les branches qui ont fleuri : vous stimulerez la floraison suivante et conserverez une forme compacte à l'arbuste.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Staphylier à trois folioles, Staphylea trifolia, (American Bladdernut) Staphylier à trois folioles, Staphylea trifolia, (American Bladdernut)
Staphylier à trois folioles, Staphylea trifolia, (American Bladdernut)

NOUVEAUTÉ (Indigène du Canada )

Petit arbre ou grand arbuste originaire de l’Est de l’Amérique du Nord du Nebraska à l’Ouest et l’Arkansas jusqu’à la Floride et il est présent dans le sud de l’Ontario et à de rares endroit dans le sud du Québec. C'est une des quelques 300 espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables au Québec. On le trouve  particulièrement dans la grande région métropolitaine et dans l'Outaouais. Sa taille peut atteindre 11 m de haut. Ses feuilles sont opposées et découpées en trois folioles pouvant chacunes atteindre 10 cm de long pour 5 cm de large. Les feuilles sont vert pâle au printemps et tournent au vert intense en été. Au printemps, il se couvre de fleurs blanches en forme de sachet pendant, dans lesquelles apparaissent de grosses semences noires. Le staphylier tolère bien la sécheresse, les sols lourd et argileux et humides commes les sols pauvres, peu profonds et rocailleux. L’arbre tolère aussi l’ombre partielle ou totale ce qui est un avantage. C’est une excellente espèce ornementale pour les espaces restreints avec sa belle floraison printannière et ses drôles de semences en forme de sachet qui pendent aux branches plus tard en automne et persistent souvent jusqu’au début de l’hiver. L’arbre dans son aire naturelle peut pousser parfois en denses colonies. Il requiert peu de soins et n’est pas affecté par des maladies. Rustique jusqu'en zone 4a.

NOUVEAUTÉ (Indigène du Canada )

Petit arbre ou grand arbuste originaire de l’Est de l’Amérique du Nord du Nebraska à l’Ouest et l’Arkansas jusqu’à la Floride et il est présent dans le sud de l’Ontario et à de rares endroit dans le sud du Québec. C'est une des quelques 300 espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables au Québec. On le trouve  particulièrement dans la grande région métropolitaine et dans l'Outaouais. Sa taille peut atteindre 11 m de haut. Ses feuilles sont opposées et découpées en trois folioles pouvant chacunes atteindre 10 cm de long pour 5 cm de large. Les feuilles sont vert pâle au printemps et tournent au vert intense en été. Au printemps, il se couvre de fleurs blanches en forme de sachet pendant, dans lesquelles apparaissent de grosses semences noires. Le staphylier tolère bien la sécheresse, les sols lourd et argileux et humides commes les sols pauvres, peu profonds et rocailleux. L’arbre tolère aussi l’ombre partielle ou totale ce qui est un avantage. C’est une excellente espèce ornementale pour les espaces restreints avec sa belle floraison printannière et ses drôles de semences en forme de sachet qui pendent aux branches plus tard en automne et persistent souvent jusqu’au début de l’hiver. L’arbre dans son aire naturelle peut pousser parfois en denses colonies. Il requiert peu de soins et n’est pas affecté par des maladies. Rustique jusqu'en zone 4a.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Tilleul à petite feuilles (tilia cordata) Tilleul à petite feuilles (tilia cordata)
Tilleul à petite feuilles (tilia cordata)

Le tilleul à petites feuilles, espèce non indigène, est le tilleul le plus répandu à l’état spontané dans les bois en Europe. Il s’agit d’un arbre de taille moyenne pouvant mesurer de 20 à 25 mètres. Cet arbre est présent dans presque toute l’Europe, des Îles britanniques à la Russie. Il a été introduit en Amérique du Nord il y a plus d'une centaine d'années. Il produit une abondance de fleurs en grappes pendantes de 2 à 10, avec une longue bractée vert pâle. Elles sont très odorantes et apparaissent vers la fin de juin.
La floraison intense et très odorante attire les abeilles et autres insectes pollinisateurs qui s'activent pour récolter à temps pollens et nectars car la floraison dure peu. Ce tilleul apprécie surtout les sols riches, profonds, frais et argileux. Il s’agit d’une essence de demi-lumière pouvant s’accommoder d’un couvert. Excellent arbre d'ornement pour sa floraison, l'odeur agréable qu'il dégage et son feuillage dense en été.  Au Canada, il pousse bien jusqu'en zone 3a. De magnifiques spécimens sont même présents au Lac-St-Jean près d'Alma.

Le tilleul à petites feuilles, espèce non indigène, est le tilleul le plus répandu à l’état spontané dans les bois en Europe. Il s’agit d’un arbre de taille moyenne pouvant mesurer de 20 à 25 mètres. Cet arbre est présent dans presque toute l’Europe, des Îles britanniques à la Russie. Il a été introduit en Amérique du Nord il y a plus d'une centaine d'années. Il produit une abondance de fleurs en grappes pendantes de 2 à 10, avec une longue bractée vert pâle. Elles sont très odorantes et apparaissent vers la fin de juin.
La floraison intense et très odorante attire les abeilles et autres insectes pollinisateurs qui s'activent pour récolter à temps pollens et nectars car la floraison dure peu. Ce tilleul apprécie surtout les sols riches, profonds, frais et argileux. Il s’agit d’une essence de demi-lumière pouvant s’accommoder d’un couvert. Excellent arbre d'ornement pour sa floraison, l'odeur agréable qu'il dégage et son feuillage dense en été.  Au Canada, il pousse bien jusqu'en zone 3a. De magnifiques spécimens sont même présents au Lac-St-Jean près d'Alma.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
tilleul argenté (Tilia tomentosa) tilleul argenté (Tilia tomentosa)
tilleul argenté (Tilia tomentosa)

Le tilleul argenté (Tilia tomentosa), encore appelé Tilleul de Hongrie, est un arbre de la famille des Tiliaceae, ou des Malvaceae, sous-famille des Tilioideae. C'est une espèce originaire de l'est du bassin méditerranéen. Résistant bien à la pollution, il est souvent employé comme arbre d'alignement dans les villes européennes. Originaire des rives de la mer Noire et du Caucase, il est présent dans de nombreux parcs urbains. Le tilleul argenté peut atteindre 28 mètres de hauteur, 12 mètres à 20 ans. Il a une croissance rapide et il est très résistant à la sécheresse et à la pollution. Sa floraison a lieu fin juillet. Ses fleurs sont disposées en fausse ombelle par 2-6 sur une bractée foliacée.Ses feuilles en forme de cœur oblique présentent une surface pubescente (tomenteuse, cotonneuse) et sont argentées sur le dessous.

Les fleurs séchées, à propriétés sédatives, sont utilisées en tisane, seules ou en mélange. Les feuilles sont émollientes. Une infusion à base de fleurs de T. tomentosa est antispasmodique, diaphorétique et sédative. De tous les tilleuls, l'argenté est le plus riche en cette substance calmante qui nous fait prendre ses fleurs en tisanes, le soir avant de nous coucher.

La gemmothérapie, médecine non conventionnelle, utilise ses bourgeons en tant que draineur du système nerveux. Écotoxicité pour les apidés (bourdons, abeilles) En Europe, à la floraison des tilleuls argentés, on note parfois quantité de bourdons (du groupe de Bombus terrestris notamment) et d'abeilles morts sous les arbres. Les fleurs de cette variété sont depuis plusieurs décennies souvent citées comme d'une grande toxicité pour les abeilles. L'abeille Apis mellifera carnica ne serait toutefois pas victime de la floraison du tilleul argenté qui fait partie de son environnement d'origine, les Carpates.

Le tilleul argenté (Tilia tomentosa), encore appelé Tilleul de Hongrie, est un arbre de la famille des Tiliaceae, ou des Malvaceae, sous-famille des Tilioideae. C'est une espèce originaire de l'est du bassin méditerranéen. Résistant bien à la pollution, il est souvent employé comme arbre d'alignement dans les villes européennes. Originaire des rives de la mer Noire et du Caucase, il est présent dans de nombreux parcs urbains. Le tilleul argenté peut atteindre 28 mètres de hauteur, 12 mètres à 20 ans. Il a une croissance rapide et il est très résistant à la sécheresse et à la pollution. Sa floraison a lieu fin juillet. Ses fleurs sont disposées en fausse ombelle par 2-6 sur une bractée foliacée.Ses feuilles en forme de cœur oblique présentent une surface pubescente (tomenteuse, cotonneuse) et sont argentées sur le dessous.

Les fleurs séchées, à propriétés sédatives, sont utilisées en tisane, seules ou en mélange. Les feuilles sont émollientes. Une infusion à base de fleurs de T. tomentosa est antispasmodique, diaphorétique et sédative. De tous les tilleuls, l'argenté est le plus riche en cette substance calmante qui nous fait prendre ses fleurs en tisanes, le soir avant de nous coucher.

La gemmothérapie, médecine non conventionnelle, utilise ses bourgeons en tant que draineur du système nerveux. Écotoxicité pour les apidés (bourdons, abeilles) En Europe, à la floraison des tilleuls argentés, on note parfois quantité de bourdons (du groupe de Bombus terrestris notamment) et d'abeilles morts sous les arbres. Les fleurs de cette variété sont depuis plusieurs décennies souvent citées comme d'une grande toxicité pour les abeilles. L'abeille Apis mellifera carnica ne serait toutefois pas victime de la floraison du tilleul argenté qui fait partie de son environnement d'origine, les Carpates.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Trousse de découverte des arbres rares à fruits comestibles Trousse de découverte des arbres rares à fruits comestibles
Trousse de découverte des arbres rares à fruits comestibles

Avis aux amateurs d'arbres rares et de collection.

Nous avons sélectionné pour vous des arbres qui produisent des fruits comestibles et qui sont peu communs.

2 Plaqueminiers de Virginie, Diospyros virginiana, zone 5a (2 pieds)                                 

1 Mûrier rouge, Morus rubra, zone 4a (3 pieds)                                                                                      

2 Asiminier trilobé, Asimina triloba, (PawPaw)  zone 4b-5a   (1 pied)

Les 5 arbres au prix de 70 $ plus taxes au lieu de 90 $.

Note: 2 plaqueminiers et 2 asiminiers sont inclus pour une pollinisation optimale.

 

Avis aux amateurs d'arbres rares et de collection.

Nous avons sélectionné pour vous des arbres qui produisent des fruits comestibles et qui sont peu communs.

2 Plaqueminiers de Virginie, Diospyros virginiana, zone 5a (2 pieds)                                 

1 Mûrier rouge, Morus rubra, zone 4a (3 pieds)                                                                                      

2 Asiminier trilobé, Asimina triloba, (PawPaw)  zone 4b-5a   (1 pied)

Les 5 arbres au prix de 70 $ plus taxes au lieu de 90 $.

Note: 2 plaqueminiers et 2 asiminiers sont inclus pour une pollinisation optimale.

 

Nos choix :
Tulipier de Virginie,  Liriodendron tulipifera, (Tulip Tree) Tulipier de Virginie,  Liriodendron tulipifera, (Tulip Tree)
Tulipier de Virginie, Liriodendron tulipifera, (Tulip Tree)

Véritable spécimen unique en son genre, ses feuilles ont une forme sublime et il produit des grosses fleurs en forme de tulipes au printemps d'un jaune clair. C’est un arbre originaire de l’Est des É-U et du sud-ontarien mais adaptable dans le sud du Québec. De beaux spécimens de retrouvent à Montréal, Ottawa et Granby notamment. 2-3 spécimens poussent même en Mauricie. C’est une très belle essence pour l’ornement des terrains et des parcs ainsi que pour l'embellissement de votre terrain privé. Il vous charmera à coup sûr avec son feuillage unique et son allure. Zoné au minimum en 4b chaude près du fleuve, nous le recommandons pas vraiment en bas de cette zone. Nos sources de semences proviennent de la zone 5a et sont donc très intéressante car ce ne sont pas des semences d'origine sud ontarienne ou américaine.

Pour plus de détails, veuillez consulter sa fiche technique où toutes les informations y seront trouvées.

Véritable spécimen unique en son genre, ses feuilles ont une forme sublime et il produit des grosses fleurs en forme de tulipes au printemps d'un jaune clair. C’est un arbre originaire de l’Est des É-U et du sud-ontarien mais adaptable dans le sud du Québec. De beaux spécimens de retrouvent à Montréal, Ottawa et Granby notamment. 2-3 spécimens poussent même en Mauricie. C’est une très belle essence pour l’ornement des terrains et des parcs ainsi que pour l'embellissement de votre terrain privé. Il vous charmera à coup sûr avec son feuillage unique et son allure. Zoné au minimum en 4b chaude près du fleuve, nous le recommandons pas vraiment en bas de cette zone. Nos sources de semences proviennent de la zone 5a et sont donc très intéressante car ce ne sont pas des semences d'origine sud ontarienne ou américaine.

Pour plus de détails, veuillez consulter sa fiche technique où toutes les informations y seront trouvées.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Tupelo ou Nyssa sylvestre,  Nyssa sylvatica, (Black Gum) Tupelo ou Nyssa sylvestre,  Nyssa sylvatica, (Black Gum)
Tupelo ou Nyssa sylvestre, Nyssa sylvatica, (Black Gum)

C’est un arbre de petite à moyenne taille rare au Canada et concentré dans le sud ontarien à quelques rares endroits. Là bas, il est fréquemment planté comme arbre d’ornement pour son port attrayant et sa couleur écarlate en automne. Ses feuilles luisantes ont une très belle forme et lui donne une aspect tropical. Il est le seul représentant de son genre au Canada. C’est une essence de lumière qui tolère les sols relativement humides et argileux. Ses petites fleurs mellifères attirent les abeilles le printemps. L’arbre produit beaucoup de petites branches un peu comme le fait le chêne des marais et a une allure très dense. Il est rustique dans le sud du québec quoiqu'il atteint sa limite rapidement en allant vers les régions plus au nord. Voir fiche technique pour connaître les possibilités de plantation dans votre zone.

DISPONIBLE

C’est un arbre de petite à moyenne taille rare au Canada et concentré dans le sud ontarien à quelques rares endroits. Là bas, il est fréquemment planté comme arbre d’ornement pour son port attrayant et sa couleur écarlate en automne. Ses feuilles luisantes ont une très belle forme et lui donne une aspect tropical. Il est le seul représentant de son genre au Canada. C’est une essence de lumière qui tolère les sols relativement humides et argileux. Ses petites fleurs mellifères attirent les abeilles le printemps. L’arbre produit beaucoup de petites branches un peu comme le fait le chêne des marais et a une allure très dense. Il est rustique dans le sud du québec quoiqu'il atteint sa limite rapidement en allant vers les régions plus au nord. Voir fiche technique pour connaître les possibilités de plantation dans votre zone.

DISPONIBLE

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Virgilier à Bois jaune, Cladrastis lutea, (American Yellowwood) Virgilier à Bois jaune, Cladrastis lutea, (American Yellowwood)
Virgilier à Bois jaune, Cladrastis lutea, (American Yellowwood)

Petit arbre atteignant rarement plus de 15 m de haut et considéré comme rare dans son aire naturelle aux É-U. Le Virgilier à bois jaune est très joli avec sa forme arrondie et irrégulière. Son écorce est grise est lisse. Les fleurs blanches sont des panicules pendantes de 20 à 40 centimètres de long et dégagent une bonne odeur parfumée. Les fruits sont sous forme de gousses brunes plus tard en été. Ses feuilles sont composées de sept à neuf folioles alternes d'un vert assez clair alors que le feuillage d'automne est jaune orangé. C’est un arbre peu connu et il doit être protégé des grands vents d'hiver. Nos semis proviennent d’un bel arbre poussant dans la région de Trois-Rivières. À vous de découvrir cette magnifique espèce. Rusticité recommandés pour 4b et au dessus.

Petit arbre atteignant rarement plus de 15 m de haut et considéré comme rare dans son aire naturelle aux É-U. Le Virgilier à bois jaune est très joli avec sa forme arrondie et irrégulière. Son écorce est grise est lisse. Les fleurs blanches sont des panicules pendantes de 20 à 40 centimètres de long et dégagent une bonne odeur parfumée. Les fruits sont sous forme de gousses brunes plus tard en été. Ses feuilles sont composées de sept à neuf folioles alternes d'un vert assez clair alors que le feuillage d'automne est jaune orangé. C’est un arbre peu connu et il doit être protégé des grands vents d'hiver. Nos semis proviennent d’un bel arbre poussant dans la région de Trois-Rivières. À vous de découvrir cette magnifique espèce. Rusticité recommandés pour 4b et au dessus.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Xanthoceras à feuilles de sorbier, Xanthoceras sorbifolium   Xanthoceras à feuilles de sorbier, Xanthoceras sorbifolium
Xanthoceras à feuilles de sorbier, Xanthoceras sorbifolium

Nouveauté disponible

Arbre très rare...

Le Xanthoceras à feuilles de sorbier est un arbuste à fleurs de la famille des Sapindaceae qui est l'unique espèce du genre Xanthoceras. Il est originaire de Chine, dans les provinces au climat tempéré de Gansu, Hebei, Henan, Liaoning, Mongolie-intérieure, Ningxia, Shaanxi, et Shandong, ainsi que de Corée. Il est cultivé en Europe dans les régions à climat tempéré pour ses qualités ornementales, car sa floraison à la fin du printemps et au début de l'été produit des fleurs blanches teintées de rose-rouge à l'intérieur.

Cet arbuste peut atteindre 2 à 3 mètres de haut et possède des feuilles composées caduques ressemblant à celles du sorbier, d'où son nom. Elles sont alternées et mesurent de 12 à 30 cm de longueur. Les fleurs blanches mesurent 2 à 3 cm de diamètre avec cinq pétales en panicules de de 10 à 20 cm de longueur au milieu du printemps (mai-juin). Les fruits se présentent en automne sous la forme de capsules ovales 5 à 6 cm de diamètre qui se séparent en trois sections (carpelles) à maturité, laissant 6 à 18 graines de couleur marron foncé de 1,5 cm de diamètre ressemblant à celles de l'espèce Aesculus ou marronnier. Leur goût est proche d'une châtaigne douce et sont donc comestibles. Ses graines, ses fleurs et ses feuilles sont comestibles.

Nouveauté disponible

Arbre très rare...

Le Xanthoceras à feuilles de sorbier est un arbuste à fleurs de la famille des Sapindaceae qui est l'unique espèce du genre Xanthoceras. Il est originaire de Chine, dans les provinces au climat tempéré de Gansu, Hebei, Henan, Liaoning, Mongolie-intérieure, Ningxia, Shaanxi, et Shandong, ainsi que de Corée. Il est cultivé en Europe dans les régions à climat tempéré pour ses qualités ornementales, car sa floraison à la fin du printemps et au début de l'été produit des fleurs blanches teintées de rose-rouge à l'intérieur.

Cet arbuste peut atteindre 2 à 3 mètres de haut et possède des feuilles composées caduques ressemblant à celles du sorbier, d'où son nom. Elles sont alternées et mesurent de 12 à 30 cm de longueur. Les fleurs blanches mesurent 2 à 3 cm de diamètre avec cinq pétales en panicules de de 10 à 20 cm de longueur au milieu du printemps (mai-juin). Les fruits se présentent en automne sous la forme de capsules ovales 5 à 6 cm de diamètre qui se séparent en trois sections (carpelles) à maturité, laissant 6 à 18 graines de couleur marron foncé de 1,5 cm de diamètre ressemblant à celles de l'espèce Aesculus ou marronnier. Leur goût est proche d'une châtaigne douce et sont donc comestibles. Ses graines, ses fleurs et ses feuilles sont comestibles.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Zelkova serrata Zelkova serrata
Zelkova serrata

Le zelkova serrata est un arbre originaire du Japon à couronne clairsemée et semi-ouverte qui est très résistant au froid. On le dit rustique jusqu'en zone 3a. Il est classé dans la famille de l'orme et est donc un proche parent de cette espèce. Il mesure jusqu'à 25 mètres de haut dans les conditions de culture optimales. L'écorce est généralement ramifié bas, avec plusieurs branches charpentières robustes. Le tronc est d'abord lisse avec des lenticelles de couleur rose à rouge orangé. Il s'exfolie ensuite en plaques, ce qui fait apparaître la sous-écorce brune orangé. Les jeunes rameaux sont verts et pubescents, ils deviennent ensuite glabres et de couleur brun rouge. La feuille, de forme ovale à oblongue, est vert clair et se colore en automne en bronze rougeâtre et jaune orangé. La pointe est acuminée, et le contour du limbe a une denture régulière unique. Le Zelkova a une floraison discrète suivie de petits fruits réniformes. L´arbre est de la famille de l´orme (Ulmus), avec la différence qu´il a des fleurs unisexuées, alors que celles de l´orme sont bisexuées. Les fruits de l´orme sont secs et ailés, le Zelkova a des fruits à noyau. Le Zelkova serrata est très ornemental en raison de sa croissance attrayante et de son feuillage vert foncé qui arbore des teintes variant du rouge à l'orange à la venue de l'automne.

Le zelkova serrata est un arbre originaire du Japon à couronne clairsemée et semi-ouverte qui est très résistant au froid. On le dit rustique jusqu'en zone 3a. Il est classé dans la famille de l'orme et est donc un proche parent de cette espèce. Il mesure jusqu'à 25 mètres de haut dans les conditions de culture optimales. L'écorce est généralement ramifié bas, avec plusieurs branches charpentières robustes. Le tronc est d'abord lisse avec des lenticelles de couleur rose à rouge orangé. Il s'exfolie ensuite en plaques, ce qui fait apparaître la sous-écorce brune orangé. Les jeunes rameaux sont verts et pubescents, ils deviennent ensuite glabres et de couleur brun rouge. La feuille, de forme ovale à oblongue, est vert clair et se colore en automne en bronze rougeâtre et jaune orangé. La pointe est acuminée, et le contour du limbe a une denture régulière unique. Le Zelkova a une floraison discrète suivie de petits fruits réniformes. L´arbre est de la famille de l´orme (Ulmus), avec la différence qu´il a des fleurs unisexuées, alors que celles de l´orme sont bisexuées. Les fruits de l´orme sont secs et ailés, le Zelkova a des fruits à noyau. Le Zelkova serrata est très ornemental en raison de sa croissance attrayante et de son feuillage vert foncé qui arbore des teintes variant du rouge à l'orange à la venue de l'automne.

Nos choix :
* Un rabais est automatiquement calculé si 10 arbres ou plus sont commandés :
10 à 24 = 10 %
25 à 49 = 15 %
50 à 99 = 20 %
100 à 249 = 25 %
250 et plus = 35 %
Lauréat national 2013 - Concours québécois en entrepreneuriat
Téléphone : 1-819-386-4834
info@cassenoisettepepiniere.com
Termes et conditions
2017 © Pépinière Casse-Noisette